Piscine écologique

0
| 0 avis

Piscine écologiqueIl existe plusieurs manières de concevoir une piscine propre, écologique ou biologiquement neutre. Selon la place, le budget et l’esprit dont on dispose, on peut choisir de simplement banir le chlore de son bassin ou bien de le construire de manière 100% naturelle.

piscine écologique : Obtenez gratuitement des devis !

Sommaire de l'article

Il convient de distinguer les piscines hors-sol des piscines enterrées et les piscines à venir des piscines déjà construites... Petit guide des bonnes pratiques de la baignade et surtout, des technologies de plus en plus performantes pour avoir un bassin et une eau propres, dans tous les sens du terme. Des piscines, il s'en construit des dizaines de milliers chaque année en France. Fin 2006, les chiffres - fournis par le salon piscine-expo - font état de plus de 1,2 millions de bassins en France soit 7 % des foyers. Intégrer des critères écologiques dans ces bassins n'est pas seulement bon pour l'environnement, c'est aussi la possibilité de se passer de produits chimiques comme le chlore qui agressent la peau et les poumons et irritent les yeux. L'écologie peut faire son entrée dans une piscine déjà construite tout comme elle peut parfaitement s'intégrer à un projet de construction. Les solutions sont multiples et touchent aussi bien à la structure même du bassin que les solutions de purification de l'eau.

Si vous vous baignez déjà...

Si vous possédez déjà une piscine enterrée, semi-enterrée ou hors-sol, bref que le mal est fait, aucun souci : vous allez, pour un investissement assez modique, pouvoir passer à une solution écologique du traitement de votre eau. En matière de filtration, vous pouvez choisir l'option écologiquement soft en ne changeant que vos produits d'entretien. Le problème de l'eau de votre piscine, entretenue avec des produits chimiques, est qu'il faut régulièrement augmenter les doses pour conserver une eau saine (d'un point de vue bactériologique) et propre (non trouble). Cette solution n'est ni rentable ni bonne pour la santé car les effets du chlore sont forcément négatifs avec des problèmes d'ordre dermatologique, respiratoire et des yeux rougis. Des produits biologiques possèdent les mêmes propriétés que des solutions chlorées. Ils sont un peu plus onéreux certes (de l'ordre de 25 à 30 euros de plus par mois) mais le bénéfice plaisir et santé en vaut la peine.

Des appareils révolutionneurs de purification de l'eau

Pour que l'eau de la piscine soit saine, le principe de nettoyage le plus répandu est composé d'une pompe, d'un groupe de filtration et de produits chimiques qui agissent sur la qualité du bassin. Ce système n'est cependant pas le seul. L'électrolyse au sel commence à être largement répandue. L'eau de votre piscine va contenir quelques grammes de sel (six fois moins que la mer) et ce sel, en passant dans l'électrolyseur est transformé en chlore. Ce n'est donc pas un véritable gain ni écologique ni du point de vue de la santé. Il existe cependant un procédé totalement naturel qui ne demande que très peu de produit (pas forcément chimique) et qui garantit un très haut niveau sanitaire de votre eau de baignade.

Ce procédé ne demande pas de modification importante de votre système de filtration puisqu'il suffit de le coupler avec des appareils d'ionisation de l'eau et un stérilisateur d'eau à ultra-violet. Après l'étape de filtration, l'eau de la piscine va traverser une chambre (constituée d'un tube inox) dans laquelle se trouve une lampe à ultra-violets (UVc). Ces derniers détruisent à la fois les germes, les bactéries, les algues et tous les micro-organismes. Ce procédé est économique et écologique sans résidu dans la piscine. Le surcoût d'une telle installation est de l'ordre de 1 000 euros (650 euros pour le filtre UV + 350 € pour l'appareil de ionisation) mais 'investissement est assez vite rentabilisé car il n'est plus nécessaire de chlorer la piscine... tout juste faut-il équilibrer le PH de l'eau et cela peut parfaitement se faire avec un produit (le Brome) aux propriétés moins irritantes que le chlore et qui s'utilise dans ce cadre là, en dose beaucoup plus faible.

