Maison bioclimatique

0
| 0 avis
Maison bioclimatique
Le type d’isolation, les équipements ou le chauffage sont des choix importants dans l’optique d’économiser l’énergie. Mais avant tout, il est primordial de réfléchir à la conception et à l’orientation de votre future maison, en se rapprochant au maximum du modèle bioclimatique.
maison bioclimatique : Obtenez gratuitement des devis !

Obtenez jusqu'à 5 devis gratuits :

Comme le faisaient presque naturellement « les anciens », construire bioclimatique, c'est d'abord construire en étudiant les forces et faiblesses de votre environnement et de votre situation. Une maison bioclimatique profitera au maximum des apports extérieurs pour limiter ses dépenses énergétiques, tout en étant agréable et confortable à vivre.

Ainsi, parmi les éléments essentiels dont il faut tenir compte : la forme de la maison, la disposition des pièces, l'orientation et l'environnement.

Une maison en pleine forme

ZoomTout part d'un constat basique : les murs extérieurs de votre construction seront responsables de 20 % minimum de vos pertes d'énergies (cf schéma).

Donc, moins de murs, moins de pertes, et c'est pourquoi les architectures compactes sont les plus pertinentes à ce niveau.

Vous économiserez également en matériaux, enduits...

Source : ADEME

La disposition des pièces...

...ne doit pas se jouer à pile ou face ! En effet, au-delà du simple aspect fonctionnel et esthétique, le choix de l'implantation de vos chambres, salles de bains et salons va s'avérer très stratégique. En hiver, le soleil viendra taper sur la face sud-est de votre maison le matin, plein sud à midi, et sud-ouest en soirée. La face sud de votre demeure sera donc forcément plus chauffée que la face nord. Les pièces qui seront au sud pourront donc bénéficier de l'apport solaire passif et être chauffées naturellement. Pour ce faire, il faut donc placer de grandes baies vitrées (voir point suivant) pour votre salon / salle-à-manger, cuisine ou chambres. A l'inverse, disposez toutes les pièces où vous passerez moins de temps, ou qui ne nécessitent pas d'êtres chauffées, au nord, comme le cellier, le garage, la buanderie, ou les toilettes.

id+

A noter : les pièces situées au nord serviront également d'espace tampon et isoleront les autres endroits de la maison du froid.
Voir une suggestion de disposition de pièces idéale

Fenêtres, baies vitrées...

Une ouverture, quelle qu'elle soit, sera toujours moins isolante qu'un mur extérieur. Il faudra donc limiter les ouvertures au nord, où seront les pièces les plus difficiles à chauffer, et en placer un maximum au sud. Ceci vous permettra de bénéficier du soleil en hiver, qui est rasant, et de profiter pleinement de ses apports en chaleur. A l'inverse, en été, pour éviter que vos pièces ne deviennent des fournaises, il suffit de les protéger du haut soleil grâce à un auvent, un store, un avant-toit, une pergola, une tonnelle ou même de la végétation.
Plus d'informations sur les fenêtres

Résumé en images :

Zoom

Soleil d'hiver

Zoom

Soleil d'été

La végétation peut aussi vous aider tout naturellement à améliorer l'isolation et le confort de votre maison :

  • un massif d'arbres persistant protégera votre maison des vents dominants
  • un arbre bien placé et caduque occultera le soleil en été, mais laissera passer les rayons en hiver

Pour aller plus loin...

maison bioclimatique : Obtenez gratuitement des devis !
Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :

Soyez le premier à donner votre avis !