Recycler les déchets électriques et électroniques

0
| 0 avis

Recycler les déchets électriques et électroniquesChaque année, un Français produit 16 kg de déchets dits « D3E » : réfrigérateur, machine à laver, téléviseur, ordinateur.... La quantité totale produite augmente de 3% par an ! Quelles avancées sont à noter quant à leur recyclage ?

équipement : Obtenez gratuitement des devis !

Nelly Olin, Ministre de l'Ecologie et du Développement Durable, souhaite que l'objectif communautaire de collecte sélective de 4 kg soit atteint dès sa première année. Chacun va devoir modifier son comportement à son niveau : fabricants, distributeurs, collectivités locales, recycleurs et consommateurs.

Au revoir, à jamais

Soucieux de l'environnement, 45% des Français ont pour habitude de déposer en déchetterie leurs anciens appareils issus du gros électroménager tandis que 39% les font reprendre par un vendeur lors de l'achat d'un nouvel équipement. On compte officiellement 3% d'individus déposant leurs appareils sur la voie publique et 11% qui jettent leurs produits de petit électroménager avec les ordures ménagères. (Sondage réalisé en juin 2006 par TNS/Sofres pour le Groupement Interprofessionnel des Fabricants d'Appareils d'Equipement Ménager, Gifam). Ce sondage révèle aussi qu'une majorité (77%) privilégie les caractéristiques environnementales d'un appareil électroménager (consommation d'eau, d'énergie). Le design, la marque, les fonctionnalités viennent après. Le prix reste cependant un facteur déterminant mais qui ne semble pas freiner 55 % des consommateurs qui placent l'environnement devant le côté pécunier.

Neuf contre vieux

Vous songez à remplacer votre vieux tube cathodique par un écran plasma ? Trois options s'offrent à vous :

  • le don à une association comme Emmaüs qui va se charger de recycler ou donner une 2ème vie à votre TV ;
  • la reprise par le distributeur lors de l'achat d'un appareil équivalent ;
  • le dépôt dans une déchetterie appropriée. Le coût de ce recyclage est absorbé par une éco-contribution payée par le consommateur. Ce dernier est ainsi informé de la part que représente la protection de l'environnement dans le prix de son produit.

La filière repose ainsi sur le principe de la responsabilité des producteurs de ces équipements qui doivent assurer et financer l'enlèvement et le traitement des D3E collectés sélectivement. Les producteurs (fabricants et importateurs) se sont réunis au sein de quatre organisations agréées par les pouvoirs publics pour remplir leurs obligations : Ecologic, Eco-systèmes, ERP et Récyclum. Ils doivent également renforcer l'éco-conception de leurs nouveaux produits afin de faciliter leur démantèlement et leur recyclage futurs et ne plus utiliser de substances susceptibles de nuire à l'environnement chaque fois qu'une alternative technologique existe.

Darty, le précurseure éco-taxe ?

Le 23 novembre dernier, Nelly Olin, Ministre de l'Ecologie et du Développement Durable, s'est rendue à Mitry-Mory, en Seine-et-Marne, où Darty a construit, voici 10 ans, son principal entrepôt qui s'étale sur 66 000 m². Cet entrepôt possède son propre centre de traitement des déchets. En effet, le contrat confiance, créé en 1973, prévoit de débarrasser gratuitement les clients de leur vieux modèle lors de la livraison d'un neuf.

L'ancien appareil est alors mis à la disposition d'organismes spécialisés dans le traitement, la valorisation ou l'élimination des produits en fin de vie. Au début des années 80, un partenariat a été conclu avec Envie, une association de valorisation des anciens appareils ménagers. Darty a également participé à la création d'Eco-Systèmes qui prendra en charge le recyclage, conformément aux obligations précisées par la nouvelle règlementation sur la protection de l'environnement. Un partenariat entre Eco-Systèmes, Emmaüs et Envie a été mis en place pour la réutilisation.

La réutilisation grâce à des associations

Si la filière est organisée par l'Etat, c'est grâce à des associations que certains appareils vont connaître une seconde jeunesse. Bon nombre d'appareils électriques ou électroniques réparables sont jetés. La Fédération Envie est née à Strasbourg, en 1984. Envie, pour Entreprise Nouvelle Vers l'Insertion par l'Economie, est un réseau de 40 entreprises sociales dont l'activité repose sur la collecte, le réemploi et le recyclage des D3E. Le réseau traite chaque années 30 000 tonnes de ces rebuts qui sont reconditionnés puis vendus dans les magasins Envie.

L'année dernière, 800 000 appareils ont ainsi connus une deuxième vie ! Emmaüs est une association mieux connue. Fondée par l'Abbé Pierre en 1949, la première activité d'Emmaüs était de valoriser les matières premières. A travers l'une des branches de la communauté, celle de l'économie solidaire et de l'insertion, les D3E peuvent également connaître un destin moins funeste. Cette structure emploie actuellement plus de 2 000 personnes au sein d'Emmaüs et la mise en place de cette nouvelle disposition légale va permettre d'en créer d'autres. Les appareils, ainsi revalorisés, sont vendus au sein des communautés Emmaüs, présentes sur tout le territoire.

id+


Questions/réponses sur l'éco-taxe


  • Une éco-taxe ?
    Plutôt une éco-contribution. Aussi appelée éco-participation, celle-ci apparaît désormais au bas de la facture de vente, séparée du prix.

  • C'est combien ?
    Entre 0,001 € pour un téléphone portable et environ 13 € pour un réfrigérateur. Entre 1 et 8 € pour un téléviseur, selon sa taille.

  • Où va l'argent ?
    Il est versé par les fabricants à l'un des éco-organismes chargés de la collecte. Les sommes perçues seront intégralement affectées au financement de la collecte, du transport, du recyclage et de la dépollution des équipements, en vue d'une remise sur le marché de nouvelles matières premières, d'énergie ou d'équipements d'occasion.
équipement : Obtenez gratuitement des devis !
Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :

Soyez le premier à donner votre avis !