Copropriété : pourquoi opter pour le calorifugeage

0
| 0 avis
Copropriété : pourquoi opter pour le calorifugeage ?
Faisant partie intégrante du parc immobilier métropolitain, les bâtiments en copropriété se doivent de contribuer à l'effort national de rénovation énergétique. La majorité d'entre eux ont été construits à une époque où il n'existait aucune réglementation thermique. Une rénovation énergétique, qui se rapporte à un ensemble de travaux visant à traiter les postes d'amélioration des performances et de l'efficacité énergétiques, doit alors être envisagée le plus tôt possible. Cela doit donner un réel coup d'accélérateur à la décarbonisation du parc immobilier métropolitain et à la résorption des passoires énergétiques. Parmi ces travaux figure le calorifugeage qui, bien qu'étant souvent négligé, revêt une grande importance. Nous allons surtout nous attarder sur ses spécificités et ses avantages.
droit, finances et immobilier : Obtenez gratuitement des devis !

Comment fonctionne une copropriété ?

Une copropriété est une organisation juridique dans laquelle les copropriétaires sont propriétaires d'un ou plusieurs lots comprenant une partie privative et une quote-part des parties communes. En d'autres mots, elle régit un immeuble ou un groupe de bâtiments dont la propriété est répartie par lots entre plusieurs individus (les copropriétaires). Chacun des copropriétaires, qu'il soit occupant ou non (bailleur, résidence secondaire, résidence de vacances…), relève automatiquement d'un syndicat. Ce dernier se réunit en assemblée générale au minimum une fois tous les 12 mois pour voter chaque décision relative à la copropriété.

Le copropriétaire est aussi dans l'obligation de s'acquitter des charges générales (frais de conservation, d'entretien et d'administration) qui permettent à l'immeuble de fonctionner comme il se doit. Quant aux charges spécifiques induites par les éléments d'équipement et services collectifs, leur règlement ne lui incombe qui si elles affectent son ou ses lots.

Par ailleurs, le syndicat des copropriétaires doit désigner un professionnel ou un bénévole à qui incombe la lourde responsabilité de faire fonctionner la copropriété en s'occupant de tout ce qui est gestion comptable, financière, technique et administrative. Il s'agit bien entendu du « syndic de copropriété » qui, lors de l'exercice de ses fonctions, est conseillé et supervisé par un conseil syndical élu en assemblée générale par les copropriétaires eux-mêmes.

Pourquoi le calorifugeage est-il indispensable à la copropriété ?

S'imposant comme un élément majeur autour duquel se crée le confort thermique d'un bâtiment en copropriété, le calorifugeage est une opération d'isolation thermique qui consiste à isoler les canalisations d'eau intérieures et tuyaux de chauffage. Autrement dit, elle concerne tout ce qui s'articule autour de la circulation de liquides caloporteurs et de l'eau chaude sanitaire. En pratique, le calorifugeage est un procédé par lequel les canalisations et tuyaux sont enrobés d'une gaine calorifuge (souvent un manchon en mousse en polyéthylène, une bande ou une coquille en fibres minérales) afin de les protéger et limiter les pertes thermiques. Cette gaine peut être protégée par un tube lavable en PVC.

Toutefois, l'isolation des points singuliers est indiquée pour optimiser les effets du calorifugeage. Elle consiste à isoler thermiquement les vannes, robinets, réducteurs et autres points singuliers d'une chaufferie grâce à des matelas isolants amovibles de laine minérale revêtus d'un tissu technique.

Zoom

Le calorifugeage rime avec économies d'énergies et meilleur confort acoustique

Dans tout type de bâtiment, notamment les immeubles en copropriété, les déperditions thermiques sont souvent dues à une mauvaise isolation de la toiture, des murs, des fenêtres ou encore des ponts thermiques. Toutefois, les tuyaux et canalisations représentent aussi un vecteur de pertes de chaleur conséquent. Souvent aménagés dans des sous-sols, des caves ou des endroits plus ou moins humides et dépourvus de chauffage, ils ont tendance à se refroidir facilement, ce qui implique bien entendu une baisse de température de l'eau chaude qui y est acheminée.

Il a été observé qu'une eau chaude circulant dans des conduits mal isolés peuvent subir jusqu'à 20 % de pertes thermiques avant qu'elle n'arrive dans les radiateurs ou aux robinets. Une partie de l'énergie utilisée pour la production d'eau chaude et le chauffage est également gaspillée par ce biais, ce qui engendre par la même occasion une augmentation des factures d'énergie.

