Fabrication d'une chaise: le confort d'une assise

0
| 0 avis
Chaises
Ne vous est-il jamais arrivé de vouloir fabriquer vos chaises ? En effet, les belles chaises sont vendues fort cher et ne vous conviennent pas forcément.
fabriquer une chaise : Obtenez gratuitement des devis !

Trois points sont à retenir pour assurer le confort d'une assise : sa hauteur, ses dimensions et sa nature.

La hauteur d'assise

C'est la mesure qui sépare le sol de la surface sur laquelle nous sommes assis. Elle correspond à la longueur moyenne de l'arrière d'une jambe, depuis le pli du genou jusqu'au talon, chaussure comprise. Pour les chaises devant servir à prendre des repas autour d'une table ou à travailler à un bureau, elle est de nos jours de 450 mm. Il est éventuellement possible de porter cette mesure à 460, voire 470 mm et rien n'interdit de la baisser jusqu'à 440 mm.

N'oubliez d'ailleurs pas que si vous ajoutez des patins silencieux sous les pieds, l'assise sera au final 5 mm plus haut. Si vous ne correspondez pas à ce gabarit moyen, vous aurez soit les pieds qui ne reposeront pas au sol, soit les genoux trop haut. Il est alors envisageable de corriger cette hauteur d'assise selon vos propres mesures, mais pensez bien à la hauteur du plateau de votre table ou à l'espace libre sous cette même table ! Tout doit être cohérent. Pour un fauteuil devant servir surtout à la détente, la hauteur de l'assise peut être nettement inférieure.

Les dimensions de l'assise

Une assise profonde et large offre un plus grand confort qu'une même assise aux dimensions réduites. Il est cependant inutile d'en exagérer les mesures, car l'encombrement de la chaise deviendra une gêne plus qu'un élément de confort. Sa largeur peut ainsi varier de 400 à 480 mm et sa profondeur de 360 à 410 mm. Des mesures inférieures vont au détriment du confort.

Le type de siège influe sur ces mesures. Une chaise de cuisine a une assise moins large qu'une chaise de salle à manger. Un fauteuil doit par contre présenter un espace suffisant entre les bras pour s'y asseoir à l'aise : comptez 500 mm au moins. Sa profondeur d'assise peut également être plus importante que celle d'une chaise.

La nature de l'assise

Nous avons tous ressenti un jour la sensation désagréable d'être assis sur une chaise trop dure, mal paillée ou mal rembourrée. Il est alors impossible de rester immobile et de se détendre. C'est donc un point qu'il faut aborder avec attention. Une assise peut être en bois nu et offrir une assise confortable à condition de lui donner une forme en creux bien particulière. Celle en bois massif d'une chaise de style Windsor en est un exemple.

Une plaque de contreplaqué moulé en creux à la vapeur convient également. Mais ces deux techniques présentant des difficultés de réalisation certaines, je ne vous en exposerai pas la technique dans ce livre. Plus traditionnellement, l'assise d'une chaise est paillée, cannée ou rembourrée puis tapissée. Une assise paillée, vous connaissez ! La technique du paillage est accessible à l'amateur, mais demande un entraînement préalable et une certaine force physique. Le cannage est plus accessible et offre un bon confort. Le choix entre les deux est affaire de goût et de style.

Inclinaison dossier chaiseZoom

Si vous ne vous sentez pas de vous lancer dans ce genre de travail manuel, il existe bien sûr des professionnels qui termineront votre travail. La seule méthode de rembourrage que vous pouvez facilement réaliser est de placer une plaque de mousse en Bultex haute densité sur un plateau en bois, que vous recouvrirez d'un tissu d'ameublement. Nous vous exposerons les notions essentielles à la réalisation de deux de ces derniers types d'assise.

Pour aller plus loin...

Téléchargez la fiche brico !

fabriquer une chaise : Obtenez gratuitement des devis !
Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :

Soyez le premier à donner votre avis !

écrit par Claude Gomi, Le Bouvet