Sécurité de la maison

0
| 0 avis

Sécurité de la maison	Les voleurs semblent être très attirés par les zones de constructions récentes. Si une alarme ne constitue pas une garantie à 100% contre le vol, son absence transforme votre gite en une proie de choix pour les voleurs amateurs ou éclairés. Nombre de cambriolages ont lieu lors de courtes absences des propriétaires ou durant le sommeil de ceux-ci.

sécurité : Obtenez gratuitement des devis !

Les familles

  • les filaires qui permettent d'économiser environ 80 € par capteur (par rapport aux sans-fil), qui sont insensibles aux perturbations électromagnétiques mais qui demandent un très long travail à la pose et qui sont réservées aux bricoleurs très avertis (prévoir gaines pour passer les fils lors de la construction). Ce sont de loin les plus fiables.
  • les sans-fil qui se posent en deux-temps trois mouvements, et qui sont à la portée du bricoleur lambda mais dont les capteurs sont plus chers. Il faut aussi prévoir de changer annuellement les piles de chaque capteur, et rien ne prouve qu'à plus ou moins court terme, les voleurs "de haut vol" n'auront pas trouvé la faille de votre système en émettant les ondes appropriées.

Les détecteurs

  • périmétrique : constituée de capteurs d'ouverture et éventuellement de capteurs de bris de vitres. (exemples d'usage : ouverture de volets roulants, portes extérieures et de garage, trappe d'accès aux combles)
  • volumétrique : constituée de capteurs infra-rouge, hyperfréquences ou mixtes (dans le cas de locaux à usage domestique, les détecteurs IR sont les plus souvent employés). Permet la détection de mouvements à l'intérieur de la maison.

La centrale

Prévoir une centrale avec activation ou non de plusieurs zones.

Exemples d'utilisation :

  • pour se protéger la nuit et pouvoir se déplacer dans la maison, n'activer que la zone "périmétrique"
  • pour s'absenter la journée sans avoir à fermer les volets, n'activer que la zone "volumétrique"
  • pour une abscence de longue durée, activer toutes les zones.

Les actionneurs

  • les télécommandes : pratiques, mais voir si la centrale permet une solution "dégradée" lorsque la pile de la télécommande est H.S. Prévoir une télécommande par membre de la famille amené à se déplacer seul. Comment être sûr qu'un voleur ne peut intercepter et reproduire les signaux émis par cette télécommande ?
  • les claviers à code : un seul dispositif pour toute la famille. Aucun signal électromagnétique émis. Mais nécessite une temporisation suffisante s'il est placé à l'intérieur de la maison.

Les autres dispositifs

  • sirène intérieure : pour déstabiliser les intrus
  • sirène extérieure : pour avertir le voisinage
  • transmetteur téléphonique : pour avertir une liste de numéros au choix, sociétés de gardiennage..

Les sociétés de gardiennage sont en général onéreuses (centaine d'euros par mois).
La gendarmerie et la police refusent d'être appelées par une alarme. Une solution : être prévenu soi-même du déclenchement de l'alarme, ce qui consiste à se munir d'un alphapage ou téléphone portable dont on aura programmé le numéro sur le transmetteur.

  • Certaines centrales disposent d'un niveau de préalarme et de capteurs à caractère domotique (température du congélateur, détection d'inondation, ...)

Le budget

Deux cas de figure se présentent :

  • Soit vous souhaitez faire faire cette installation, et pouvez prétendre dans ce cas à une diminution de votre assurance multirisque-habitation. Contactez votre assureur qui pourra le cas échéant vous mandater des installateurs (comparez leurs devis à ceux des installateurs que vous aurez trouvé par vous-même).
  • Soit vous souhaitez monter votre alarme vous-même. Dans ce cas nous vous conseillons, avant de faire votre choix, de comparer les prix avec ceux pratiqués par les magasins de composants électroniques. On peut y trouver des kits filaires intéressants à partir de 400 euros. Certes, ces alarmes ne sont pas certifiées NFA2P mais l'installation par vos soins ne sera de toute manière pas "reconnue" par votre assureur, même si votre alarme est NFA2P.

Statistiques

Ces statistiques doivent inclure maisons & appartements :
80% des vols se font par la porte, 15% par les fenêtres, 5% par le toit.
La porte et son huisserie doivent donc être robustes.
La norme NF A2P distingue les classes A (dispositif résistant aux outils à main), classe B (résistance aux outils électroportatifs) et classe B+ (résistance aux « spécialistes »).

  • fermer votre porte à clef, même si elle n'est pas pourvue de poignée extérieure (il suffit sinon aux voleurs d'une carte en plastique pour ouvrir la porte)
  • ne pas laisser à l'intérieur du domicile une clef de la porte d'entrée. Si les voleurs sont entrés par une fenêtre, ils pourront ainsi ouvrir la porte et emmener plus facilement leur butin.
(quotidien Le Monde, juin 1999)
Des idées pour votre sécurité
Voir la photo : Maison traditionnelle avec sa piscineMaison traditionnelle avec sa piscine
sécurité : Obtenez gratuitement des devis !
Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :

Soyez le premier à donner votre avis !

Dans nos forums

Posez toutes vos questions dans le Forum Alarme et sécurité

Message Réponses Dernier message
Alarme sans fil
de erich02 » Le 26/03/2014 à 10:28:15
108 de carpinswhfg
Le 18/10/2014 à 01:44:55
Pas très juste !
de Jacques123 » Le 09/06/2012 à 09:29:43
89 de Wesleyhal
Le 12/07/2014 à 09:22:46
Alarme et domotique gratuit
de marieluc » Le 19/09/2013 à 03:43:31
82 de CharlesSl
Le 29/08/2014 à 04:11:28
Alarmes chinoises
de guillaumeblanc » Le 01/04/2013 à 10:52:06
52 de TimothyMi
Le 19/07/2014 à 11:28:53
Comment trouver la bonne alarme
de saiga » Le 31/05/2014 à 07:59:21
46 de zbwrgoigkz
Le 30/09/2014 à 03:40:24