Une enveloppe sans faille

0
| 1 avis
La maison à zéro chauffage
Sur un des plateaux d’Auvergne, une étonnante maison s’est érigée au cours des dernières années. Elle n’est pas encore tout à fait finie. Mais la maison serait capable de se passer de chauffage.
maison passive : Obtenez gratuitement des devis !
Zoom

La façade sud a, de fait, été traitée différemment des autres. Ayant reçu 60 m² de vitrages sur deux niveaux, elle était forcément plus complexe, à deux égards : la performance des vitrages et le traitement des ponts thermiques que les menuiseries risquaient de générer. Toutes les baies ont reçu des triples vitrages (4-12-4-12-4, avec lame argon). Particulièrement isolants, ils affichent un U de 0,5 W/(m².K). Leur intérêt en façade sud n'était pas exclusivement de protéger du froid, mais aussi de laisser abondamment filtrer la chaleur du rayonnement solaire pour chauffer la maison en hiver. Le facteur solaire a donc été étudié de prêt. Ainsi les vitrages transparents ont un coefficient de 78 % tandis que les dépolis laissent filtrer 80 % du rayonnement. Une perméabilité au soleil qui ne pose pas problème en été puisque les rayons estivaux n'atteignent jamais ces vitrages à la belle saison.

En façade Sud, les vitrages représentent
environ 60 m² de surface
Zoom

Côté menuiseries, toutes ont été réalisées en pin lamellé collé. Les bâtis ainsi que le mur ont été isolés en panneaux de liège. Par ailleurs, les portes et ouvrants qui donnent sur la terrasse sud sont montés à l'envers, de sorte que, lorsque le vent souffle, il plaque ces ouvrants contre les joints et améliore ainsi l'étanchéité. Sur les bases d'une telle enveloppe, les besoins en chauffage sont concentrés au cours de l'hiver et plus précisément des mois de novembre et décembre.

Sur cette photo on comprend comment les débords de toiture sont organisés :
des casquettes inclinables selon trois positions. Le mécanisme est en bois.

D'après le relevé de température qu'à réalisé Serge, ces besoins sont de 25 kW/ jour sur cette période. A l'année, la maison (110 m² de garage en rez-de-chaussée et 130 m² habitables en étage) consommera 5 kWh/m²/an en chauffage. Des besoins en partie comblés par les apports solaires passifs, d'autres solutions doivent être apportées en renfort. L'étape suivante consiste à répondre à ces besoins sans faire appel aux énergies fossiles.

Texte Claire Leloy - Photos Patrick Boutevin
article issu du numéro n°29 | voir le numéro | s'abonner à Habitat Naturel
Des idées pour votre maison passive
maison passive : Obtenez gratuitement des devis !
Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :
Lucien223le 12/11/2019
Bonjour, votre article est assez complet. J'ai trouvé des infos complémentaires sur https://www.batilinks.fr sur la construction bioclimatique.Merci