Etabli pliant: accessoires et aménagements

0
| 0 avis
Etabli pliant
L'établi pliant est un outil essentiel lorsque l'on travaille. Où s'installer, quel établi choisir, etc., voici les réponses à ces questions.
atelier : Obtenez gratuitement des devis !

Sommaire de l'article

Commençons par de petites presses, accessoires très utiles (et bon marché), que l'on trouve facilement dans le commerce. Ces « vis », qui se logent dans les trous des plateaux, permettent, grâce à un système de serrage excentrique, de plaquer les pièces sur l'établi. Ces presses sont idéales, par exemple, pour maintenir un morceau de panneau que l'on veut faire déborder de l'établi.

Etabli pliantZoomRestons dans le même domaine d'application, en parlant des presses « une main » qui sont les partenaires incontournables des établis pliants. Ces presses très pratiques, puisque pouvant se manipuler d'une seule main, sont en effet le moyen le plus simple de maintenir les panneaux d'assez grandes dimensions. Signalons, comme nous parlons de pressage, que certaines marques proposent des établis équipés d'un plateau capable de pivoter à 90° pour se transformer en presse verticale. La mise en place de pièces entre les mâchoires d'un établi-étau est parfois un peu délicate du fait du double système de serrage. Difficile de maintenir les pièces tout en tournant alternativement les deux manivelles !

Pour contourner cette difficulté, il est, dans certaines conditions, possible d'installer un morceau de panneau qui supportera les pièces pendant que vous tournerez les manivelles. Pour des pièces en longueur, vous pouvez l'installer en travers des traverses basses de l'établi. Pour les petites pièces, fixez-le simplement à l'aide de deux presses, sous un des plateaux de l'établi.

établi pliantZoomPrécisons, pour ceux qui ne sont pas encore équipés, qu'on trouve maintenant des établis malins sur lesquels une poignée permet de débrayer les manivelles pour déplacer les mâchoires d'une seule main, ce qui facilite grandement la mise en place de la pièce. Et pour les pièces qui nécessitent d'être manipulées à deux mains, il existe des établis où le serrage se fait au pied, par l'intermédiaire de pédales que l'on peut actionner ensemble ou individuellement.

établi_accessoireZoomLes plateaux d'un établi sont percés d'origine d'un certain nombre de trous de 20 mm de diamètre qui permettent, comme nous l'avons vu, de placer les butées en plastique proposées par le fabricant. Mais rien ne vous empêche de le percer à votre tour pour pouvoir fixer des butées ou des guides qui correspondent à vos besoins spécifiques. Éviter tout de même de visser directement dans les plateaux car, comme ils sont généralement recouverts d'une couche de mélamine, vous risquez de l'abîmer. Nous vous proposons à titre d'exemple, la mise en place d'un guide parallèle pour usiner rainure et mortaise. Ou bien encore le montage que nous avons utilisé pour l'usinage des feuillures sur les panneaux arrière du coin-repas de ce numéro.

Les cales que nous avons fixées sur les mâchoires de notre établi ont une triple fonction : elles servent à maintenir le panneau, elles empêchent la défonceuse de basculer en début et en fin d'usinage et elles font office de pare-éclats. Enfin, nous vous renvoyons à la rubrique « + facile » du n°2 de BOIS+, dans laquelle nous vous proposions des plateaux pour des usages spécifiques à adapter sur un établi-étau. Les établis réglables en hauteur Le réglage en hauteur d'un établi est une possibilité relativement récente qu'offrent certains modèles. C'est tout le contraire d'un gadget inutile, pour plusieurs raisons. La première, c'est qu'il était grand temps de penser à nos vertèbres. En effet, aucun des travaux de menuiserie ne demande la même hauteur de travail : défonçage, ponçage, perçage... Voilà des actions pour lesquelles votre position est à chaque fois différente !

Pour aller plus loin...

Téléchargez la fiche brico !

atelier : Obtenez gratuitement des devis !
Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :

Soyez le premier à donner votre avis !

écrit par Christophe Lahaye, Le Bouvet