Consolider l'assemblage d'une chaise

0
| 0 avis
Chaises
Ne vous est-il jamais arrivé de vouloir fabriquer vos chaises ? En effet, les belles chaises sont vendues fort cher et ne vous conviennent pas forcément.
fabriquer une chaise : Obtenez gratuitement des devis !

Dans certains cas, surtout lorsque le style l'exige et que les traverses d'entrejambe sont supprimées, il existe un moyen très efficace de consolider l'assemblage d'une chaise. Quatre blocs vissés à l'intérieur de l'assise en quatre points chacun remplissent ce rôle.

Essences de bois

Toutes les essences ayant une bonne résistance à la rupture peuvent être envisagées pour fabriquer un siège. Si en plus, cette essence a une bonne résistance aux chocs ainsi qu'une bonne dureté, c'est encore mieux ! Choisir une essence plutôt qu'une autre peut se faire en fonction de plusieurs critères dont la disponibilité chez votre fournisseur local et de la somme d'argent que vous voulez consacrer à votre projet. Le veinage, le grain et la couleur sont à choisir en fonction de vos goûts personnels et du style de la réalisation. Parmi les bois européens, les plus aptes à la fabrication d'un siège sont le frêne, le hêtre, le noyer, le bouleau, l'érable et l'érable sycomore.

Ces essences sont en effet les plus résistantes et font partie des bois durs ou mi-durs. Le chêne, le merisier, le pin sylvestre et le pin laricio, bien qu'un peu moins résistants, peuvent être utilisés sans crainte dans ce domaine. Il peut cependant être sage d'augmenter d'environ 10 % la section des pièces maîtresses, afin d'obtenir une résistance équivalente à un modèle fabriqué dans un bois du premier groupe. Il faut savoir aussi que les variétés de pin sont les moins résistantes aux chocs et sont tendres. Elles marquent facilement en cas de coup. Je ferai également mention de la possibilité d'utiliser les essences fruitières (poirier, pommier), l'if, l'orme et l'aulne, au cas où vous auriez un projet particulier doublé d'une opportunité pour vous les procurer.

Qualité du bois

Vous ne devez faire aucune concession pour choisir les planches où vous découperez les pieds de vos sièges. Le bois utilisé doit être sans défaut, au fil le plus droit possible et surtout sans nœud. Pour les autres pièces de la structure, vous pouvez accepter des défauts mineurs et même du veinage décoratif, à condition d'avoir éliminé le milieu de la planche si elle n'est pas sur quartier. Seule l'assise, si elle est en bois massif recouvert, peut être assemblée à partir de planchettes ayant quelques défauts. Il faut tout même veiller à ce que ces défauts n'entraînent pas de déformations par la suite.

Entreposage du bois

Il est le même que pour la fabrication de meubles. Après un premier débit, un entreposage pendant plusieurs semaines dans un lieu dont l'hygrométrie est proche de celui où seront utilisées les chaises est fortement conseillé. Les éléments débités sont rangés à plat, séparés par des tasseaux pour permettre une ventilation, et regroupés par catégorie pour faciliter leur récupération une fois venu le moment de la réalisation.

Conception d'un modèle

Il y a fort à parier que vous serez plutôt tenté de vous inspirer d'un modèle en particulier pour le modifier à votre façon ou carrément d'en créer un. Dans ce cas quelques notions complémentaires doivent vous être apportées.

Les dimensions des pièces

  • La section des pieds

Il n'y pas de règle absolue pour définir la section des pieds. Il est possible de trouver des chaises dont la section des pieds avant varie de 33 mm à 48 mm. Plus la section d'un pied est importante, plus les tenons des traverses peuvent être longs et assurer un assemblage solide, mais plus la chaise sera lourde et difficile à manier et plus son aspect général sera massif. Par contre, une petite section peut faire craindre une fragilité d'assemblage, assemblage qu'il faudra absolument consolider par des traverses d'entrejambe ou des blocs de renfort...

Les pieds arrière doivent bien entendu présenter une section compatible avec celle des pieds avant. Il est possible de l'augmenter légèrement en largeur. Quelle que soit la section au niveau de la ceinture, dans le but d'alléger un style, les pieds peuvent être plus ou moins amincis dans leur partie inférieure. La partie supérieure des pieds arrière doit recevoir la ou les traverses du dossier donc être moins amincie.

  • Les traverses de ceinture d'assise

Plus ces traverses sont larges, plus leurs tenons auront de prise à l'assemblage. Là aussi, elles interviennent dans l'aspect d'ensemble et dans le poids du siège. De 30 à 60 mm, faites votre choix !

  • Les autres éléments

Les traverses d'entrejambe, quand il y en a, sont d'assez petite section : 30 x 20 mm, 20 x 10 mm, 30 x 10 mm, 15 x 15 mm... Elles doivent être suffisamment solides pour remplir leur fonction. Les traverses de dossier et le dossier ne doivent pas être trop épais. Leurs dimensions sont définies par les autres éléments afin d'avoir un ensemble équilibré.

Pour aller plus loin...

Téléchargez la fiche brico !

fabriquer une chaise : Obtenez gratuitement des devis !
Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :

Soyez le premier à donner votre avis !

écrit par Claude Gomi, Le Bouvet