Les combustibles pour poêle

0
| 0 avis
Tout savoir sur le poêle
Depuis quelques années, le poêle revient à la mode. L’évolution des design, l’amélioration des performances, mais surtout l’augmentation du coût d’autres sources d’énergie ont amené nombre de foyer à se tourner vers le poêle. Explications et conseils.
chauffage-climatisation-aération-isolation-fermetures : Obtenez gratuitement des devis !

Les différents combustibles existants

Lorsque l’on cherche à acheter un poêle, la première question que l’on se pose, c’est de savoir quel type de combustible on veut utiliser. Le bois est le plus souvent préféré parce qu’il est moins cher, mais il est aussi possible de se chauffer au charbon, au gaz, au pétrole, au fioul ou encore au bio éthanol.

Plus écologique et surtout beaucoup plus économique que les autres combustibles, le bois se décline entre les traditionnelles bûches et les granulés. Les bûches sont moins chères à l’achat, mais leur stockage est plus complexe. Il faut prévoir un espace important à l’extérieur, à l’abri de la pluie. Il faut également très régulièrement les transférer d’un emplacement à un autre. La manipulation est parfois peu agréable, à cause des traces de sève et des échardes.

Les granulés, aussi appelés pellets, sont réputés pour leurs grandes performances énergétiques. Ils sont apparus au cours des années 1970, suite à la grande crise pétrolière. Ces petits cylindres sont des morceaux de sciures et autres déchets de bois compactés. La production ne cesse de croître depuis une dizaine d’années et certains poêles sont spécialement conçus pour fonctionner avec des granulés.

La combustion du charbon est plus polluante que celle du bois : il y a un risque plus grand vis-à-vis des rejets de monoxyde de carbone.

Le fioul et le pétrole peuvent, eux, présenter l’inconvénient de dégager une odeur désagréable.

Enfin, le bio éthanol est intéressant pour produire de belles flammes, mais c’est une source de chaleur très faible à côté des autres combustibles.

Acheter les combustibles

Le bois s’achète généralement en stères. Cette unité d’achat correspond à un volume d’1 m3 pour des buches longues d’1 mètre. Certains vendent le bois au poids. C’est une mesure très aléatoire dont il faut se méfier, surtout en période de pluie où le bois se gorge d’eau.

Pétrole, gaz, et fioul s’achètent sous forme de bidons, de 20 litres par exemple. Le coût à la consommation est assez élevé : entre 0,10 et 0,15€ le kWh contre 0,05€ le kWh en moyenne pour le bois.

Des idées pour votre poêle
chauffage-climatisation-aération-isolation-fermetures : Obtenez gratuitement des devis !
Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :

Soyez le premier à donner votre avis !