Aérothermie: Principe d'Aérothermie Air/Air et Air/Eau

0
| 0 avis

AérothermieAérothermie = air + chaleur. Ou comment profiter des calories contenues dans un des éléments qui nous entoure tous les jours, chaque seconde, où que nous soyons ; l’air. L'aérothermie utilise donc l'air extérieur pour permettre, entre autres, de chauffer notre maison.

aérothermie : Obtenez gratuitement des devis !

L'aérothermie utilise donc l'air extérieur pour permettre, entre autres, de chauffer notre maison. En cas de température négatives, pas de soucis, puisque ce système reste valable, même par - 15°C / - 20°C, même si le C.O.P. chute alors dangereusement (voir COP). Et si on regarde d'un peu plus près les températures de nos derniers hivers (y' a plus de saisons !), on s'aperçoit qu'on ne craint pas grand-chose en faisant appel à l'aérothermie...

Principe (s)

La thermodynamie connaît deux solutions. La première, est la géothermie qui puise la chaleur dans le sol. Il est possible de puiser cette chaleur dans l'air grâce à l'aérothermie. L'air est en effet chauffée par les rayons du soleil de manière perpétuelle. L'aérothermie va permettre de récupérer cette chaleur alors même qu'il fait froid. Jusqu'à -15°/-20° ce système est tout à fait valable, puisque chaque Kwh dépensé pour extraire l'air rapporte 4Kwh de chauffage. A ce jour, l'aérothermie reste le système le plus performant en matière de chauffage d'autant que l'installation est assez simple. Puisant de l'énergie dans l'air, la pompe à chaleur aérothermique est une sorte de gros ventilateur qui débouche sur un échangeur d'air. Ce système fonctionne un peu comme un climatiseur qui serait inversé pour produire de la chaleur. L'aérothermie fonctionne selon deux principes distincts. Une pompe à chaleur extrait l'air extérieur puis le réchauffe pour souffler un air chaud à l'intérieur, il s'agit d'une PAC Air/Air. Un autre système existe qui transforme l'air extérieur en eau chaude, c'est le système Air/Eau. Ce système est sans nul doute le plus intéressant puisqu'il va permettre une adaptation dans l'ensemble des maisons, neuves ou anciennes. Le principe de base est de transformer l'air extérieur en chaleur douce transmise à un plancher chauffant ou des radiateurs à accumulation douce pour une température ne dépassant pas les 40°. Le système aérothermique a connu de sensibles avancées technologiques. Il est aujourd'hui possible de remplacer une vieille chaudière fioul ou gaz par un système aérothermique qui ne demande plus à modifier le circuit de chauffage. Les hauts rendements d'une pompe à chaleur aérothermique permettent de très sérieuses économies d'énergie.

Certains professionnels parlent d'une réduction de facture de l'ordre de 70%. La Pompe à Chaleur aérothermique demande cependant un sérieux coup de pouce électrique. Si les températures hivernales restent dans la moyenne de ces deux dernières années - pas de passage sous la barre des -10° C, l'aérothermie peut tenir cette promesse de réduction des coûts. En cas de grand froid, l'aérothermie aura besoin d'un plus fort appoint électrique qui peut faire grimper une facture. Cependant à côté de celle du fioul, le gain de chauffage est impressionnant, la facture est divisée par trois... Un autre avantage non négligeable de l'aérothermie Air/ Air est que le système est réversible. Sorte de climatiseur  inversé l'hiver, la pompe à chaleur peut fonctionner dans le bons sens en été. En cas de forte chaleur, l'air propulsée dans la maison peut permettre un sérieux rafraîchissement. Les pompes à chaleur sont considérées comme des équipements utilisant une énergie renouvelable malgré l'indispensable appoint électrique. Ils donnent droit à un crédit d'impôts. Si l'on couple cette utilisation avec celle d'une éolienne, l'autonomie énergétique peutêtre atteinte.

On air !

