Installer une VMC

0
| 0 avis
Tout savoir sur la VMC
Renouveler l’air de votre logement est absolument nécessaire. C’est aussi obligatoire depuis 1982. Grâce aux différents systèmes de Ventilations Mécaniques Contrôlées et aux ventilations alternatives, vous apportez un air sain et confortable dans votre habitation. Toutefois, tous les systèmes d’aération n’offrent pas tous des performances équivalentes. Certains sont plus adaptés à la rénovation, quand d’autres sont réservés aux logements neufs. Tour d’horizon pour comprendre le fonctionnement, l’installation, le coût et l’entretien des solutions d’aération.
vmc : Obtenez gratuitement des devis !

Faire appel à un professionnel ou procéder à l'installation soi-même ?

Si vous souhaitez faire des économies, il est tout à fait possible d’installer vous-même votre VMC. Toutefois, sachez que l’installation d’une VMC simple flux reste assez simple et surtout beaucoup moins fastidieuse que celle d’une VMC double-flux reliée à deux réseaux de conduits.

Si vous n’êtes pas bricoleur, il est toujours préférable de faire appel à un professionnel. Pour cela,  demandez des devis à différents spécialistes de votre région. Comparez ensuite les tarifs à prestation équivalente.

Installer une VMC simple flux

Vous trouverez des kits de VMC simple flux dans les magasins de bricolage à partir de 100 €. Si vous souhaitez un modèle hygroréglable, il vous faudra débourser plus en fonction de la qualité et du rendement. 

Les travaux commencent par la pose des entrées d’air dans les chambres, les bureaux et le séjour. Elles sont situées parfois dans les murs, mais il est plus facile de les intégrer aux menuiseries des fenêtres. Une hauteur minimale de 2 mètres est préconisée. Assurez-vous également de laisser entre 10 et 15 mm de libre sous les portes pour que la circulation se fasse dans tout le logement même quand les portes sont fermées.

Les bouches d’extraction doivent être situées dans la cuisine, dans la salle de bain, dans la buanderie et dans les toilettes. Positionnez-les en hauteur au-dessus des sources d’humidité, sur le mur ou au plafond.  Eloignez ces bouches d’extraction d’au moins un double décimètre par rapport à tout obstacle.

Le groupe d’extraction devra, pour sa part, être situé dans les combles, pour permettre une extraction par le toit. Il est conseillé de le suspendre pour éviter la propagation des vibrations pendant le fonctionnement.

Portez une attention particulière à l’étanchéité des raccordements entre les bouches, le groupe d’extraction et les gaines.  Enfin, il vous faudra procéder à l’installation électrique. Si vous ne maîtrisez pas la question, faites impérativement appel à un électricien.

Installer une VMC double flux

Plus complexe, cette installation nécessite la pose d’un deuxième réseau de gaines, d’une deuxième sortie dans la toiture et des bouches de soufflage dans les pièces de vie.

vmc : Obtenez gratuitement des devis !
Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :

Soyez le premier à donner votre avis !