Tournage sur bois: accessoires et équipements

5
| 2 avis
Tournage sur bois
Vous êtes de plus en plus nombreux à vous lancer dans le tournage sur bois. Le but de ce dossier est de vous orienter dans le choix du matériel (tour et outils), une connaissance essentielle pour bien débuter.
perçage : Obtenez gratuitement des devis !

Les accessoires

Les accessoires en tournage (hormis les mandrins) sont peu nombreux mais parfois indispensables pour certains types de travail. La réalisation de séries de pièces identiques peut être la principale utilisation de votre machine. Il faudra alors lui adjoindre un copieur. Sans connaître le maniement des outils à mains, il vous permettra de réaliser des balustres ou des pieds de table en fabriquant un simple gabarit du profil. Cet accessoire onéreux se fixe sur le banc du tour. Un porte-outils relié à un palpeur se déplace sur la longueur du banc. Assez facile à régler, il vous garantit une copie répétitive et assez fidèle de vos profils.
La lunette est un accessoire pour le tournage de pièces longues et fines. Elle maintient la pièce en l'empêchant de vibrer, ce qui facilite son usinage. Souvent utilisée en tournage entre-pointes, elle peut parfois aussi être utile pour maintenir le col d'un vase profond pendant son creusage.
Le dispositif de tournage en l'air est souvent proposé en option d'un tour à tête pivotante. Ce système se fixe perpendiculairement au banc et reçoit un porte-outils spécial. Ce montage permet de tourner (en l'air), en dehors du banc, des pièces de diamètre important.

Quel équipement choisir ? Et comment ?

Pour répondre à ces questions, il est important de définir d'abord les besoins. Voulez-vous réaliser de petites ou de grosses pièces ? Des pieds de table ou des balustres en quantité ? Est-ce dans le cadre des loisirs ou sur un plan professionnel ? Disposez-vous de peu ou de beaucoup de place ? Quel est votre budget ?
Il existe sur le marché des tours qui répondent à tous ces besoins et à toutes ces contraintes.
Pour se lancer dans l'achat d'un tour, et si vous êtes novice en la matière, ces quelques conseils pourront peut-être vous aider.
L'offre des différents revendeurs peut vous permettre d'éliminer des modèles qui ne correspondent pas à vos attentes. Procurez-vous les catalogues de VPC de :
- Maison du tournage, place de l'église, 34600 Carlencas. Tél. 04.67.23.28.52.
- Ets Bordet, 23, rue Traversière, 93556 Montreuil Cédex. Tél. 01.48.58.28.39.
- Autour du Tournage sur Bois, 16, rue de la Harpe,
28320 Ecrosnes. Tél. 02.37.31.57.76.
- Philbois, 47, bd Bernard de Trans, 83300 Draguignan. Tél. 04.94.68.82.32.
Outre le matériel de base, ces catalogues proposent une multitude d'accessoires pour le tournage. Déplacez-vous chez un revendeur proche pour voir de près ce que vous convoitez. Prenez votre temps et évitez les achats impulsifs ou les super-promos qui cachent l'essentiel des capacités réelles de la machine. Dans le domaine de l'occasion, il faut connaître parfaitement les différentes parties d'un tour pour en vérifier l'état. Tester un roulement demande quelques notions de mécanique ! L'état d'usure d'un moteur électrique est difficilement quantifiable ! On peut cependant dénicher une bonne affaire... A vous de savoir faire le tri !

Le tour

• Un tour de bonne qualité comporte une broche de gros diamètre, rigide et supportée par des roulements de forte section. Le filetage de la broche sur laquelle on fixe les mandrins est très important. Choisissez un standard : européen 33 x 3.5 ou anglais 1 pouce x 8 TPI. Dans ces deux catégories, vous trouverez de nombreux accessoires adaptés (plateaux, gobelets, mandrins...). La présence de « cônes morse » sur les poupées fixe et mobile est aussi un gage d'universalité (mandrins de perçage, griffes d'entraînement, contre-pointes...).
• Un perçage des poupées, fixe et mobile, permet de réaliser des forages longs sur le tour. Il s'agit là seulement d'un plus pour l'utilisateur mais pas d'un critère de choix (car non indispensable).
• Qu'il soit en fonte ou en acier, le banc du tour doit être rigide (évitez les tours bon marché dont le banc est constitué de tubes carrés, boulonnés sur une structure). Les vibrations constituent le principal défaut des tours grand public.

Copier ou ne pas copier ?

Sauf à envisager la fabrication régulière de pieds et balustres, pour l'amateur, l'investissement n'est pas très rentable. Au risque de me faire huer par les revendeurs, je dirais que si vous êtes un professionnel, les copieurs qui accompagnent les tours d'entrée de gamme sont bien trop fragiles pour une utilisation intensive, et si vous êtes amateur, l'investissement est trop important... !

Les mandrins

Fuyez les mandrins à mors indépendants ainsi que les mandrins économiques proposés avec certaines machines. Vous perdriez votre argent, votre temps et peut-être davantage (serrage défectueux = pièces éjectées...). Un mandrin de qualité a un coût. L'interchangeabilité des mors permet de multiples combinaisons de prises. Un mandrin 4 mors concentriques, type Oneway, Nova ou Vicmarc, me semble le meilleur choix actuel. En fonction de vos réalisations, vous adapterez sa taille mais, dans la plupart des cas, le petit modèle conviendra. Son montage sur la broche du tour se fait par l'intermédiaire d'une bague interchangeable (pour conserver son mandrin, même en changeant de tour). Comptez un investissement de 250 € à 300 € environ. Un argument de vente (le serrage par clé avec une seule main) doit être considéré seulement... comme un argument de vente ! Le serrage avec deux barres est efficace et pratique. Enfin, l'utilisation, pour l'amateur, d'un mandrin universel à mors n'est pas indispensable.

Les petits plus

Prévoyez, dès l'achat de votre tour, un système d'éclairage orientable. Si une lampe d'architecte fait parfaitement l'affaire, deux... c'est encore mieux ! Montez une ampoule à économie d'énergie car, ne possédant pas de filament, elle résistera aux vibrations de la machine. Pour certains creusages, l'éclairage de l'intérieur de la pièce permet d'en apprécier l'épaisseur des parois.
Un bloc de prises avec interrupteur facilite les branchements et permet de couper le tout ensemble.
Une desserte sur roulettes à proximité du tour recevra les outils en cours d'utilisation. Pour protéger des chocs leur arête tranchante, utilisez des manchons en mousse isolante pour tuyaux de chauffage. Outre le fait qu'ils sont très efficaces, ils existent dans plusieurs dimensions et sont vendus à un coût dérisoire.

écrit par Pat Ganot, Le Bouvet

Pour aller plus loin...

Téléchargez la fiche brico !

perçage : Obtenez gratuitement des devis !
Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :
lucien41le 13/12/2012
Dans la partie "choix de l'équipement", il serait intéressant que seuls, les ETS Bézombes à Béziers, fabriquent du tout Français à prix concurentiel à perf égales, le type HBM. Pour le reste de l'article, note 8/10.
elibainele 22/08/2014
Merci beaucoup pour cet article et ces détails. Je voulais faire un projet spécial pour restaurer une table mais je n'ai pas tous les outils nécessaires. Je sais qu'on peut louer des outils, ce qui est génial pour les personnes comme moi qui n'ont pas souvent besoin de tels outils. Est-ce qu'il peut être problématique de faire la location ? Eli | www.ferrento.com
écrit par Pat Ganot, Le Bouvet