Exigences énergétiques

0
| 0 avis

Exigences énergétiquesLa future réglementation thermique, la RT 2012, qui sera applicable pour les logements à partir de 2013, va imposer la construction de bâtiments basse consommation.

Une construction BBC doit avoir une consommation inférieure à 50 kWhep/m²/an. Les usages pris en compte sont le chauffage, la climatisation, l'eau chaude, la ventilation, les auxiliaires et l'éclairage.
De réels efforts doivent en effet être menés pour parvenir à l'objectif européen des « 3x20 en 2020 », soit :

  • 20% de réduction des gaz à effet de serre par rapport à 1990 ;
  • 20% d'accroissement de la part des énergies renouvelables ;
  • 20% d'amélioration d'efficacité énergétique.

Notons également que le plan climat-énergie de la France a l'ambition de porter à 23% l'accroissement de la part des énergies renouvelables d'ici 2020 et à 59% à l'horizon 2050.

Rappel des exigences du Grenelle de l'Environnement

Zoom

Dès fin 2010, tous les bâtiments et équipements publics, ainsi que toutes les nouvelles constructions dans le secteur tertiaire (bureaux, commerces) devront être construits en basse consommation, c'est-à-dire ne pas consommer en moyenne plus de 50 kWhep/m²/an. Et à partir de fin 2012, tous les logements neufs devront eux aussi être des bâtiments basse consommation et en 2020 être des bâtiments à énergie positive (BEPOS).

Dans une maison ou un immeuble BBC, les énergies à privilégier sont le gaz naturel pour alimenter les chaudières à condensation, l'électricité pour monter en température la chaleur gratuite récupérée par une pompe à chaleur, le solaire pour préchauffer l'eau chaude sanitaire et/ou de chauffage, ou encore produire de l'électricité verte, le bois sous forme de plaquettes ou granulés pour approvisionner automatiquement une chaudière ou un insert « flamme verte ».

Rappel aides financières pour les maisons BBC

L'obtention du label BBC-Effinergie, certifiant le niveau de performance énergétique atteint, donne droit à des aides à l'investissement ou des avantages :

  • réduction de la taxe foncière : les collectivités locales peuvent instituer une exonération de 50 ou 100% sur cinq ans de la taxe foncière
  • extension du COS : une municipalité peut instituer une autorisation de dépassement du coefficient d'occupation des sols (COS) de 20%
  • crédit d'impôt : les acquéreurs d'une résidence principale neuve BBC-Effinergie peuvent bénéficier d'un crédit d'impôt de 40% pendant sept ans sur les intérêts d'emprunts
  • bonus pour le prêt à taux zéro : un bonus de 20 000 euros peut être accordé au prêt à taux zéro (PTZ) pour des primo-accédants acquéreurs d'une résidence principale BBC.

Le niveau BBC rénovation

Zoom

Pour atteindre les niveaux HPE (<150 kWhep/m²/an) et BBC rénovation (<80kWhep/m²/an), modulés selon les régions, il est souvent nécessaire de mener une approche globale et de traiter la plupart des postes thermiques. Des travaux, non listés officiellement pour former les bouquets éligibles à l'Eco-PTZ, doivent parfois être programmés comme l'installation d'une VMC, l'isolation du plancher bas, le renforcement de l'étanchéité à l'air... des travaux néanmoins finançables pour l'éco-PTZ.

Exemples de travaux pour le niveau BBC rénovation

  • Remplacement de la chaudière existante par une chaudière à condensation ou une pompe à chaleur, avec plancher chauffant basse température au rez-de-chaussée et radiateurs à l'étage, ou encore installation d'une chaudière bois.
  • Pose d'une ventilation double-flux avec récupérateur d'énergie.
  • Pose de 4m² de capteurs solaires en toiture raccordés à un ballon de stockage de 300 litres.
  • Pose de 4m² de modules photovoltaïques en façade.
  • Remplacement des fenêtres à simple vitrage par des fenêtres à double vitrage peu émissif ou à triple vitrage.
  • Renforcement de l'isolation de la toiture par 20cm de laine de verre et des murs par l'extérieur par 20 cm de PSE.

Exemples de produits

Zoom

La société Viessmann propose notamment des ensembles compacts bi-énergie offrant la possibilité de profiter des atouts de chacun des énergies combinées : couplage d'une énergie traditionnelle avec une énergie renouvelable, association de deux énergies renouvelables, pour un rendement optimum doublé d'un respect de l'environnement.

  • Le combiné Vitodens 343-F, pour une maison individuelle, intègre dans un volume réduit une chaudière à condensation et un ballon de stockage de 220 litres relié à des capteurs solaires thermiques placés en toiture ou en façade. L'ensemble de l'installation condensation/solaire est piloté par une nouvelle régulation Vitronic limitant au maximum le recours à la chaudière.
  • Chaudière murale : la chaudière murale gaz à condensation Vitodens, 300-W (3,8 à 35 kW) constitue avec ses surfaces d'échange Inox-Radial et son brûleur hémisphérique radiant MatriX est d'une grande efficacité énergétique (rendement global annuel jusqu'à 109%/PCI/98% sur PCS). Elle consomme 50% d'électricité en moins par rapport à une chaudière classique grâce à une pompe à courant continu et vitesse modulée.
  • Pompe à chaleur : la PAC Vitocal 300-A est une pompe à chaleur air/eau très perfectionnée, le COP peut atteindre 4,7. Elle peut alimenter un plancher chauffant ou des radiateurs. Le modèle 350-A est davantage adapté à la rénovation : sa température de départ étant de 65°C jusqu'à -10°C extérieur, il peut donc alimenter idéalement un circuit équipé de radiateurs.
  • Chaudière bois : La Vitoligno 300-P est une chaudière automatique pour granulés bois d'une puissance de 4 à 48 kWh. Grâce à une régulation précise de la combustion, elle atteint un rendement jusqu'à 94% et des émissions de poussière et de Co2 particulièrement faibles.
Source et crédits : Viessmann
Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :

Soyez le premier à donner votre avis !