Restauration: Paille, stucco, paille et terre cuite

0
| 0 avis
Une restauration au naturel
Lorsqu’il acquiert cette vieille maison, Richard découvre sous des enduits des années 60, des mousses humides et des pierres de tuffaut abîmées par l’humidité. C’est assez pour le convaincre de restaurer avec des matériaux entièrement naturels et sains : il faut laisser respirer la maison !
restauration : Obtenez gratuitement des devis !

Sommaire de l'article

Une autre solution : la dalle chaux, chanvre, paille

Beaucoup moins chère que le chanvre, la paille est disponible en abondance et se travaille aussi bien. Le mélange est le suivant :

  • Paille broyée : 65 l
  • Chanvre : 35 l
  • Chaux aérienne cl90 : 18 kg
  • Chaux hydraulique NHL5 : 18 kg
  • Pierre ponce broyée : 4 kg
  • Sable : 1 pelleté
  • Eau : 45 l

Une autre solutionZoom   Une autre solutionZoom   Une autre solutionZoom   Une autre solutionZoom   Autre solutionZoom   

La pierre ponce améliore la carbonatation. Le mélange est assez rapide dans une bétonnière, le plus long c'est... de broyer la paille ! Sur le chantier de François Chaine (86), rien n'a été trouvé de mieux qu'une débroussailleuse à fil dans une grande poubelle avec un couvercle ouvert. Une première couche du mélange est simplement ratissée. La deuxième couche est tirée à la règle puis talochée. En tout, la dalle a une épaisseur d'environ 10 à 15 cm. Il faudra 3 mois pour que le séchage soit complet mais on peut marcher dessus au bout de 3 semaines environ. Il a fallu environ 1 semaine pour couvrir 80 m2 de surface ce qui représente environ 10 m3.

Le stucco

Le tadelakt étant un peu difficile, les murs de la salle de bain ont été couverts d'un bel enduit de stucco, un mélange de chaux et de sable, teinté d'ocre, lissé et ciré.

Les murs de la cuisine

Il restait du chanvre. Richard s'est donc lancé dans un enduit de chanvre, sable et argile, appliqué à la taloche en laissant quelques pierres apparentes. Cet enduit fait 3 à 4 cm et donne une atmosphère chaleureuse.

Murs de la cuisineZoom   Murs cuisineZoom

La terre cuite à l'ancienne

Terre cuiteZoom

Un pari un peu fou : celui de reprendre en couple une tuilerie de 1850 ! C'est pourtant ce qu'ont courageusement entrepris Franck Calais, technicien en céramique et de son épouse Valérie, il y a 3 ans. Sous leur impulsion, la tuilerie a élargi sa gamme avec 6 argiles différentes. Tomettes, carreaux, tuiles, carrés... mais aussi poteries d'un ami potier sont soigneusement empilés à l'entrée de la tuilerie ; un assemblage multicolore qui évoque les flammes et la chaleur du four. Franck ajuste les mélanges avec du sable selon la couleur recherchée. La pâte est désagrégée puis malaxée et ré-humidifiée dans un mélangeur. Elle est ensuite laminée dans un broyeur à cylindre (laminoir) et humidifiée. Elle passe ensuite dans une mouleuse pour être extrudée et mise en forme de tomette qui vont sécher à l'air libre l'été et dans l'air encore chaud du four l'hiver (60° pendant 48h). Le four vendéen date de 1960, il peut contenir 10 000 tuiles, ce qui représente 30 tonnes de produits finis ou encore 160 tonnes de matière manipulée !

Fabrication terre cuiteZoom

Franck fait 2 cuissons par mois, la production de carreaux façonnés à la main étant de 59 par jour. Chaque cuisson dure 24 h et consomme 30 m3 de bois. Il faut deux jours de préchauffage pour l'amener à 1000° et deux jours pour qu'il refroidisse avec l'aide d'un ventilateur. Les carreaux sont placés verticalement dans le fond du four. Selon leur emplacement par rapport aux flammes, ils auront des couleurs et des diaprures irrégulières, c'est ce qui fait toute la richesse de la terre cuite. « Tout n'a pas toujours été tout seul et c'est un métier qui rend humble, explique Franck. On dit qu'un bon céramiste est un vieux céramiste ! Ou encore : « Potier pressé, potier ruiné ! », mais globalement le bouche à oreille fonctionne et nous commençons à être connus. J'envisage d'élargir encore la gamme avec la distribution de terres pour enduits et éventuellement d'autres matériaux écologiques. L'expérience de Richard nous a appris beaucoup de choses. » Les carreaux (10x10, 16x16, 21x21), hexagones, curvilignes... à partir de 35 € TTC/m2.

Zoom

Le sol de l'étage

Sous un plancher vétuste, une nouvelle dalle de chaux / chanvre a été réalisée comme au rez-de chaussée. Dessus, des panneaux de fibres de bois naturels isolent la dalle du tapis en jonc de mer.

Isolation des comblesZoom

L'isolation des combles

L'étage a été aménagé pour recevoir une chambre et un bureau. Les combles ont été isolés par des plaques de 10 cm d'épaisseur en liège, vissées dans les chevrons. Le liège a été recouvert d'un enduit de chaux aérienne et de sable, appliqué après vaporisation d'eau sur le liège pour favoriser l'accroche de l'enduit.


Murs de l'étageZoom

Les murs de l'étage

L'enduit d'origine était encore en bon état, un simple lait de chaux a suffi à le rafraîchir. Un relief du mur a inspiré cette déco de couleur ocre. Les pigments ont été appliqués directement à la main sur le lait de chaux encore humide. Il a ensuite simplement été ciré. Le résultat est plus que sympathique et le chantier particulièrement enrichissant. « Il me reste encore une partie de la maison a rénover. Je compte bien continuer sur cette lancée avec des matériaux naturels, sains et agréables à travailler. Après ? Après il restera à aménager les nombreuses dépendances... et ce n'est pas les idées qui manquent ! »

La terre et le sable ont été fournis par l'Atelier de la Terre Cuite, ainsi que les tomettes et les briques.
Le liège : Aliécor : 19 € HT/m2
Panneaux de fibre de bois : Leroy Merlin
Tapis de jonc de mer : Leroy Merlin

article issu du numéro n°6| voir le numéro | s'abonner à Habitat Naturel
Crédits :

-Atelier de la terre Cuite - Franck Calais - Lavaux Fourche - 79100 SAINT LEGER DE MONTBRUN - 05 49 96 70 03 - www.atelierdelaterrecuite.fr
- Les Poteries Jamet - Veniers - 86200 LOUDUN - Tél. : 05 49 98 11 25
restauration : Obtenez gratuitement des devis !
Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :

Soyez le premier à donner votre avis !

écrit par Gwenola Doaré