Douche à l'italienne

0
| 0 avis
Douche à l'italienne
La douche à l’italienne est très en vogue et appréciée des utilisateurs. La grande spécificité de la douche à l’italienne est son bac receveur directement intégré au sol de votre salle de bain. C’est pourquoi on lui octroie également le nom de « douche au sol », « douche à carreler » ou encore « douche sans paroi ». Ce bac directement intégré au sol facilite aussi grandement le ménage de la douche. De plus, la douche à l’italienne est aussi bien souvent ouverte car elle possède généralement 1, 2 voire 3 parois transparentes.

Fonctionnement d'une douche à l'italienne


Une douche à l'italienne est constituée de 4 éléments principaux.


Le bac receveur


Le bac receveur ou bac de douche est intégré à votre salle de bain de plein pieds. Il comporte 4 pentes (inclinaisons de 1 à 3 cm par mètre) permettant d'évacuer l'eau vers le siphon. Ce dernier doit d'ailleurs être en capacité d'évacuer l'eau très rapidement avec un débit supérieur à un siphon de douche classique. Le bac receveur est généralement construit à l'aide de carrelage afin de rester dans l'esprit global de la salle de bain. Ici, c'est à vous de sélectionner le carrelage idéal pour votre salle de bain.



Bon à savoir


Pour une douche à l'italienne sécurisée, pensez à utiliser du carrelage antidérapant ou un autre substitut tel que le tapis de douche.



La robinetterie


La robinetterie d'une douche à l'italienne est composée des mêmes éléments qu'une robinetterie pour douche classique. Ici, plusieurs options s'offrent donc à vous :

 

Type de robinetterie

Illustration

Description

Kit de douche

Zoom

Composé d'une douchette, d'un flexible et d'une barre de fixation.

Colonne de douche

Zoom

Composée d'un kit de douche classique avec en plus une pomme de tête.

Colonne de douche hydromassante

Zoom

Composée d'une douchette, d'un flexible, d'une coque ainsi que d'une pomme de tête et de buses de massage.


Pour chaque modèle de robinetterie, il existe différents modèles de robinet :

  • le robinet mélangeur : l'eau chaude et l'eau froide arrivent distinctement dans le robinet. Le robinet est composé de deux embouts accueillant l'eau chaude à gauche et l'eau froide à droite.

  • le mitigeur : une seule commande permet de réguler la température de l'eau.

  • le mitigeur thermostatique : contrôle à la fois la température et le débit de l'eau. De chaque côté du robinet se situent des commandes, une pour la température et l'autre pour le débit.

  • le robinet de douche temporisé : s'allume automatiquement à l'aide d'un détecteur de mouvement.


Le ou les murs carrelés


Les murs d'une douche à l'italienne sont carrelés et peuvent être du même carrelage que votre bac receveur. En fonction de vos envies et de votre salle de bain, vous pouvez disposez de 1, 2 ou 3 murs carrelés. Néanmoins, il est nécessaire que ces murs restent en carrelage afin d'assurer l'étanchéité de la douche. A vous ensuite de personnaliser le style.


La ou les parois de douche


Comme pour les murs carrelés, la douche à l'italienne est composée d'une, de deux voire trois parois. Cependant, il est aussi possible de n'utiliser aucune paroi, en fonction de l'agencement de votre salle de bain et en laissant suffisamment de place afin d'éviter les éclaboussures.


Les parois sont généralement transparents mais peuvent comporter des motifs, être dépolies ou bien composées de bandes à mi-hauteur. Ici encore, c'est à vous de définir le style que vous souhaitez donner à votre douche.


Les dimensions d'une douche à l'italienne


Choisir d'installer une douche à l'italienne n'est pas sans difficulté. En effet, au niveau des dimensions notamment, il vous faut disposer d'un espace important afin d'éviter les éclaboussures. La taille minimale d'une douche à l'italienne est d'environ 80x120 cm et peut aller jusqu'à plus de 200 cm de long.

 


Bon à savoir


Afin de disposer d'un espace confortable pour vous sécher, prévoyez environ 1 mètre de dégagement à l'entrée de votre douche.



Les avantages de la douche à l'italienne


Si la douche à l'italienne est tellement en vogue, ce n'est pas sans raison. Effectivement, la douche à l'italienne présente plusieurs avantages non négligeables :


  • La douche à l'italienne s'adapte facilement. Grâce à ses formes variées (carré, triangulaire, ronde...), la douche à l'italienne se place dans un angle, une courbe, le long d'un mur... Si vous avez une salle de bain de petite taille, la douche à l'italienne permet de gagner beaucoup de place également.

