Basse consommation : coûts maîtrisés et rentabilité

0
| 0 avis
Bâtiments basse consommation - RT 2012
Retour sur le Grenelle Environnement, les demandes de certification BBC, les coûts et économies possibles et présentation des avancées à venir, avec notamment la RT 2012.
bâtiment basse consommation : Obtenez gratuitement des devis !

Sommaire de l'article

Créé en 2005 par Jean-Louis BORLOO, alors ministre du logement, le Programme de Recherche et d'Expérimentations sur l'Energie dans le Bâtiment (PREBAT) a permis de concrétiser, grâce à des appels à projets conjoints entre l'Etat (via l'ADEME) et les Régions, 550 bâtiments BBC (2 200 logements et 105 bâtiments tertiaires, représentant une surface de 360 000 m2). Ces appels à projets, qui ont représenté jusqu'ici un soutien de 21,4 millions d'euros, vont se poursuivre, avec pour objectif d'élargir le PREBAT à un millier de bâtiments d'ici fin 2010.

Ces appels à projets ont permis de disposer pour la première fois d'un panel assez large d'opérations, avec leurs caractéristiques techniques et économiques et portant sur des bâtiments courants et représentatifs de parcs importants. L'un des objectifs majeurs était en effet la reproductibilité des opérations soutenues.

Les projets lauréats utilisent l'ensemble des technologies permettant de réduire la consommation d'énergie : isolation thermique renforcée, avec une percée de l'isolation extérieure pour la moitié des projets, chaudière à condensation pour le logement collectif, pompes à chaleur dans le tertiaire et poêle ou chaudière au bois pour les maisons individuelles, triple vitrage dans près de 20% des projets, ventilation double flux dans près de 60% des projets (jusqu'à 90% dans le tertiaire), utilisation des énergies renouvelables dans 90% des cas, avec notamment l'eau chaude sanitaire solaire qui devient un incontournable dans le résidentiel (90% des projets).

Le coût médian de construction des bâtiments neufs observés dans le cadre du PREBAT se situe à 1450 euros HT/m2, soit un investissement supplémentaire d'environ 15% par rapport au coût moyen de la construction. Toutefois ce surinvestissement est inférieur à 15% pour près de 50% des projets présentés et la barre des moins de 1 000 euros au m² a été franchie.

Dans les bâtiments démonstrateurs et notamment pour des bureaux BBC, les coûts d'investissement pour atteindre la performance énergétique sont aujourd'hui estimés à près de 12% du coût total des projets. A titre d'illustration, la construction du nouveau siège de l'ADEME, premier bâtiment public BBC, a débouché sur un coût d'investissement de 6,9% du coût total pour atteindre la performance énergétique BBC.

L'annonce des objectifs du Grenelle Environnement, désormais inscrits dans la loi « Grenelle 1 » du 3 août 2009, stimule actuellement l'offre de matériaux et de technologies nécessaires à la performance énergétique et devrait conduire à une baisse des prix. Un autre facteur important de baisse des coûts réside dans la phase de conception : le travail en partenariat entre l'architecte et un bureau d'études énergétiques permet plus facilement de maîtriser les coûts.

L'ADEME estime que l'investissement supplémentaire pour les bâtiments BBC devrait être ramené entre 5 et 10 % à l'horizon 2012. Cet investissement supplémentaire sera rentabilisé entre 10 et 15 ans suivant les cas, grâce aux économies d'énergie permises par les performances BBC.

Source : dossier de presse du Ministère
bâtiment basse consommation : Obtenez gratuitement des devis !
Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :

Soyez le premier à donner votre avis !