Les alternatives à l’installation d’une VMC

5
| 1 avis
Choisir et entretenir sa VMC
Renouveler l’air de votre logement est absolument nécessaire. C’est aussi obligatoire depuis 1982. Grâce aux différents systèmes de Ventilations Mécaniques Contrôlées et aux ventilations alternatives, vous apportez un air sain et confortable dans votre habitation. Toutefois, tous les systèmes d’aération n’offrent pas tous des performances équivalentes. Certains sont plus adaptés à la rénovation, quand d’autres sont réservés aux logements neufs. Tour d’horizon pour comprendre le fonctionnement, l’installation, le coût et l’entretien des solutions d’aération.
vmc : Obtenez gratuitement des devis !

La Ventilation Mécanique Répartie : solution pour la rénovation

La VMR fonctionne sur le même principe qu’une VMC mais elle est principalement mise en place lors de travaux de rénovation, qui ne permettent pas l’installation de la Ventilation Mécanique Contrôlée.

La VMR force également le mouvement de l’air vers les pièces humides. Dans ce système, il n’y a pas de gaines ou de conduits, mais il faut disposer des extracteurs dans chaque pièces de service : cuisine, toilettes, salle de bain ou buanderie. Il existe des extracteurs intermittents et des extracteurs permanents plus efficaces.

La VMR est une solution économique qui consomme entre 5 et 9 W seulement. C’est un appareil assez silencieux mesuré à moins de 30 dB. C’est surtout une solution respectant la législation de 1982. Elle ne convient toutefois pas aux logements neufs.

Pour choisir une VMR, évaluez le volume de la pièce de service et multipliez-le par 10. Son coût est d'environ 500 € par pièce.

La ventilation naturelle

Si votre logement ne peut être équipé d’une VMC, il faut absolument forcer la circulation de l’air d’une autre façon. Comme jadis, avant que la question sanitaire de l’aération ne soit soulevée, vous pouvez simplement faire fonctionner la ventilation naturelle.

Pour cela, il vous suffit de créer régulièrement des courants d’air dans votre habitation. Ouvrez les fenêtres des chambres le matin puis celle de la cuisine après avoir cuisiné, celle de la salle de bain après la douche…

Il est également possible de placer des entrées et sorties d’air en bas et en haut des boiseries ou des murs. Ce système est assez simple, peu coûteux au niveau de l’installation, mais il est assez incohérent sur le plan des économies d’énergie.

Notez également que la ventilation naturelle ne fonctionne que si la température extérieure est inférieure à celle du logement : ce qui est rarement le cas en été ou dans les régions méridionales.

Le puits canadien ou provençal

Ce système complémentaire à la VMC capte l’air extérieur pour le faire passer dans des tuyaux profondément enterrés. Par géothermie, l’air entre dans votre logement à la température du sol (entre 12 et 18 °C). Ceci vous permet de faire des économies d’énergie mais nécessite d’importants travaux.

vmc : Obtenez gratuitement des devis !
Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :
alidalemontle 15/10/2019
Bonjour J’ai vu pas mal de témoignages sur le retour affectif sur les sites, ce qui m’a incité à contacter un professionnel en l'occurrence le Grand Maître Comlan Amangnon. Je me suis donc lancée et il y a quelques jours, j’ai demandé à Amangnon d’intervenir pour un retour affectif.J'avoue que je n'ai pas été déçu car il a su comblé mes attentes.Grâce à son intervention tout va bien dans mon couple.Je le recommande à toute personne se retrouvant dans les mêmes difficultés ou pour tout autre problème.Je vous laisse ses coordonnées: E-mail: contact.maitreamangnon@yahoo.com tel/whatsApp: +22997788791