Bien choisir son touret d'affûtage

0
| 0 avis
Affûtage
Nous ne manquons jamais de rappeler qu’il est primordial de travailler avec des outils parfaitement coupants. On y gagne en sécurité (diminution des phénomènes de rejet), en qualité d’usinage (bon état de surface, moins de brûlures, moins d’éclats), en durée de vie de l’outillage (affûtage très léger) et du matériel (moins d’efforts mécaniques à fournir).
outils : Obtenez gratuitement des devis !

Sommaire de l'article

Tourets d'affûtageZoom

Certains tourets équipés de meules bon marché ne disposent que d'un appui rudimentaire et peu stable. Ils sont à classer dans les tourets à meuler ou à ébarber plutôt que dans les véritables tourets à affûter. D'autres, de meilleure qualité, mais sans accessoire permettant de guider les outils, sont plutôt réservés aux « artistes » : l'affûtage s'y fait à main levée et demande un doigté qui ne s'acquiert qu'après avoir meulé quelques dizaines de centimètres d'acier !

Conscientes du besoin des « boiseux » que nous sommes, quelques marques comme Tormek, Koch, Hegner, Delta ou Kity occupent actuellement le marché artisanal et amateur. Elles proposent des centres d'affûtage équipés de meules et de dispositifs adaptés mettant à la portée de tous l'affûtage de nombreux outils de formes diverses.

Les critères d'un bon touret

Les meules

Elles sont un compromis entre l'agressivité du grain ou de la pâte abrasive et l'état de surface de l'outil, qui se doit d'être le plus lisse possible. Leur composition doit faire en sorte qu'elles ne se dégradent pas et ne s'usent pas trop rapidement. Elles doivent aussi limiter la surchauffe de l'outil, soit par leurs composants, soit par un lubrifiant incorporé dans la pâte abrasive, soit simplement par un bain d'eau. Elles sont adaptées à l'affûtage des aciers les plus durs, comme les HSS (de l'anglais high speed steel : acier rapide), mais pas à celui du carbure. Elles ne sont pas non plus conçues pour retirer de grandes quantités de matière.
Si vous avez le choix entre plusieurs dimensions (diamètre extérieur et largeur), préférez les plus grandes possibles. En effet, dans la majorité des cas, l'affûtage se fait tangentiellement au diamètre de la meule. Par ailleurs, plus le diamètre est grand, moins la surface meulée de l'outil est déformée (concave).

La forme légèrement concave de la face meulée ne diminue pas les qualités de coupe, mais, si elle est trop prononcée, elle diminue à l'usage la tenue de coupe. Notez par exemple que le centre d'affûtage Delta offre la possibilité de travailler sur le chant de l'une de ses meules et élimine de fait ce problème d'affûtage concave. Quant à la largeur de la meule, plus elle est importante, meilleurs sont la portée de l'outil, le rendement et sa longévité.

Le démorfilage

DémorfilageZoom

Grâce à la nature de ses meules et à l'utilisation de pâtes abrasives, le système Koch évite de passer par cette étape. Le résultat rapide est excellent et bien adapté aux divers outils de sculptures et ciseaux à bois.
Le touret d'affûtage Tormek est équipé d'un disque en cuir pour démorfiler les arêtes planes ou convexe, côté extérieur. L'action du cuir, de la pâte d'affilage et (si on le souhaite dans certains cas) du guide d'angle permet d'obtenir un excellent résultat. L'intérieur des gouges ou burins peut se mener sur un disque de feutre profilé, en option. Là aussi, le résultat obtenu est excellent. Le démorfilage s'effectue en passant alternativement la face plane puis la face biseautée sur le cuir ou le feutre, garnis de pâte abrasive, jusqu'à élimination du morfil.
Le centre d'affûtage Delta n'offre pas la possibilité de démorfiler, cette opération devra se faire manuellement sur une pierre ou sur un équipement spécifique.

Autres critères de qualité

Le moteur ne doit pas peiner sous la pression de l'outil sur la meule, en condition normale. Il ne doit pas non plus chauffer exagérément. Certains moteurs sont prévus pour tourner en continu. La lenteur de rotation est surprenante, mais n'influe pas sur le rendement : elle est compensée par la qualité des meules.
La structure d'ensemble du touret a toute son importance. Plus le châssis est rigide, moins les vibrations se propagent et meilleur donc est le résultat. De plus, c'est sur cette structure que viennent se fixer les supports et guides d'affûtage. On comprend bien l'importance de sa rigidité.
Les dispositifs d'affûtage (supports, guides) permettent d'obtenir des angles et déplacements précis de l'outil à affûter sur la meule. Plus vous avez de choix entre des dispositifs (de qualité) plus l'affûtage contrôlé offre de possibilité sur une même machine, sans faire appel au fameux coup de main nécessaire au travail à « main levée ».

Pour aller plus loin...

Téléchargez la fiche brico !

outils : Obtenez gratuitement des devis !
Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :

Soyez le premier à donner votre avis !

écrit par Jean-Noël Heinemann, Le Bouvet