Faire entretenir sa chaudière gaz en 2021

0
| 0 avis
Faire entretenir sa chaudière gaz en 2021
La chaudière à gaz est un équipement de chauffage très répandu sur le territoire. De ce fait, nombreux sont les ménages français qui en possèdent. Toutefois, pour qu'elle puisse maintenir ses performances au fil des années, il est nécessaire qu'elle soit entretenue. Cela s'avère pratique pour anticiper les pannes, ce qui permet de limiter les dépenses. Cette procédure couvre par ailleurs diverses opérations liées à cet équipement. Sans plus tarder, découvrez-les dans ce focus sur l'entretien d'une chaudière gaz en 2021.
entretien de chaudière : Obtenez gratuitement des devis !

Pourquoi faire entretenir sa chaudière gaz ?

L'entretien annuel de la chaudière apparaît comme une contrainte pour de nombreuses personnes. Puisqu'aucune sanction n'est prévue en cas de manquement, vous pourriez être tenté de ne pas le faire. Toutefois, cela doit être pris au sérieux pour de nombreuses raisons.

L'entretien annuel des chaudières à gaz, une procédure obligatoire

L'entretien annuel des chaudières gaz est une procédure obligatoire depuis 2009 selon le décret n° 2009-649 « toutes les chaudières (gaz naturel, fioul, chaudière bois, charbon…) d'une puissance de 4 à 400 kilowatts doivent faire l'objet d'un entretien annuel effectué par un professionnel ». Cet entretien annuel concerne aussi bien les appareils anciens que ceux nouvellement installés.

Par ailleurs, négliger l'entretien de votre chaudière peut avoir des conséquences fâcheuses. Tout d'abord, dans le cas d'un sinistre, hormis les dégâts matériels occasionnés, votre assureur refusera de couvrir les dégâts. Vous serez en effet dans l'incapacité de lui fournir l'attestation de maintenance de votre chaudière gaz. À cela s'ajoute le fait que votre propriétaire n'hésitera pas dans ce cas à déduire les frais d'entretien de votre dépôt de garantie.

Assurer la sécurité des habitants

L'entretien régulier de la chaudière permet de prévenir d'éventuels incendies et intoxications au monoxyde de carbone. Ce gaz est particulièrement dangereux puisqu'il entraîne des difficultés respiratoires et peut conduire à une mort par asphyxie.

De plus, il est incolore et inodore, ce qui rend difficile sa détection. Rien qu'en France, il est responsable chaque année d'une centaine de décès et de plus de 3000 cas d'intoxication.

Optimiser la consommation de la chaudière gaz

L'entretien régulier de la chaudière gaz permet d'optimiser sa consommation énergétique, ce qui permet de réduire sensiblement votre facture de chauffage. À ce sujet, l'ADEME indique qu'il est possible de réaliser en moyenne 8 à 12 % d'économie d'énergie.

Faible production de CO2

Selon l'ADEME, près de 62 % des émissions de gaz à effet de serre comme le CO2 sont imputables au chauffage des bâtiments du secteur tertiaire. Or, mal entretenue, la chaudière émet fortement ce gaz préjudiciable à l'environnement. Assurez-vous alors de l'entretenir comme il se doit afin de ne pas alourdir ces statistiques.

Prolonger la durée de vie de l'équipement de chauffage

L'entretien régulier de la chaudière permet au technicien de détecter et d'anticiper éventuellement les anomalies de fonctionnement. Grâce à cela, les pannes sont cinq fois moins régulières, ce qui permet de maximiser la longévité de votre chaudière gaz. À titre de comparaison, la durée de vie moyenne d'une chaudière gaz bien entretenue est d'une vingtaine d'années, contre seulement 10 ans si tel n'est pas le cas (source, ADEME).

Quel budget prévoir pour une visite unique d'entretien d'une chaudière à gaz ?

Vous pouvez choisir de faire appel à un professionnel qui se chargera de réaliser l'entretien annuel obligatoire de votre chaudière. Dans ce cas, il est possible de payer comptant cette prestation ou de l'étaler comme le proposent certaines entreprises. Toutefois, cette dernière option est plus onéreuse.

D'une façon générale, une visite unique d'entretien coûte en moyenne 124 euros. Ce prix peut toutefois atteindre 184 euros selon le prestataire et le panel de services offerts. De plus, il est important de rappeler que le coût de l'entretien de votre chaudière est assujetti à la TVA. La valeur de cette taxe peut varier selon l'âge de votre logement (plus ou moins de deux ans) ainsi que de la performance de votre appareil.

Souscrire un contrat d'entretien de la chaudière gaz

Vous pouvez opter pour un contrat d'entretien d'une chaudière gaz également appelé contrat de maintenance. Celui-ci offre indéniablement plus d'avantages que les visites uniques d'entretien.

