Prix de l'extension d'une maison

0
| 0 avis
Prix d'une extension de maison
Qu’il s’agisse de gagner quelques mètres carrés habitables ou de réellement étendre l’habitation (studio individuel, véranda…), l’extension d’une maison se révèle toujours être un véritable atout confort et permet également de réaliser une plus-value à la revente. Mais comment estimer avec précision le coût d’une extension ? La qualité des matériaux entre en jeu, tout comme la superficie de l’extension ou encore le coût de la main d’oeuvre. Vous êtes perdu(e) ? Idées Maison vous aide à y voir plus clair sur le sujet.

Comment varie le prix d'une extension ?

 

 

Avant même de réaliser une extension de maison, il faut déterminer une enveloppe budgétaire à allouer à ce projet. Bien souvent, le prix d'une extension s'échelonne entre 800 et 2 500 € du m². Mais comment réduire cette fourchette et estimer avec précision son investissement à venir ?

Parmi les critères à prendre en compte pour cadrer le budget d'une extension, voici les principaux :

  • La superficie de l'extension ainsi que son matériau. Une extension de 25 m² aura généralement un coût plus élevé qu'une extension de 15 m². Bien évidemment, cela dépend également du matériau de construction de cette extension. Une extension en bois en kit de 25 m² peut finalement revenir moins cher qu'une extension en parpaings de 15 m². C'est pourquoi il est si important de réaliser des devis !

  • Le coût de la main d'oeuvre. Celui-ci varie avant tout en fonction de la région d'habitation (en Ile-de-France, les tarifs sont plus élevés, tout comme le coût des équipements de chantier). Le prix à payer dépendra également de la difficulté du chantier, de son accessibilité ainsi que du nombre d'artisans / entreprises, à se relayer sur le chantier. Dans le cas d'une extension, il est souvent de rigueur d'embaucher une entreprise de construction mais également un artisan pour l'isolation de la façade ou encore pour l'aménagement intérieur de la structure.

  • Le type d'extension prévue. S'agit-il de construire un garage attenant, d'ouvrir un mur du logement pour construire une nouvelle pièce ou encore de créer une véranda ? La véranda par exemple, compte parmi les extensions les plus chères, notamment du fait de ses larges surfaces vitrées. Dépendamment du vitrage sélectionné, les prix au m² s'échelonnent entre 100 et plus de 800 €. La facture peut donc rapidement exploser.

Ces critères sont les principaux à prendre en compte pour l'établissement d'une enveloppe tarifaire. Aussi, si nous passions en revue le prix des différents types d'extensions existantes ?

Prix d'une extension selon son type

Comme dit précédemment, l'extension peut être de différents types. Selon l'usage attribué à ces m² supplémentaires, le budget total varie fortement. Voici le prix moyen au m² des différents types d'extension fréquemment réalisées.

 

 

Type d'extension

Prix moyen au m²

Prix pour 15 m²

Prix pour 25 m²

Extension latérale

Entre 800 et 2 000 €

Entre 12 000 et 30 000 €

Entre 20 000 et 50 000 €

Surélévation de l'habitation

Entre 1 800 et 2 500 €

Entre 27 000 et 37 500 €

Entre 45 000 et 62 500 €

Véranda

Entre 900 et 2 300 €

Entre 13 500 et 34 500 €

Entre 22 500 et 57 500 €

Véranda en kit

A partir de 700 €

Environ 10 500 €

Environ 17 500 €

 


Quelles sont les formalités à accomplir dans le cadre d'une extension de maison ?


Quelle que soit l'extension envisagée, il est important d'effectuer les démarches administratives obligatoires. Parmi elles, le dépôt d'une demande de permis de construire (si l'extension fait plus de 20 m² d'emprise au sol) ou déposer une déclaration préalable de travaux (si moins de 20 m² de superficie). Il faut également consulter le PLU (Plan Local d'Urbanisme) de la commune d'habitation. Celui-ci contient le cas échéant toutes les restrictions et les règles liées à votre terrain : règles en matière de distance entre voisins, de hauteur de l'extension, de matériaux à utiliser ou encore de couleurs...


 

Prix d'une extension en parpaings

L'extension en parpaings est très certainement l'une des plus plébiscitées par les foyers français. C'est très peu étonnant : la pose de parpaings est à la portée de tous, et on retrouve ce matériau à un prix d'achat relativement abordable. Aussi, le parpaing assure une construction pérenne et bien isolante. Il faut ensuite recouvrir le parpaing d'un enduit.

