Maison à énergie positive

0
| 0 avis

Maison à énergie positiveLa maison bioclimatique optimise les apports extérieurs. La maison passive produit autant d’énergie qu’elle n’en consomme. La maison à énergie positive, moins répandue, produit quant à elle plus d’énergie qu’elle n’en a besoin.

construction écologique : Obtenez gratuitement des devis !

La maison bioclimatique optimise les apports extérieurs. La maison passive produit autant d'énergie qu'elle n'en consomme. La maison à énergie positive, moins répandue, produit quant à elle plus d'énergie qu'elle n'en a besoin. Un rêve ? Non, un concept, bien réel, même si il n'apparaît qu'à ses prémices.

En Europe, cinq cent millions d'habitants disposent de cent soixante millions de logements qui sont responsables de la moitié de la consommation de l'énergie. La première utilisation de l'énergie est le chauffage à près de 70%, puis l'eau chaude sanitaire et de cuisson et enfin les équipements électriques. En intervenant sur ces domaines, grâce à des constructions hyper équipées et bien agencées, il est possible de « produire plus pour dépenser moins » et ce, grâce à une isolation exceptionnelle, une efficacité énergétique très performante, une faible consommation avec un mode de vie adapté, aux énergies renouvelables (solaire, éolienne...) et à toutes les autres possibilités qu'il est envisageable de rajouter !

Les atouts du passif

L'un des premiers points pour parvenir à une maison à énergie positive consiste en la compacité de l'habitation, avec une maximisation du rapport volume / surface. Ensuite, il est nécessaire de supprimer tous les ponts thermiques et de développer intensément l'isolation. Une augmentation de l'épaisseur de l'isolant de quarante centimètres s'avère indispensable ! Toutefois, pour les bâtiments que l'on souhaite rénover, il n'est pas forcément simple de rajouter une telle quantité. Du coup, il convient de se tourner vers des isolants plus performants et des procédés différents. En terme de ventilation il est là aussi obligatoire de passer par une ventilation mécanique à double flux, ou même un puits canadien avec un appoint sur l'air recyclé (qui sera d'ailleurs aussi utilisé pour chauffer l'air ambiant). Les fenêtres doivent, comme toutes les parois des murs, empêcher la chaleur de sortir de votre demeure, mais elle sont aussi et surtout le premier capteur solaire, qui plus est totalement intégré. Elles favorisent également, logiquement, l'éclairage naturel.

Mais il faut un peu plus pour obtenir une maison à énergie positive...

Et un bon principe actif

On l'a dit, pour passer d'une maison passive à une maison à énergie positive, il faut des éléments qui agissent et non plus « simplement » se servir des ressources naturelles ou du climat. Plusieurs composants sont à recenser. Par exemple, la pompe à chaleur (PAC). Le principe de la PAC est de transférer la chaleur d'un milieu plutôt froid à un milieu chaud alors que naturellement, la chaleur migre vers le froid pour atteindre l'égalité. Le fait de capter cette énergie thermique et de la transformer pour chauffer est le rôle de la pompe à chaleur géothermique. Solaire thermique et photovoltaïque doivent aussi apporter leur pierre à l'édifice, puisque pour une maison à énergie positive, l'utilisation de capteurs solaires doit permettre de couvrir un minimum de quarante pour cent d'eau chaude sanitaire. L'énergie produite par le photovoltaïque doit aussi vous permettre de produire une part de l'électricité destinée à l'éclairage et de revendre le surplus. Le bâtiment subviendra donc à ses propres besoins mais, en plus, il va générer un excédent qu'il pourra revendre au réseau.

Pour aller plus loin...

Petit récapitulatif :

id+

  • La maison bioclimatique consomme environ quatre fois moins d'énergie que la maison traditionnelle (40 à 50 kWh). Le solaire passif et l'effet de serre couvrent environ 50 % des besoins. L'isolation thermique renforcée assure le reste.

  • La maison passive consomme 15 % d'une maison traditionnelle (15kWh). Le solaire passif et l'effet de serre couvrent 50 % des besoins, comme dans une maison bioclimatique. L'isolation thermique hyper renforcée, l'étanchéité à l'air est primordiale. (contrôle Blower test)

  • La maison à énergie positive est une maison qui produit sur l'année plus d'énergie qu'elle en consomme ! Une maison traditionnelle peut être à énergie positive. Une maison bioclimatique peut être à énergie positive. Une maison passive peut être à énergie positive.
construction écologique : Obtenez gratuitement des devis !
Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :

Soyez le premier à donner votre avis !

Dans nos forums

Posez toutes vos questions dans le Forum Maison écolo

Message Réponses Dernier message
Quel matériau pour fenetre double vitrage?
de titimicola » Le 12/06/2012 à 07:07:48
13 de streamizfilmze
Le 23/05/2014 à 08:06:44
Maison passive : température
de » Le 26/01/2008 à 05:30:00
12 de Donaldenut
Le 03/11/2014 à 05:20:10
Construire sa maison écolo
de anthonydunord » Le 24/06/2011 à 12:56:53
9 de chantalB
Le 16/05/2014 à 04:27:09
Récupération des eaux pluviales
de eureka » Le 16/01/2013 à 04:14:32
9 de fpartasse
Le 08/10/2013 à 02:21:42
maison bioclimatique
de maisonrouge » Le 02/06/2009 à 06:52:58
7 de rossignol
Le 11/12/2009 à 02:51:05