L'idée, par exemple, pourrait être alors de récupérer la chaleur de l'air extérieur et la destiner à un plancher chauffant. Pour quelles économies ? Certains professionnels vont jusqu'à annoncer la réduction de près de 70 % de votre facture ! Mais, car il y a toujours un mais, il faut noter que le fonctionnement d'une PAC aérothermique nécessite forcément le recours à l'électrique... Et ça consomme ? Oui. Ce n'est donc pas écologique ? Si : chaque Kwh dépensé pour extraire l'air rapporte en moyenne 4 Kwh de chauffage !

Pas de panique, la consommation est donc rapidement rentabilisée et reste bien en deçà des économies que vous allez pouvoir réaliser. Autre avantage, et pas des moindres, la réversibilité du système. En été, vous disposerez alors d'un climatiseur qui fonctionne « normalement ».

Air / Air
La pompe à chaleur extrait l'air extérieur, le réchauffe, et le souffle dans votre maison. Dans ce cas il s'agit d'une PAC (Pompe à Chaleur) air / air.

Air / Eau
La PAC utilise l'air extérieur pour le destiner à de l'eau chaude, c'est ce qu'on appelle une PAC air / eau.

Une PAC aérothermique est un investissement conséquent, l'ensemble du mécanisme comprend la pompe à chaleur extérieure, le système de diffusion de chaleur dans l'habitat et celui de la production d'eau chaude. Comptez facilement 15 000 euros, installation comprise. Mais avec le crédit d'impôt, et en pariant pour que les hivers ne soient pas rudes (plus de -20°C), en cinq à six ans, vous avez rentabilisé l'affaire.

id+

  • L'aérothermie peut fonctionner avec diverses installations : planchers chauffants, radiateurs, ventilo-convecteurs ou climatiseurs... Autres atouts, l'aérothermie ne présente pas de contrainte d'installation. Elle peut s'adapter notamment sur des terrains de faibles surperficies, ce pourquoi elle est très utilisée dans les villes et zones urbaines.

Le C.O.P. de la P.A.C.

Tous les fabricants de pompe à chaleur vous présenteront à un moment ou un autre le COP de la machine qu'ils souhaitent vous faire acheter. Le COP, COefficient de Performance, est en fait la différence entre l'énergie consommée par l'appareil et celle qu'il peut restituer. Exemple, si une PAC consomme 1 Kwh et en restitue 3, on dit que son COP est de 3.
Note : un label énergétique a été créé. Si le logo Eurovent figure sur le matériel, il garantit que le COP est conforme à la valeur annoncée par le constructeur.

Les PAC sur air ont un rendement plus faible en climat froid, mais elles peuvent convenir si le logement présente d'excellentes performances thermiques.

Les PAC avec capteur enterrés dans le sol ou sur eau de nappe présentent souvent un meilleur rendement.

Le C.O.P. est une valeur théorique, généralement plus faible en conditions réelles.

Avec une P.A.C., il est recommandé d'utiliser un plancher chauffant ou des émetteurs basse-température.

Source :
note sur les pompes à chaleur de l'AGEDEN -
http://www.ageden.org

aérothermie : Obtenez gratuitement des devis !
Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :

Soyez le premier à donner votre avis !

Dans nos forums

Posez toutes vos questions dans le Forum Aérothermie et Géothermie

Message Réponses Dernier message
bénéficier de la prime economie energie 2014
de minoup » Le 19/02/2013 à 08:37:16
386 de carpinswxmd
Le 30/10/2014 à 09:52:41
発泡や樹脂材料に適用される底、
de ljdedseyroktf » Le 28/07/2014 à 12:19:19
311 de YQclFOegiy
Le 22/10/2014 à 11:18:01
バーバリーアウトレットはトレンディなデザインを使用して認識されている
de kxtzvwpj8 » Le 28/07/2014 à 10:04:33
272 de Avpxffnz
Le 20/09/2014 à 09:28:05
POMPE A CHALEUR AIR AIR
de ericou » Le 05/09/2010 à 10:04:28
172 de mopensdn12nwy
Le 20/10/2014 à 11:18:51
PUIT CANADIEN AU SENEGAL
de LAMINE » Le 13/11/2008 à 10:19:19
172 de MatthewRug
Le 28/10/2014 à 02:03:08