Zoom

Enfin, le coût d'une telle extension est parmi les plus abordables du marché ! Il faut généralement compter entre 450 et 1 300 € / m² pour une extension de parpaings, soit à partir de 6 750 € pour 15 m² et à partir de 11 250 € pour 25 m² habitables.

Attention : ces prix sont bien évidemment estimatifs et comprennent simplement la construction en elle-même, sa mise hors air (installation des murs en parpaings) et hors eau (construction de la charpente et de la toiture pour assurer l'étanchéité de l'ensemble). Le prix ne comprend pas l'isolation ou les quelconques finitions liées à l'extension.

Prix d'une extension en briques

Le prix d'une extension en briques est généralement estimé à 1 500 € / m². Il est donc sensiblement plus élevé que celui d'une construction en parpaings. Cependant, la brique comporte un certain nombre d'avantages !

Zoom

Elle est légère et se pose facilement, donc rapidement. Aussi, il s'agit d'un matériau dit "respirant", et à très bonne inertie. Elle empêche donc naturellement l'accumulation d'humidité au sein de l'habitation et conserve la chaleur qui entre, de sorte de vous faire réaliser des économies énergétiques.

Prix d'une extension en bois

L'extension en bois dispose avant tout d'avantages en termes de délai d'exécution : la construction est très rapide du fait d'un temps de séchage réduit voire inexistant. Aussi, et contrairement aux briques ou aux parpaings, il existe des modèles préconçus d'extensions en bois, qu'il est possible d'assembler sur le chantiers. Les prix sont d'autant plus réduits ! Aussi, le bois apporte un cachet indéniable à l'habitation, est écologique et durable.

Mais quel est le prix d'une extension en bois ?

 

 

Zoom

 

Pour la construction d'une extension en bois dite "traditionnelle", il faut compter entre 1 100 et 2 000 € et entre 600 et 900 € seulement pour une extension en bois en kit. Pour une surélévation en bois en revanche, comptez environ 2 000 € / m².

Quel budget allouer à la main d'oeuvre ?

Le coût de la main d'oeuvre constitue, pour tous les chantiers de construction, une partie importante du budget global. Selon les travaux à réaliser, ce coût est susceptible d'augmenter, mais il est difficile de quantifier cette évolution. Si vous souhaitez y voir plus clair avant de réaliser des devis, voici de quoi vous aider.

Travaux liés à l'extension

Prix moyen constaté

Isolation intérieure et / ou extérieure

Environ 650 € / m²

Installation de l'électricité

Environ 250 € / m²

Installation des émetteurs de chauffage

Environ 80 € / m²

Pose de revêtement de sol / mural

Entre 120 et 1 200 € / m² dépendamment des revêtements utilisés

Ces prix représentent des estimations. La majeure partie du budget dépendra de votre région d'habitation et du type de professionnel auquel vous faites appel. Par exemple, le prix d'un architecte oscille souvent entre 700 et 1 800 € / m² d'extension créée, tandis qu'un électricien facture plus fréquemment un tarif horaire moyen de 45 €, contre 35 € pour un peintre en bâtiment ou encore 50 € pour un charpentier professionnel.

Notez que le recours à un architecte est obligatoire dès lors que l'extension porte à plus de 150 m² la surface habitable du logement.

Quels coûts annexes à la construction d'une extension ?

Attention : en matière d'extension, il faut également prendre en compte les coûts annexes insoupçonnés.

Parmi eux notamment : la taxe foncière du domicile. Celle-ci augmente lorsque vous étendez la surface habitable du logement ! Pour calculer le nouveau montant, le centre des impôts se base notamment sur votre déclaration 6704 IL, que vous devez envoyer dans les 90 jours suivant l'achèvement de la construction. Selon la superficie de l'extension et le taux applicable de la commune dans laquelle elle a été construite, un montant majoré de taxe foncière vous est transmis. Sachez tout de même que vous êtes exonéré(e) de taxe foncière dans les deux premières années suivant la construction.

A présent, il vous est possible de définir une enveloppe budgétaire suffisamment précise pour vous projeter dans votre future extension. Pour pouvoir faire un choix définitif, il sera cependant nécessaire de réaliser des devis auprès de professionnels qualifiés.

Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :

Soyez le premier à donner votre avis !