Une économie d'énergie utile pour réduire les charges

Grâce au calorifugeage des tuyauteries, les copropriétaires peuvent prétendre à des économies de l'ordre de 10 ou 15 % sur leurs factures énergétiques annuelles. Des études ont montré que ces économies pourraient réduire jusqu'à 20 % les charges de copropriété. Les échanges thermiques entre les tuyauteries, les canalisations et chaque pièce par laquelle ces tubes passent étant réduites au maximum, l'eau peut garder sa température jusqu'aux points d'arrivée.

Il n'y a donc plus de gaspillage énergétique (électricité et combustibles nécessaires à la production) parce que la chaudière et le chauffe-eau ne sont plus contraints de fonctionner à plein régime pour chauffer l'eau à la température voulue. Des experts ont constaté que l'isolation thermique des tuyaux et canalisations peut diviser par six les fuites de calories par mètre linéaire.

Une pollution sonore réduite au maximum

L'autre atout majeur de cette isolation thermique tient au niveau du confort acoustique qui en découle. La mise en place d'une gaine calorifuge ainsi que de colliers anti-vibration (en mousse notamment) permet en effet de réduire au maximum les pollutions sonores émanant du système de canalisations.

Le calorifugeage optimise le confort thermique

Dès que le colmatage des pertes thermiques est réalisé, les tuyaux et canalisations sont protégés du froid et l'eau chaude qu'ils acheminent ne subit aucune perte de température jusqu'aux points d'arrivée (robinets et radiateurs). De plus, cet acheminement s'opère de manière fluide. Donc, à la clé, tous les occupants de l'immeuble profitent d'un confort thermique appréciable sans pour autant booster leur consommation d'énergie.

Le calorifugeage préserve les canalisations

Les canalisations non calorifugées se révèlent très sensibles au gel ou au givre. En saison hivernale, ces derniers peuvent à tout moment engendrer des fuites et éclatements des tuyauteries, voire mettre à l'arrêt l'ensemble des installations. Dans tous les cas, à cause d'une tuyauterie mal isolée, les copropriétaires pourraient s'attendre à des dégâts des eaux dont les réparations engendreront des dépenses colossales.

En isolant chaque canalisation avec une couverture calorifuge, les copropriétaires la protègent donc des différents facteurs qui peuvent la fragiliser à une vitesse grand V. Les risques de défaillance au niveau du système de canalisations et les sinistres pouvant en découler disparaissent et la copropriété peut par conséquent alléger encore plus ses charges.

Il convient de préciser que les canalisations des éléments d'équipement commun traversant les lots privatifs sont des parties communes. Cela dit, en cas de sinistre, il appartient aux copropriétaires de s'acquitter des frais de réparation. Si un compteur individuel est mis en place, le tuyau installé après cet élément est systématiquement considéré comme privatif. Les éventuels frais de réparation de ce tuyau incombent dans ce cas au propriétaire du lot privatif concerné (la réparation des canalisations est souvent non prise en charge par l'assurance).

Le calorifugeage améliore la salubrité des parties communes

Le calorifugeage a indubitablement un impact non négligeable sur la salubrité des conduits d'eau chaude sanitaire et des circuits dynamiques frigorigènes ou caloporteurs. Et pour cause, en évitant les pertes thermiques qui pourraient survenir avant que l'eau chaude produite n'arrive aux points d'arrivée, la gaine calorifuge empêche la prolifération des micro-organismes.

De plus, elle protège les tuyauteries isolées du gel ainsi que des éventuelles infiltrations d'eau occasionnées par la condensation. Les tuyaux et les canalisations deviennent alors plus propres et ne risquent pas de s'effriter parce qu'ils sont sertis d'isolants calorifuges.

Le calorifugeage valorise la copropriété

L'isolation thermique des conduits d'eau chaude et de chauffage par une couverture calorifuge peut contribuer à l'amélioration du bilan énergétique d'une copropriété. Cela contribue à améliorer les performances énergétiques d'un bâtiment et à diminuer sensiblement les consommations d'énergie pour le chauffage et la production d'eau chaude sanitaire. Ainsi, un meilleur bilan énergétique sous-entend un bâtiment conforme à la réglementation thermique en vigueur (RE 2020). Ce bien prend alors de la valeur.

Calorifugeage en copropriété : pourquoi solliciter une entreprise spécialisée dans la maîtrise énergétique ?

Les copropriétaires n'ont pas à s'inquiéter en matière de travaux. Pour amplifier les efforts et augmenter ainsi les chances du pays d'atteindre à l'horizon 2050 les objectifs fixés par le Grenelle de l'environnement, les pouvoirs publics ont fléché plusieurs milliards d'euros d'aides sur la rénovation énergétique des bâtiments. Il en découle alors que les copropriétaires désireux de rénover globalement leur immeuble peuvent prétendre à de nombreuses aides financières. Cela leur permettra de réduire au maximum leur reste à charge. Les travaux de calorifugeage en font partie, bien que ceux-ci ne requièrent aucune intervention sur les gros œuvres et s'avèrent moins contraignants.

