Différents types de chauffage

0
| 0 avis

4 types de chauffageÀ foyer ouvert ou fermé, contemporaine ou traditionnelle, sans oublier la nouvelle vague au bioéthanol, la cheminée n’en finit plus de séduire. L’ambiance de l’âtre, la douce chaleur qui conforte …

chauffage : Obtenez gratuitement des devis !

On distingue donc essentiellement quatre types de chauffage au bois : la cheminée à foyer ouvert, à foyer fermé, l'insert et le poêle à bois. La cheminée à foyer ouvert vous permettra de profiter du charme indéniable du crépitement du bois mais n'est pas celle qui vous restituera le plus de chaleur. En effet, 80% de la source calorifère ne sont pas restitués. Il s'agit donc plus d'une cheminée pour le plaisir des yeux qu'un véritable moyen de chauffer. A l'inverse, la cheminée à foyer fermé constitue réellement un élément de confort.
L'insert, quant à lui, s'encastre directement dans la cheminée existante. Il s'agit d'un appareil à double cloison, en fonte, qui est relativement simple à installer et qui convient particulièrement aux petites cheminées. Enfin, pour allier la vision du feu et le rendement en terme de chaleur d'un foyer fermé, vous pouvez utiliser un poêle à bois. Cumulant le charme du traditionnel avec un certain côté moderne, ce dernier réduit de plus les émissions polluantes.

Cheminées "bio"

Profiter d'un vrai feu, de vraies flammes, sans conduit, sans ramonage, c'est désormais possible. Ce nouveau type de cheminée, au bioéthanol, ne produit pas de fumées, pas d'odeurs, de cendres, ni de poussières. Leur coefficient de chaleur est maximal, tout simplement parce que ce système ne disposant pas de conduit d'évacuation, toute la chaleur est restituée dès l'allumage. Elles fonctionnent à l'alcool de betterave, un bio-carburant tiré de la betterave. Une énergie propre, renouvelable à l'infini, respectant l'environnement car réduisant l'effet de serre. Ce type de cheminée ne brûle pas plus d'oxygène que deux bougies posées sur une table et son brûleur permet de régler la hauteur de la flamme, ainsi que la puissance de la chaleur. Après quelques instants, les flammes vont atteindre une hauteur d'une trentaine de centimètres, virer à l'orange et ressembler aux flammes d'un feu de bois. L'allumage régulier de la cheminée va consommer environ une vingtaine de litres de bioéthanol par mois.

Sécurité

Pour toutes les cheminées, quelques règles de sécurité sont à respecter. Il est important d'utiliser des bois bien secs ayant séché à l'air libre pendant au minimum un an. Le bois sec fournit en effet deux fois plus d'énergie que le bois vert. Un bois humide brûle mal et risque d'endommager l'installation en encrassant les conduits. Un bois fraîchement coupé dégage beaucoup d'eau, donc de fumées. La pose d'une cheminée ou d'un poêle doit impérativement être effectuée par un professionnel qualifié . Avant d'installer un quelconque appareil, il faut tenir compte de l'emplacement du conduit, du volume de la pièce, du poids de la cheminée. Il s'agit de s'assurer que sol, murs et plafonds peuvent supporter une telle installation. Le ramonage régulier est obligatoire pour éviter tout risque d'incendie ou d'intoxication. Le bioéthanol est évidemment un liquide inflammable, donc potentiellement dangereux. Il faut donc ne l'utiliser que pour sa fonction première, l'allumage des cheminées adaptées. Maintenant que la lumière est faite, que la chaleur soit !

id+

    Flamme verte

  • Ce label de qualité a été développé en collaboration avec l'ADEME (www.ademe.fr). Il concerne les cheminées à foyers fermés, inserts et poêles, garantit des appareils de chauffage fiables, économiques et respectueux de l'environnement (rejettent moins de 1% de CO dans les fumées).
  • www.flammeverte.com

Crédit d'impôt

Depuis le 1er janvier 2006, pour toute acquisition d'un appareil de chauffage au bois labellisé Flamme Verte, vous pouvez bénéficier d'une défiscalisation de 50% sur le coût de l'équipement. Mais d'autres appareils, même non labelisés, peuvent aussi être concernés par le crédit.

id+

    Bon à savoir

  • Un litre de bioéthanol produit 7,16 KW.
  • Quels bois utiliser ?
    Le hêtre offre de très belles flammes et a un fort pouvoir calorifique, le charme et le chêne provoquent une grande chaleur rayonnante et beaucoup de braises. Le châtaignier, le bouleau, le tilleul et le peuplier sont des bois tendres qui brûlent vite. Les espèces à éviter sont les résineux (pin, mélèze, épicéa, sapin...) qui encrassent les conduits et tous les bois traités.
  • Ramoner
    Si vous l'utilisez régulièrement, pour prévenir les feux de cheminée, faire ramoner le conduit par un professionnel habilité est obligatoire une fois par an (voir votre contrat d'assurance habitation), celui-ci devant d'ailleurs vous remettre un certificat.
Des idées pour votre chauffage
Voir la photo : Table chauffanteTable chauffante
chauffage : Obtenez gratuitement des devis !
Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :

Soyez le premier à donner votre avis !

Dans nos forums

Posez toutes vos questions dans le Forum Chauffage

Message Réponses Dernier message
Simuler le montant de votre prime
de alice07 » Le 03/06/2014 à 04:50:00
99 de Williamrolo
Le 12/07/2014 à 08:06:35
Chauffage électrique
de Julien017 » Le 11/06/2014 à 10:32:19
20 de Michaelhok
Le 18/06/2014 à 05:33:28
renseignement mode de chauffage
de syl63 » Le 22/10/2010 à 11:23:48
18 de tutu465
Le 27/12/2012 à 01:15:39
Quel type de chauffage choisir?
de celynoux » Le 11/01/2010 à 11:05:35
17 de maisid46
Le 19/09/2013 à 06:38:38
trouver un pro de la clim
de julia64 » Le 30/06/2014 à 11:12:15
17 de Williamrolo
Le 10/07/2014 à 09:04:28