Bois massif: choix des plateaux

0
| 0 avis
Bois massif
Vous en avez assez des meubles en kit et des panneaux de copeaux pressés ? Essayez donc le bois massif ! Contrairement à certaines idées reçues, le travail du bois massif n’est pas réservé aux professionnels.
bois : Obtenez gratuitement des devis !

Nous supposons que vous avez opté pour l'achat du bois en scierie. Mais comment choisir efficacement vos plateaux ? Le bois brut est un matériau naturel dont l'apparence n'est ni constante ni uniforme, ce qui veut dire qu'au moment de l'achat, vous allez devoir être vigilant et vérifier que le bois qu'on vous propose correspond bien à l'utilisation que vous allez en faire. Pour vous aider à faire les bons choix, nous vous proposons de passer en revue les principaux défauts que vous pourrez trouver sur un plateau de bois brut.

Attention : gardez toujours à l'esprit que sur un meuble toutes les pièces ne demandent pas la même qualité de bois. Les pièces qui sont vues (façade, côté) doivent bien sûr être sans défauts, alors que les morceaux qui ne sont pas vus (arrières, fonds) peuvent accepter certains défauts comme des nœuds, des petites gerces ou des taches. L'idéal est donc de trouver des plateaux de qualité moyenne (pas trop cher) dans lesquels on arrive à tirer les belles et les moins belles pièces, ce n'est pas toujours facile ! Voyons tout d'abord les défauts de forme c'est-à-dire les déformations possibles d'un plateau. Ces déformations sont souvent directement liées à la structure même du bois et à son séchage. En effet, les fibres du bois se rétractent en séchant et peuvent, selon leur orientation, occasionner des déformations. Ces défauts, quand ils sont importants, sont facilement identifiables : n'hésitez pas à refuser des plateaux trop déformés lors de l'achat.

Plateau gaucheZoom

- Un plateau peut être « gauche » (en hélice d'avion). Pour identifier ce phénomène, il faut se mettre à un bout de la planche et essayer d'aligner visuellement les deux extrémités. Si vous ne parvenez pas à les aligner, votre planche est gauche : servez-vous en pour débiter vos pièces les plus courtes. Des pièces de grande longueur pourraient conserver le « gauche » de la planche d'origine.

Plateau cintréZoom

- Un plateau peut être cintré dans la longueur. Il peut arriver qu'un plateau stocké dans de mauvaises conditions ou mal séché soit cintré dans le sens du fil. Dans ce cas, le conseil est le même que pour les planches gauches : débitez-y des pièces courtes.

Plateau tuiléZoom

- Un plateau peut être tuilé. Les bords du plateau se sont « soulevés » et le plateau à tendance à prendre la forme d'une tuile romaine. Il est parfois possible d'inverser le processus en retournant la planche (la face bombée vers le haut) et en la laissant sécher comme cela suffisamment longtemps. Gardez ces plateaux pour débiter des pièces de petite largeur.

Attention : les plateaux qui présentent les défauts que nous venons de décrire sont souvent un peu délicats à usiner. Les déformations créent des tensions entre les fibres du bois qui ont tendance à se resserrer sur la lame de scie au fur et à mesure de son avancement. Pour éviter de voir votre scie coincer au milieu d'un plateau, ayez toujours à portée de main un coin en bois ou un vieux ciseau à bois. Insérés dans le trait de scie (si besoin), ils empêchent le plateau de se resserrer. Après les défauts qui affectent la forme générale du plateau, voyons maintenant les défauts de structure du bois ou considérés comme tels :

AubierZoom

- L'aubier : c'est le bois le plus récent fabriqué par l'arbre. Il est tendre et sensible aux attaques des insectes. Par conséquent, il doit être totalement éliminé. Beaucoup plus clair que le reste du plateau, il est facile à identifier sur certaines essences comme le chêne. Pour d'autre (comme le frêne), l'aubier est tout à fait apte à la fabrication, on ne verra d'ailleurs pas de différence avec le reste du plateau.

NoeudZoom

- Les noeuds : ce sont les traces de départs de branches. Selon la taille de la branche et son orientation par rapport au plateau, le nœud peut avoir différentes formes. Quand ils sont trop gros, ou « chevillés », (quand sa partie centrale n'est pas solidaire avec le plateau), ils doivent être éliminés. Les petits noeuds peuvent être considérés (ça dépend des goûts !) comme des éléments décoratifs.





GersesZoom

- Les gerces : c'est une fente dans le fil du bois. Ces fentes sont généralement dues à un séchage trop rapide qui décolle les fibres du bois. Il faut être très vigilant car les gerces sont parfois difficiles à détecter sur le bois brut. Si vous constatez la présence de gerces en quantité importante, n'hésitez pas à refuser le plateau car toutes les parties gercées sont inexploitables.



VersZoom

- Les « vers » : si vous travaillez du bois qui à été stocké quelques années, faites attention aux trous de vers. Ceux qu'on appelle « vers » ici sont en fait des larves d'insectes qui se nourrissent du bois avant de se transformer à leur tour en insectes et de quitter le bois. Les plus connus sont les « vrillettes ». Quand vous allez acheter vos planches, n'oubliez pas de prendre la feuille de débit de votre projet. Essayez d'avoir également toujours à l'esprit les dimensions des pièces les plus longues et des pièces les plus larges, de manière à choisir des plateaux dans lesquels vous êtes sûr de pouvoir débiter ces pièces sans défaut.

Pour aller plus loin...

Téléchargez la fiche brico !

Des idées pour votre bois massif
bois : Obtenez gratuitement des devis !
Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :

Soyez le premier à donner votre avis !

écrit par C.Lahaye, J.Boulanger, Le Bouvet