Souscrire à un contrat d'entretien, de multiples avantages

Un contrat de maintenance d'une chaudière gaz vous assure tout au long de l'année son entretien, mais propose également en option des services de dépannage de votre chaudière. En fonction des clauses, vous pouvez par exemple bénéficier de multiples interventions de votre prestataire sans devoir payer de supplément.

De plus, certains contrats peuvent être automatiquement reconduits, ce qui vous épargne des préoccupations relatives à cette obligation. Vous n'avez en effet plus besoin de vous soucier d'une date pour l'entretien. Le prestataire se chargera de vous appeler au moment opportun pour fixer un rendez-vous.

Par ailleurs, les contrats d'entretien garantissent une meilleure optimisation de votre appareil de chauffage et donc de sa durée de vie.

Quels tarifs pour un contrat d'entretien de chaudière ?

Les prix d'un contrat de maintenance sont généralement plus élevés que ceux d'une visite unique d'entretien. Toutefois, ils demeurent toujours plus avantageux que de devoir payer toutes les prestations isolément. Aussi, les tarifs des contrats d'entretien varient selon un certain nombre de facteurs. Tout d'abord, le type de contrat choisi. En effet, plus les services d'entretien sont complets, plus élevé est le tarif. Ensuite, le prestataire choisi a également son importance. Les entreprises sont en effet libres de fixer leurs tarifs. Ces derniers seront plus élevés en particulier chez les chauffagistes agréés.

La situation géographique du logement entre également en ligne de compte. Les tarifs sont effectivement plus élevés dans certaines zones.

Par ailleurs, pour que votre contrat vous revienne moins cher, vous pouvez faire jouer la concurrence. Pour cela, il vous suffit de demander plusieurs devis afin de choisir l'offre la plus alléchante. La plupart des entreprises proposent des offres mensualisées et il est même possible de profiter sereinement de votre chaudière moyennant une dizaine d'euros par mois, voire moins.

Entretien de la chaudière : quel contrat choisir ?

Zoom

La plupart des enseignes proposent différents types d'offres à la carte pour s'adapter à toutes les bourses. Certaines sont simplifiées et d'autres plus complètes. Libre donc à vous de choisir celle qui vous convient le mieux selon vos besoins.

Les offres simplifiées se limitent le plus souvent aux visites d'entretien. Elles ne comprennent pas toujours le ramonage qui est pourtant indispensable. Quant aux offres plus complètes, elles incluent en outre le remplacement des pièces défectueuses qui peut s'avérer pratique en cas de panne.

Comment bien choisir un prestataire pour l'entretien de sa chaudière gaz ?

Pour choisir le prestataire idéal pour l'entretien de votre chaudière gaz, la certification doit être votre principal critère. Il est en effet indispensable de choisir un technicien qui détient l'ensemble des certifications qui garantissent le respect des normes exigées pour les chauffages à gaz. Il s'agit notamment des certificats RGE et Qualigaz, du certificat Qualisav, et des labels PG et Qualicert.

Les certificats RGE et Qualigaz par exemple sont de véritables gages de qualité des prestations proposées par le chauffagiste. Ils sont délivrés à ce dernier après un audit réalisé par l'organisme de certification.

Le label PG (professionnel du gaz) est également très important. Il atteste de l'expertise et des aptitudes de votre technicien à pouvoir sécuriser et optimiser les performances des installations de gaz.

Quant aux certifications Qualisav et Qualicert, elles sont plus d'ordre général et permettent d'attester de la compétence des professionnels et de leur conformité aux normes relatives à leur corps de métier.

Quand entretenir une chaudière à gaz ?

En dehors de l'obligation annuelle prévue par la législation en vigueur, aucune période fixe n'est définie pour l'entretien de votre chaudière gaz. Toutefois, certains moments sont plus recommandés que d'autres pour effectuer cette procédure.

L'hiver par exemple n'est pas une période propice pour réaliser l'entretien de votre chaudière gaz. C'est en effet durant cette saison que surviennent la plupart des pannes. Il s'ensuit alors une hausse des demandes d'intervention des techniciens chauffagistes. Les pannes de chaudière étant plus prioritaires que les entretiens, il n'est alors pas rare que de nombreux rendez-vous soient reportés à maintes reprises au profit de cas plus urgents.

L'automne par contre aurait pu être une excellente saison pour l'entretien de votre chaudière gaz. Et pour cause, cette saison précède la période ou le chauffage est le plus sollicité. Il est donc judicieux de vouloir réaliser l'entretien de votre appareil avant de devoir le redémarrer. Toutefois, beaucoup penseront comme vous, ce qui réduit grandement la disponibilité des professionnels au cours de cette période.

L'été et le printemps par contre se prêtent très bien à l'entretien de chaudière gaz. Les chauffagistes professionnels sont en effet beaucoup moins sollicités à cette période.

Comment se déroule l'entretien d'une chaudière à gaz ?

Les services proposés dans le cadre de l'entretien d'une chaudière gaz peuvent varier d'un professionnel à l'autre. Toutefois, il y a un minimum exigé par la réglementation qui doit être respecté. Les professionnels sont ensuite libres d'ajouter à leurs formules les prestations de leur choix.