Des piscines traditionnelles et écologiques

Les piscinistes traditionnels, ceux qui construisent des dizaines de milliers de bassin par an, le plus souvent en kit, ne sont pas les plus à même de proposer des composants écologiques. Un bassin se doit d'être fonctionnel et le plus simple possible d'entretien. Les utilisateurs ne veulent pas avoir des manipulations compliquées à faire. Une vérification quotidienne du PH et l'adjonction de produits prédosés semblent être la norme. Des appareils sont même capables aujourd'hui de tout gérer de A à Z, une minuterie se chargeant régulièrement de distiller les doses de chlore. Au niveau des matériaux de construction de piscine c'est à peu près la même chose.

Le PVC - et sa conception polluante s'il en est - reste le roi du liner, la toile qui sert de fond à un bassin et le développement durable n'est pas une priorité pour bon nombre de constructeurs. Tout juste est-il nécessaire de préciser que le béton est souvent produit de manière locale et qu'il ne transite pas à travers toute l'Europe par camion. Il n'y a guère que le bois des piscines hors-sol qui puissent se targuer - et encore pas toujours - d'être issu de forêts gérées (FSC ou PEFC). En se démocratisant, la piscine est devenue de moins en moins coûteuse. Les premiers prix des piscines enterrées se situent en deçà des 10 000 € (terrassement compris). Difficile dans ces conditions là de faire dans l'écologique. Notons tout de même des efforts louables d'une société comme Zodiac qui, à travers deux modèles, entend promouvoir des baignades éco-citoyennes. Le modèle Winky 5 par exemple se compose d'une énorme "boudin" en Dynalon.

Cette structure possède l'avantage d'accélérer le réchauffement naturel du bassin et permet de se passer d'un chauffage de piscine. La température de l'eau est supérieure de 2,5° à conditions identique que pour une piscine traditionnelle. Le prix d'un tel modèle est de l'ordre de 5000 € pour un bassin rond de 6,55 mètres de diamètre et 120 cm de profondeur. D'autres modèles comme le KD Teck ou l'Azteck emploient des matériaux recyclables et naturels comme le bois et la poudre de pierre. Du côté des piscinistes classiques, le responsable communication de la société Waterair, Frédéric Pintiau, nous confirme que " le marché n'est pas encore prêt à se développer dans le sens de l'écologie. Pour le moment les demandes de nos clients concernent essentiellement les solutions de chauffage solaire et la réduction des produits d'entretien ". Waterair construit 6 000 piscines par an et " nous nous mettrons à l'écologie s'il y a une demande et surtout si les technologies écologiques deviennent moins chères ".

Des idées pour votre piscine écologique
Voir la photo : Piscinelle BO : Piscine carrée entourée de lame de boisPiscinelle BO : Piscine carrée entourée de lame de boisVoir la photo : Piscine arrondiePiscine arrondieVoir la photo : Piscine boisPiscine bois
piscine écologique : Obtenez gratuitement des devis !
Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :

Soyez le premier à donner votre avis !

Dans nos forums

Posez toutes vos questions dans le Forum Piscine

Message Réponses Dernier message
fond mobile pour piscine
de berth » Le 19/05/2011 à 06:59:39
58 de JcaelTinc
Le 20/07/2014 à 06:35:04
Abris piscine quoi choisir...
de Centurion » Le 20/02/2013 à 03:13:04
17 de JcaelTinc
Le 21/07/2014 à 02:47:08
Piscine naturelle
de » Le 29/01/2008 à 08:16:00
15 de Robertfrox
Le 05/10/2014 à 11:11:38
Extérieur, piscines
de hos56 » Le 05/04/2008 à 09:42:46
14 de JcaelTinc
Le 18/07/2014 à 04:55:43
choix écologique !!!
de noel86 » Le 09/07/2010 à 01:16:58
10 de JcaelTinc
Le 20/07/2014 à 08:42:14