  • Agrandissez la surface de votre salle de bain avec une douche à l'italienne. Avec un niveau de sol égal dans toute la pièce, la salle de bain donne l'impression d'être plus spacieuse. Cette impression est agrémentée également grâce aux parois transparentes ou à l'absence totale de parois. La douche faisant entièrement partie de la salle de bain, on gagne une impression de profondeur.

  • La facilité d'entretien. L'absence de bac de douche distinctif facilite l'entretien de la douche.

  • L'accessibilité est accrue pour les personnes âgées ou à mobilité réduite avec une douche à l'italienne de plain pieds. En somme, les chutes vont être diminuées et notamment pour les enfants.

  • La personnalisation est simple lorsque vous choisissez d'installer une douche à l'italienne. Libre à vous d'imaginer la douche de vos rêves et de vous laisser aller à toutes les folies. Par exemple, plusieurs revêtements de parois sont possibles : béton ciré, carrelage, marbre, galet... De plus, la couleur et l'aspect de votre douche est totalement libre. Entre le mat, le brillant, les motifs en relief... à vous d'habiller votre douche comme bon vous semble.


Douche à l'italienne : les points de vigilance


La douche à l'italienne, bien que très moderne et efficace, nécessite que vous ayez certains points de vigilance. Dans ce tableau, vous allez pouvoir découvrir un récapitulatif des erreurs à éviter :

 

Point de vigilance

Description

L'installation

Assurez-vous de pouvoir décaisser votre sol pour y encastrer votre douche à l'italienne. L'épaisseur du bac receveur étant d'environ 5 cm et celle du siphon d'environ 7 cm, il vous faudra à minima pouvoir décaisser votre sol de 12 cm. Sinon, vous pouvez surélever votre salle de bain de quelques centimètres. Vous allez cependant perdre en accessibilité.

L'évacuation de l'eau

Pour un écoulement correct, la pente entre le siphon et l'évacuation de l'eau doit être égale à 2-3 cm par mètre.  Si votre évacuation se trouve à 1 mètre du siphon, elle doit également se situé 2 cm plus bas que ce même siphon.

Si cette disposition n'est pas faisable dans votre salle de bain, il est possible d'utiliser une pompe de relevage qui va aspirer l'eau et l'envoyer directement dans l'évacuation. Un équipement qui peut entraîner un surcoût important (400€ minimum).

Pensez également à conserver la pente du receveur lors de la pose de votre carrelage.

L'étanchéité

Si l'étanchéité n'est pas parfaite, vous pourriez bien être victime d'infiltration d'eau, avec pour désagréables conséquences : le décollement du carrelage, le cloquage de la peinture, des odeurs nauséabondes de moisi... Pour assurer l'étanchéité de votre douche vous pouvez :

  • Utilisez le principe de cuvelage, qui consiste à glisser une feuille de zinc ou de plomb sous les revêtements du sol qui est ensuite couverte de béton hydrofuge.

  • Utilisez des kits composés de résines et de poches ou de plaques hydrophobes.

Assurez-vous globalement que vos joints et colles soient totalement hydrofuges.

La pose

Si vous n'y connaissez rien en douche italienne, ne vous improvisez pas bricoleur du jour au lendemain au risque de provoquer un sérieux dégât des eaux. Dans l'idéal, faites appel à un professionnel pour effectuer la pose de votre douche à l'italienne.

La sécurité

Le carrelage mouillé est un matériau particulièrement glissant. Afin d'éviter les accidents inutiles, soyez vigilant(e) avec les détails. Un tapis à la sortie de la douche, un carrelage antidérapant... prenez toutes les précautions nécessaires afin de limiter les chutes.  

Poser une douche à l'italienne


Vous l'aurez compris, poser une douche à l'italienne est un travail complexe et devant être réalisé dans l'idéal par un professionnel. Afin de poser votre douche à l'italienne, plusieurs étapes doivent être respectées à la lettre.


La préparation


Dans un premier temps, il est indispensable de préparer votre salle de bain à accueillir sa nouvelle douche. Pour ce faire il vous faut dans un premier temps décaisser le sol de l'épaisseur nécessaire afin d'accueillir le bac receveur et l'évacuation. Vous devez par la suite réaliser le système d'évacuation de l'eau.