Zoom

Le nettoyage des équipements

Votre technicien qualifié se charge dans un premier temps du nettoyage de la chaudière gaz. Cette étape permet de maintenir les performances de votre appareil et limiter la production de monoxyde de carbone. Le nettoyage de la chaudière concerne différentes composantes comme le brûleur, l'échangeur principal, la veilleuse, l'extracteur

L'échangeur principal par exemple est un élément sensible qui doit être convenablement nettoyé. En effet, lorsqu'il devient sale, la chaudière risque de surchauffer, ce qui abaisse son pouvoir chauffant.

En ce qui concerne la veilleuse, cet élément doit être nettoyé s'il est présent. Il n'équipe actuellement que les chaudières d'ancienne génération. Cette vérification permet d'assurer son fonctionnement optimal et la sécurité des occupants. Une mauvaise combustion produit en effet du monoxyde de carbone.

L'inspection de l'état général de la chaudière gaz

Le chauffagiste doit également contrôler le bon fonctionnement de l'appareil ainsi que de toutes ses composantes : les dispositifs de sécurité, le circulateur, la pompe, le conduit de raccordement… Cette vérification est garante du bon fonctionnement de la chaudière et permet de détecter à temps des éléments qui peuvent induire des pannes.

Les réglages de l'équipement

À cette étape, le technicien s'assure que le débit du gaz est correctement réglé, ce qui permet d'optimiser la consommation du ménage. De plus, cette procédure assure la sécurité des occupants. Un débit excessif de gaz peut par exemple produire du monoxyde de carbone. Pour ce faire, le chauffagiste se doit d'évaluer la pression et le débit du gaz.

Dans la même foulée, il contrôle aussi l'état de la vase d'expansion qui permet une équitable répartition de la pression dans les tuyaux. Par ailleurs, il se charge aussi de régler les thermostats d'ambiance si ceux-ci sont présents.

L'évaluation du taux de monoxyde de carbone

Il s'agit ici de s'assurer que la chaudière gaz ne présente aucun danger pour la sécurité des occupants. À cet effet, le technicien évalue le taux de monoxyde de carbone dans l'environnement immédiat de l'appareil en fonctionnement. Si les valeurs mesurées sont comprises entre 10 et 20 ppm (particule par million), il s'agit alors clairement d'une défaillance. Au-delà de 50 ppm par contre, l'appareil doit être arrêté immédiatement, car le risque devient trop grand.

Prodiguer des conseils pour l'amélioration de l'utilisation de la chaudière

À la fin de la visite d'entretien et en fonction de votre équipement, le prestataire peut fournir des recommandations afin d'optimiser le fonctionnement de votre chaudière gaz. Il n'est pas rare qu'il propose des solutions qui visent à réduire les émissions de polluants ainsi que la consommation énergétique de l'appareil.

La remise de l'attestation d'entretien ou de maintenance

Dans un délai de 15 jours après l'intervention, vous recevez de la part de votre prestataire une attestation d'entretien. Vous pouvez également la recevoir le jour même selon l'entreprise que vous avez mandatée pour réaliser l'entretien de votre chaudière gaz.

L'attestation d'entretien est un document qui relate tous les points contrôlés et optimisés au cours de la visite. Les informations qui y sont contenues sont le plus souvent de nature informative. Toutefois, la donne change si un taux élevé de monoxyde de carbone a été détecté à l'issue de l'entretien. Le cas échéant, l'expert effectue une recommandation afin d'approfondir les investigations.

Par ailleurs, cette attestation est l'unique preuve de réalisation d'un entretien annuel de votre chaudière gaz. Pour ce faire, il est indispensable de la conserver précieusement pendant une durée minimale de deux ans. En cas de sinistre, votre assureur l'exigera de votre part. De plus, si vous êtes locataire, vous êtes tenu de le remettre à votre propriétaire lors de votre déménagement.

Propriétaire ou locataire, qui doit payer l'entretien chaudière gaz ?

L'entretien d'une chaudière gaz revient le plus souvent à l'occupant des lieux. Ainsi, si vous êtes locataire et bénéficiez d'un chauffage individuel, la responsabilité de l'entretien de la chaudière gaz vous revient. Votre propriétaire peut même vous exiger de souscrire un contrat de maintenance. Le choix du prestataire reste toutefois à votre discrétion.

Par ailleurs, il n'est pas rare que le bail de location signé impute cette responsabilité au propriétaire. Mais même dans ce cas, ce dernier peut exiger au locataire un remboursement des frais d'entretien.

Pour un chauffage collectif par contre, la responsabilité de l'entretien revient au propriétaire ou au syndic de copropriété selon que l'appareil chauffe tous les appartements d'un immeuble ou d'une copropriété. Dans ce dernier cas, les copropriétaires reçoivent chacun une facture à payer.

entretien de chaudière : Obtenez gratuitement des devis !
Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :

Soyez le premier à donner votre avis !