Label de l'Habitat Ecologique

0
| 0 avis
Un habitat plus écologique
L’habitat écologique est à la mode. Dans les discours en tout cas, car dans les faits, les équipements écologiques sont encore loin d’être systématiquement préférés aux équipements traditionnels. Voici quelques conseils pour vous aider à passer à l’acte !
habitat écologique : Obtenez gratuitement des devis !

Sommaire de l'article

Les ventes des « produits écolo » pour l'habitat (construction, rénovation, équipement) augmentent en moyenne de 100% par an, ce qui constitue un bon indice de la popularité et de la démocratisation de ce concept. L'écologie de l'habitat est une façon d'envisager son rapport personnel à l'environnement, en ce sens il rejoint les préoccupations globales du développement durable. Habiter écologiquement son espace c'est construire et vivre un rapport équilibré entre son intérieur et son milieu extérieur. Le premier dépend de vos goûts et aspirations personnels, le second de l'espace où vous habitez (zone rurale ou urbaine, logement collectif ou individuel etc.).

Les études le confirment : les Français aspirent à un habitat plus respectueux de l'environnement. Ainsi dans un sondage réalisé par Ipsos, 94% déclaraient limiter leur consommation d'énergies et d'eau, et 89% trieraient leurs déchets ménagers. Pourtant, les enquêtes de comportement réalisées par des experts viennent contredire de tels chiffres. En fait, rares sont ceux qui savent comment mettre en pratique ces bonnes intentions ! Pourtant des labels existent, les coûts des matériaux écologiques se sont réduits, des astuces existent pour aider chacun à passer des mots aux actes. Il serait certes illusoire de traiter en quelques lignes toute la problématique de l'habitat écologique, mais voici quelques bonnes idées pour rendre son habitat plus écolo !

Les labels, pour s'y retrouver

En France, la marque NF Environnement créée en 1991 est un outil de certification permettant au consommateur de repérer les produits qui ont un impact négatif sur l'environnement plus faible (eau, air, déchets, énergies) tout en assurant une bonne qualité d'usage. Vous pouvez donc y prêter attention lorsque vous achetez des produits comme la peinture, les décapants, les enduits, les vernis et tous types de revêtements sols et murs. A l'échelle européenne, un autre label a été crée en 1992 : l'Écolabel. En France, c'est un organisme indépendant, l'AFNOR (Association française de Normalisation), qui gère déjà le label NF qui gère et attribue l'Ecolabel. Les objectifs de l'Ecolabel sont identiques à ceux de NF Environnement : plus de 250 certificats ont été accordés. Vérifiez donc l'apposition du sigle Ecolabel sur plus de 20 groupes de produits.

Un habitat économe en énergie

Créer ou rénover son isolation : une idée, la ouate de cellulose.

Ce produit, qui concurrence dans la gamme des isolants écolos la laine de verre, le lin, le chanvre et la laine de coton, est fabriqué à base de journaux et papiers recyclés. Elle est ensuite traitée avec des sels de bore, ce qui la rend ignifuge et résistante aux champignons et insectes. On peut la considérer aujourd'hui comme un des meilleurs isolants pour la maison, puisque son coefficient de conductivité thermique est établi entre 0,035 à 0,043 W/MK (en dessous de 0,05 W/MK signifie un très bon isolant). Son coût est moins élevé que la laine de coton et le produit est assez facile à poser sous forme de panneaux semi-rigides. Si vous l'achetez sous la forme de flocons de ouate, veillez à porter un masque anti-poussière car l'usage de la machine à souffler peut incommoder.

Créer ou rénover son système de production d'eau chaude et de chauffage dans l'individuel : une idée, les capteurs solaires

Sachez que la TVA est à 5.5% pour l'achat de ce type d'équipement et avant le 21 décembre 2009, vous bénéficiez d'un crédit d'impôt de 50%. Pour produire son énergie domestique (eau chaude sanitaire, chauffage voire électricité), les capteurs solaires sont des outils qui ont prouvé leur efficacité dans le monde entier depuis de nombreuses années. Jusqu'à 70% des besoins en eau chaude peuvent ainsi être couverts. Le retard français en termes d'équipement individuel et collectif est considérable sur son voisin allemand ou suédois par exemple. On voit ici que capteur solaire n'a donc rien à voir avec taux d'ensoleillement ! Pour la production d'eau chaude, installer 2 m² de capteur solaire pour une maison individuelle et 1 m² par logement dans le logement collectif neuf sont les normes. Pour obtenir une énergie correcte, la surface de panneaux à poser doit correspondre à environ 15% de la surface habitable. Un panneau solaire fonctionne à partir d'un liquide sous la vitre. En général, on conseille d'orienter les panneaux vers le sud à 40 - 50°. Dans les régions moins ensoleillées d'Europe du nord, on estime que 3 à 6 m² de panneaux sont nécessaires pour chauffer un ballon de 100 à 250 litres d'eau.

Ecrit par www.omesens.com

habitat écologique : Obtenez gratuitement des devis !
Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :

Soyez le premier à donner votre avis !