Nouvelles solutions VMC

0
| 0 avis

Nouvelles solutions VMCCes nouvelles solutions de ventilation, peu gourmandes en énergie, sont idéales pour la rénovation et la réhabilitation de logements existants. Il s’agit de nouveaux caissons à faible consommation auto réglable compact et hygroréglable.

Les logements d'aujourd'hui bénéficient de solutions d'isolation aux performances de plus en plus élevées pour limiter les déperditions d'énergie (menuiseries, isolation des murs de la toiture, du plancher...). Si cette isolation est nécessaire, elle rend toutefois l'habitat particulièrement hermétique aux arrivées et aux sorties d'air. La ventilation a donc un rôle primordial car elle va permettre de renouveler l'air ambiant et d'évacuer l'humidité et les polluants intérieurs. Obligatoire depuis 1982 pour la construction neuve, la VMC permet d'aérer de manière générale et permanente les pièces de l'habitat afin de préserver le bâti, la qualité de l'air intérieur, le confort et la santé des occupants.

Aujourd'hui de nombreux logement sont encore énergivores et, pour diminuer leurs dépenses énergétiques, de plus en plus de particuliers réalisent des travaux de rénovation thermique.
Voici deus nouveaux caissons de VMC proposés par Autogyre :

  • Maison'Air Compact, un système de VMC simple flux auto réglable, certifié NF Electricité, très simple à installer et qui répond aux contraintes d'encombrement grâce à sa faible épaisseur (15cm).
  • Hygropt'Air, le caisson de VMC simple flux hygroréglable faible consommation.

Le savez-vous ?

  • Une personne produit environ 1 à 1,5 litre d'eau par jour, et ses activités (repas, douche, machine à laver, sèche-linge, etc.) peuvent générer en 15 et 20 litres de vapeur d'eau. La VMC permet d'assainir le bâti en évacuant l'humidité excessive, source de condensation, de dégradations et de moisissures.
  • L'air intérieur est 5 à 10 fois plus pollué qu'à l'extérieur. La VMC permet donc d'éliminer mauvaises odeurs et émanations de polluants (produits ménagers, formaldéhydes des matériaux de construction, de décoration, etc.)
  • La VMC préserve le confort et la santé des occupants en limitant les risques d'allergie, de pathologies.
Source : OQAI - Observatoire de la Qualité de l'Air Intérieur, juin 2009

VMC simple flux

Le principe de la VMC simple flux est de renouveler l'air dans l'habitation pour bénéficier d'un air sain et faiblement humide. L'air extérieur est amené par les entrées d'air, situées dans les pièces à vivre (séjour, salon, chambres) vers les pièces humides où sont placées les bouches d'extraction. Ces dernières sont raccordées, à l'aide de gaines, à un caisson qui va expulser en permanence l'air vicié vers l'extérieur du logement.

Il existe deux systèmes de VMC simple flux :

Auto réglable

Les débits de l'air extrait et de l'air neuf sont constants et automatiques quel que soit le nombre d'occupants dans l'habitat. Les débits d'extraction calibrés selon la réglementation (arrêté de 1982) sont autorégulés sur le caisson. Le caisson est équipé de deux vitesses commandées par l'utilisateur depuis un commutateur placé en cuisine. Les bouches sont standards et les entrées d'air sont auto réglables.

Hygroréglable

Le renouvellement de l'air s'effectue en fonction du taux d'humidité dans les pièces d'eau. Il permet d'ajuster la ventilation en fonction du nombre d'habitants et de leurs activités. Les bouches d'extraction hygroréglable et/ou temporisées assurent l'adaptation des débits en fonction des besoins, ce qui permet de limiter les déperditions d'énergies dues à la ventilation, jusqu'à 65% par rapport à une VMC classique. Le caisson est équipé d'une seule vitesse. Les entrées d'air sont auto réglables (Hygro A) ou hygroréglables (Hygro B).

Nouveautés

Caisson Maison'Air Compact

Il se caractérise par son faible encombrement et sa très faible consommation électrique. Avec seulement 15 cm d'épaisseur, ce système est très discret et convient lors des travaux de rénovation, il peut facilement être installé en faux plafonds, dans un placard, en soupente et utilisé dans toutes les positions. Certifié NF Electricité, qui garantit la sécurité électrique et la qualité de fabrication, ce caisson dispose d'une turbine à réaction à haut rendement garantissant un faible encrassement. Peu gourmand en énergie, il consomme en moyenne 21 W-Th-C. Son niveau acoustique est très faible puisque le caisson émet un niveau sonore ressenti inférieur à 28 dB(A) dans une cuisine.
Prix de vente conseillé 135 HT.

Caisson Hygropt'Air

Avec sa faible consommation, ce nouveau caisson permet de réaliser jusqu'à 65% d'économies d'énergie en réduisant les déperditions de chaleur dues au renouvellement de l'air. Equipé d'une vitesse, il fonctionne avec des bouches d'extraction « hygro » qui réduisent et adaptent le débit des bouches cuisine et salle de bains en fonction de l'humidité.

Il s'utilise, au choix, avec deux systèmes d'entrées d'air :

  • Hygro A : il adapte l'extraction de l'air des pièces d'eau en fonction de leur hygrométrie.
  • Hygro B : il adapte l'extraction de l'air des pièces d'eau en fonction de leur hygrométrie et module les entrées d'air en fonction de l'hygrométrie dans chaque pièce habitable. Ce système est recommandé par la réglementation thermique actuelle.

Prix de vente conseillé : 350 HT

Source et + d'infos : Autogyre
Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :

Soyez le premier à donner votre avis !