Bassin naturel dans une piscine naturelle

0
| 0 avis
Piscine écologique
Il existe plusieurs manières de concevoir une piscine propre, écologique ou biologiquement neutre. Selon la place, le budget et l’esprit dont on dispose, on peut choisir de simplement banir le chlore de son bassin ou bien de le construire de manière 100% naturelle.
bassin naturel piscine naturelle : Obtenez gratuitement des devis !

Sommaire de l'article

Une piscine naturelle

L'aboutissement logique d'une démarche écologique est d'opter, si l'on a la place et le budget, pour un bassin naturel. La sensation de se baigner en pleine nature est totale et le procédé fonctionne tellement bien que des piscines municipales, surtout Outre-Rhin ou en Autriche, ont déjà adopté le concept. Le principe d'une piscine écologique est de remplacer les moyens de filtration classique et chimique par un filtre biologique végétal. A la piscine conventionnelle permettant de nager et de s'amuser est joint un autre bassin - d'une taille équivalente à 25% du bassin de baignade. Le nettoyage de l'eau est donc assuré par un bassin de régénération de l'eau, véritable espace naturel qui transforme les eaux usées par le baigneur en une eau pure et potable. Le principe est simple.

Certains organismes vivants comme des plantes, éliminent les matières organiques sur lesquelles se développent les bactéries normalement éliminées par le chlore et les autres produits chimiques. L'eau de la piscine entre ainsi dans un processus entièrement naturel une sorte d'écosystème. Une pompe spécifique est mise en place qui assure un mouvement perpétuelle au bassin. L'eau est recyclée en permanence par un "étang" fait de végétation qui se trouve à proximité mais séparé du bassin de baignade. Ce système peut même être couplé (mais ce n'est pas préconisé par tous les concepteurs de ce type de piscine) à un appareil à ultra-violet qui permettra de se débarrasser totalement des micro-algues et autres bactéries pour une sécurité sanitaire optimale.

Ce type de bassin est en outre bien mieux intégré dans le paysage qu'une piscine classique. Les sociétés qui mettent en place ces bassins s'appuient d'ailleurs très souvent sur des jardiniers-paysagistes pour réaliser des piscines totalement intégrées dans leur environnement. Bien entendu, les tarifs dépassent les budget d'une piscine en kit mais se rapprochent de ceux des piscines traditionnelles maçonnées. Au niveau de la structure du bassin de baignade, la solution la plus répandue est celle du béton sur lequel est posé un liner écologique. La société Dupont de Nemours proposent un liner appelé Xavan, un plastique dit écologique c'est-à-dire chimiquement neutre. Cette matière ne se dégrade pas et sera entièrement recyclable en fin de vie sans émettre de substances dangereuses pour l'environnement. Il s'agit en fait du seul liner de bassin répondant aux normes HQE.

Le bassin de régéneration

Le bassin de filtration ou d'épuration est en général construit au-dessus du bassin destiné à la baignade. Sa surface est variable mais constitue tout de même un espace important mais la présence de plantes le rend très agréable et esthétique. Le bassin est constitué d'un lit de pierre et de plantes aquatiques supportant la proximité de l'eau. Leur point fort est de posséder de grosses racines, elles puiseront donc dans l'eau les éléments nutritifs nécessaires à leur survie et leur croissance et c'est cette action qui épurera l'eau en se servant de bactéries spécifi ques qui transforment les substances organiques en substances minérales.

Apparues dans les années 80, d'abord en Australie puis en Allemagne, les piscines naturelles fonctionnent à partir d'un principe fondamental : les propriétés filtrantes de certaines plantes aquatiques. Une piscine vivante est la résultante d'un équilibre écologique. Des micros organismes ont le rôle majeur d'opérer une transformation chimique des particules, dont le résultat est consommé par les plantes, qui, elles-mêmes, le transforment en biomasse (masse de matière vivante). Les atouts d'une piscine naturelle : pas de consommation de produits chimiques, pas de pollution, une intégration au paysage parfaite...

En harmonie avec la nature

Gravier, plantes aquatiques, pierres, argile remplacent béton, produits chimiques, fibre de verre... Les végétaux oxygènent la piscine, les bactéries consomment les organismes nocifs pour un résultat magnifique et totalement écologique ! Du côté de la forme, une piscine naturelle est généralement composée de deux bassins reliés entre eux. Le premier servira de piscine à part entière (à vous les longueurs et les brasses), le second permet de filtrer l'eau naturellement grâce aux plantes. Quand un plan d'eau se met à votre service...La piscine biologique crée donc une véritable zone de vie, un écosystème se mettant progressivement en place. Comment ça marche ? Plusieurs drains permettent de filtrer et d'écumer. Une pompe permettra aussi de puiser l'eau pour l'acheminer vers une chute d'oxygénation, ainsi que vers le système naturel de filtration, assuré comme on l'a vu par des plantes.

Se baigner dans de l'eau pure, naturelle, tel est le dessein d'une piscine vivante. Et en plus, vous êtes immergés dans un environnement quasiment sauvage qui respecte la nature et utilise ses atouts. La zone profonde et centrale sera celle où vous barboterez. Les abords moins profonds permettront de placer les fameuses plantes à épurer l'eau. Le processus de nettoyage biologique est véritablement total. Tout ce qui traîne : impuretés, bactéries sont littéralement avalées par les plantes. Admirable toute l'année (le béton en hiver, il y a plus esthétique...) votre piscine naturelle est en évolution permanente, vit, se développe...

Equipements

Ceux-ci sont globalement semblables à ceux d'une piscine traditionnelle. Mais un élément est indispensable à une piscine naturelle : une chute d'eau, une petite cascade, constituant un petit remous qui a un rôle d'oxygénation de l'eau. Après avoir réalisé le trou, une toile étanche le recouvrira. Les parties bétonnées sont généralement remplacées par des pierres plates qui stabilisent la toile et l'installation. Le filtre utilisé pour une piscine naturelle est à sable. L'eau, pompée, est ensuite dirigée dans sa grande majorité vers la chute (pour l'oxygénation de l'eau) et le reste vers le système de filtration naturel puis vers le bassin d'assainissement. Ce dernier est donc plus petit, avec un débit d'eau assez faible (l'eau de la piscine passe en moyenne deux fois dans une journée). L'eau est enfin dirigée vers les graviers, est filtrée, puis repart vers la surface de la piscine.

Entretien

Pour nager avec les dauphins, ça ne sera pas encore possible. Mais se baigner avec des poissons, c'est non seulement faisable, mais recommandé puisque ceux ci permettront de participer à l'équilibre biologique de votre piscine. En ce qui concerne l'entretien, inévitablement, il y en a un peu... Moins que celui d'un jardin traditionnel (les mauvaises herbes ne sont pas fréquentes dans l'eau) mais il vous faudra quand même vous occuper des plantes, et éventuellement (notamment en grosse période estivale) rajouter des bactéries sous formes liquides pour améliorer la qualité de l'eau.

Jardin aquatique, piscine vivante, piscine naturelle... tout est là pour prendre un bon bain de nature !

Des idées pour votre bassin naturel piscine naturelle
bassin naturel piscine naturelle : Obtenez gratuitement des devis !
Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :

Soyez le premier à donner votre avis !