Salle de bain : éviter les chutes grâce au carrelage antidérapant

0
| 1 avis
Carrelage salle de bain
Rénover une salle de bain passe souvent par la pose ou le renouvellement du carrelage. Posé au sol, comme au mur ou dans la douche, le carrelage présente dans la salle de bain, un certain nombre d’avantages, tant au plan décoratif que sanitaire. Facile à poser, simple à entretenir et décliné dans de nombreux matériaux et coloris, le carrelage de salle de bain se prête à toutes les envies. Pour savoir comment bien choisir mais aussi poser et entretenir avec soin votre carrelage salle de bain, suivez le guide !
carrelage de salle de bains : Obtenez gratuitement des devis !

Carrelage antidérapant, pourquoi, comment?

Les différents types de carrelages antidérapants présentent une surface irrégulière qui limite le risque de chute dans les environnements humides. Parmi les matériaux naturellement anti-glisse, on trouve notamment le grès cérame et le grès émaillé, à haute résistance ; Un carrelage disponible dans un grand choix de tailles et de couleurs, dans des modèles design ou plus classiques.

Une option à ne pas négliger en cas de présence de jeunes enfants ou de personnes âgées ou à mobilité réduite à la maison : 4 millions d'accidents domestiques s'y produisent chaque année !

Le point sur les normes

Les professionnels décrypteront pour vous les classifications qui norment les produits de carrelage anti-dérapant. A savoir : ce sont les carrelages classés de A à C qui concernent l'environnement de la salle de bains, les autres étant dédiés aux espaces extérieurs.

Le classement NF UPEC  du Centre Scientifique et Technique du Bâtiment permet de déterminer si le carrelage est approprié aux contraintes du local qu'il doit équiper. Les lettres du sigle UPEC sont suivies de chiffres correspondant à une résistance croissante.

La lettre U correspond à l'usure, la lettre P au poinçonnement (talons fins, pieds de meubles), la lettre E indique la résistance à l'eau, le C la résistance aux produits d'entretien courants. Plus le chiffre associé est élevé, meilleure est la résistance.

Traiter et entretenir son carrelage pour éviter les glissades

Il est parfaitement possible de traiter un carrelage déjà posé pour qu'il devienne anti-dérapant. Les terres cuites échappent au classement UPEC et sont particulièrement concernées, mais tous les types de matériaux peuvent être traités.

Le produit antidérapant s'achète au litre en magasin spécialisé et couvre 10m2 de surface pour un coût compris entre 30 et 70 €. Les professionnels et magasins de bricolage spécialisés vous conseilleront suivant votre type de sol.

L'entretien courant est parfois délicat car l'aspect rugueux du carrelage retient les fibres des serpillières et balais. On conseille alors d'utiliser un nettoyeur vapeur. Autre astuce : l'acide chlorhydrique à diluer pour moitié avec de l'eau. Attention à prendre les précautions d'usage avant les manipulations : portez des gants, évitez les projections et ouvrez les fenêtres !

Des idées pour votre carrelage de salle de bains
carrelage de salle de bains : Obtenez gratuitement des devis !
Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :
Marcusfale 15/11/2014
Pour obtenir un niveau parfaitement plane de la pose je conseille un kit perfectlevel. Pour un petit prix vous gagnez les temps et vous réalisez la pose du carrelage parfairement