 

L'installation du receveur


Après avoir préparé votre chantier, il vous faut installer votre receveur tout en gardant à l'esprit le respect de la pente permettant un bon écoulement de l'eau. Concrètement :


  • Posez votre soubassement,

  • Posez votre receveur,

  • Raccordez l'alimentation avec un tuyau en per,

  • Posez vos panneaux à carreler,

  • Effectuez l'étanchéité.


Avec ces quelques étapes, votre receveur sera installé et étanche. Ici encore, afin d'éviter les dégâts des eaux, vous pouvez avoir recours à des professionnels de la construction.

 

Les finitions


Une fois le tout installé, il vous suffit d'ajouter le carrelage à vos murs et vos parois. C'est le moment de personnaliser votre douche à l'italienne à votre convenance.

 

Prix d'une douche à l'italienne

 

Une douche à l'italienne n'est pas facile à construire et coûte donc plus cher qu'une douche classique. En moyenne,le prix d'une douche à l'italienne varie entre 1800 et 3000€.

 

Les éléments qui déterminent le prix


Lorsque vous décidez d'installer une douche à l'italienne, un certain nombre d'éléments vont faire fluctuer le prix :

 

  • Les matériaux utilisés : si vous décidez de construire votre douche à l'italienne à l'aide de carrelage classique cela vous coûtera moins cher que du béton ciré par exemple. Cependant, le rendu ne sera pas de qualité égale. Le béton ciré offre un aspect plus lisse et harmonieux.



Bon à savoir


Le prix du béton ciré pour douche à l'italienne se situe entre 130 et 165€/m². A contrario, comptez aux alentours de 60€/m² pour du carrelage de douche classique.


 

  • Le type de sol : si vous souhaitez incruster votre douche à l'italienne de plain-pied, le prix à payer sera minimum de 800€ (pose incluse). Au contraire, vous pouvez choisir une douche avec un receveur extra-plat. Ici les prix débutent à 600€ (pose comprise). Dans le second cas, votre receveur sera légèrement surélevé et plus visible. A vous de choisir !

  • Siphon, caniveau ou rigole : sachez que le caniveau (ou rigole) évacue plus rapidement l'eau et coûte donc plus cher que le siphon.


Siphon

Caniveau, rigole

Zoom

Zoom

Entre 40 et 80€.

Entre 300 et 550€.


  • Les parois : les parois sont facultatives et peuvent être en verre de sécurité ou bien maçonnées. Pour une paroi de douche en verre les prix commencent autour de 150 € et peuvent s'élever jusqu'à plus de 300 €. Le prix des parois maçonnées peut quant-à-lui s'envoler jusqu'à 700€.

  • La main d'oeuvre : chaque artisan évalue la complexité de votre projet et dispose de ses prix propres. Ainsi, d'un artisan à l'autre, le coût de votre projet pourrait passer du quitte au double en termes de prix de pose. Pour sélectionner le professionnel adéquat, vous pouvez réaliser plusieurs devis auprès de plusieurs professionnels de la construction. Ainsi, vous aurez toutes les cartes en main pour choisir le meilleur.


Pour récapituler, voici un tableau reprenant les prix des différents composants d'une douche à l'italienne et de la main d'oeuvre nécessaire :


Éléments

Prix

Coût de main d'oeuvre

Bac receveur extra plat

300€

200€

Douche à l'italienne de plain-pied

500€

300€

Parois

150-300€

150€

Colonne de douche

100€

80€

Siphon

Entre 40 et 80€

35€/m² pour la plomberie annexe

Rigole

Entre 300 et 550€

35€/m² pour la plomberie annexe

Kit d'étanchéité

Entre 40 et 60 €

35€/m² pour la plomberie annexe

Carrelage

60€/m²

30€/m²

Béton ciré

Entre 130 et 165€/m² (pose incluse)

/


Prix d'une douche à l'italienne pour de la rénovation


Si vous souhaitez transformer votre ancienne salle de bain pour y installer une douche à l'italienne, prévoyez un budget minimum de 3500€.



Bon à savoir


Si votre salle de bain est très grande, le budget de rénovation pourra aller jusqu'à plus de 10 000 € en fonction des travaux à réaliser.



En effet, si vous devez rénover votre salle de bain, il va falloir construire une chape de toute pièce. Sachez également, que votre salle de bain peut ne pas être compatible avec votre projet de douche à l'italienne. Faites évaluer votre chantier par un professionnel. Celui-ci vous dira si votre projet est réalisable et évaluera le prix exact des travaux à effectuer.

Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :

Soyez le premier à donner votre avis !