Une contribution à la décarbonisation

Cependant, lorsqu'ils concernent un immeuble en copropriété, il vaut mieux en confier la réalisation à une société spécialisée dans la maîtrise énergétique. L'intervention de cette dernière est la garantie de travaux réalisés dans les règles de l'art et conformes aux normes thermiques en vigueur. Véritable acteur de la transition énergétique, cette société veille à ce que le gain énergétique auquel conduisent les travaux de calorifugeage de la copropriété puisse contribuer à la décarbonisation du parc immobilier français. Cela permettrait ainsi au pays d'atteindre les objectifs ambitieux fixés par l'Union européenne.

En bref, l'entreprise ainsi que toute son équipe font en sorte que l'isolation thermique des circuits d'eau chaude sanitaire et des circuits dynamiques caloporteurs puisse conjuguer tous ses avantages :

  • Diminution des charges de copropriété,
  • valorisation de l'immeuble,
  • maîtrise de confort thermique/acoustique,
  • amélioration de la salubrité.

En faisant appel à un expert en maîtrise d'énergie, les copropriétaires profitent d'une prestation aussi complète que sur mesure. Cela va notamment de l'état des lieux et la formulation des préconisations à la mise en place des isolants calorifuges, en passant le choix rigoureux des artisans RGE qui interviendront sur le chantier. L'entreprise d'expertise énergétique choisit les artisans en prenant en compte plusieurs critères : fiabilité, certification, disponibilité, flexibilité, compétences et prix.

Une mobilisation des aides financières

L'autre avantage de collaborer avec ce prestataire est qu'il peut mobiliser les aides financières disponibles pour que les travaux soient financés jusqu'à 100 %. Cela dit, en confiant leur projet de calorifugeage à une entreprise experte en maîtrise de l'énergie, les copropriétaires pourraient réduire jusqu'à 0 € le montant de leur reste à charge. Et lorsque le syndic parvient à prouver au syndicat des copropriétaires que l'immeuble est éligible au calorifugeage à 0 €, les travaux ne réclament aucun vote en assemblée générale parce qu'aucun investissement n'est requis.

Zoom

Quelles sont les aides financières auxquelles donne droit le calorifugeage ?

Dans le but d'encourager la rénovation énergétique en copropriété et d'accélérer la transition écologique des bâtiments privés comme publics, le gouvernement a déployé plusieurs milliards d'euros autour de nombreux dispositifs d'aide.

Le dispositif des certificats d'économie d'énergie

Parmi ceux-ci figure en tout premier lieu le dispositif des certificats d'économie d'énergie (CEE). Il s'agit d'un dispositif qui permet une prise en charge de l'isolation thermique des circuits d'eau chaude sanitaire et de liquides caloporteurs, mais également des points singuliers qui peuvent aller jusqu'à 100 %.

L'ensemble des immeubles de plus de 2 ans équipés d'un chauffage collectif y sont éligibles à condition que le chantier soit mené par des professionnels labellisés RGE. Cela rend ainsi ce dispositif particulièrement incitatif pour les copropriétaires. Dans ce cadre, le montant de l'aide dépend de la longueur des tuyauteries et canalisations ainsi que du gain énergétique généré (exprimé en kWh cumac). De plus, il est octroyé par les fournisseurs d'énergie (les obligés selon le principe du pollueur payeur) sans condition de revenus. Avec l'aide d'une entreprise experte en maîtrise d'énergie, les copropriétaires peuvent tirer le meilleur parti du dispositif des CEE.

L'éco-prêt à taux zéro

Le calorifugeage de l'installation de production et de distribution d'eau chaude sanitaire et de chauffage permet également aux syndics de copropriété de souscrire un éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) spécifique pour les copropriétés. Chaque copropriétaire peut de surcroît prétendre à un éco-PTZ individuel dans la mesure où la somme de son montant et celui de l'éco-PTZ copropriété souscrit par le syndic au titre du même bâtiment n'excède pas 30 000 €. Le copropriétaire peut affecter ce prêt individuel à d'autres travaux que ceux déjà réalisés au sein de la copropriété.

En plus des deux dispositifs de soutien cités, les travaux de calorifugeages sont également éligibles à la TVA à taux réduit. Cela montre bien combien les travaux de calorifugeage sont mis en avant pour la copropriété.

droit, finances et immobilier : Obtenez gratuitement des devis !
Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :

Soyez le premier à donner votre avis !