Les différents éléments composant une charpente traditionnelle

0
| 0 avis

Tout savoir sur la charpente traditionnelleLors de la construction ou de la rénovation de votre maison, vous pouvez choisir de faire réaliser une charpente traditionnelle. S’il ne s’agit pas du choix ni le plus économique ni le plus simple à mettre en œuvre, il présente d’autres qualités évidentes : possibilité d’aménager des combles, son esthétique, sa résistance…

charpente : Obtenez gratuitement des devis !

Le principe

Ce mode de construction suppose un recours à des éléments linéaires (pièces de bois) qui seront superposés tout en étant croisés de manière perpendiculaire. Au fur et à mesure que les différentes couches sont installées, la portée de la toiture va diminuer pour permettre la pose des éléments de couverture.

La charpente traditionnelle est composée de fermes (assemblages de pièces de bois de forme triangulaire), de pannes (pièces de bois portées par les fermes et/ou sur des murs porteurs) et de chevrons (pièces de bois reposant sur les pannes et placées suivant le sens de la pente du toit).

La structure primaire de la charpente

Les pannes constituent la structure primaire de la charpente traditionnelle. Celles-ci s'inscrivent en parallèles au faîte, qui est la partie la plus élevée du bâtiment.

La structure primaire va être composée d'éléments tels que :

  • des sablières : situées en partie basse de la charpente,
  • des pannes intermédiaires : pièces prenant appui sur les arbalétriers,
  • des noues : arêtes d'intersection de deux versants de toiture se coupant à angle rentrant,
  • des arêtiers : arêtes d'intersection de deux versants de toiture se coupant à angle saillant
  • des fermes : éléments de la charpente qui portent les pannes et les chevrons tout en soutenant les matériaux de couverture

La structure secondaire

Les chevrons constituent la structure secondaire de la charpente traditionnelle. Ces pièces de bois ont vocation à reprendre les charges imputables à la sous toiture et aux matériaux de couverture (contrelattes et tuiles). Les chevrons permettent de poser une couche d'isolant plus épaisse tout en diminuant le nombre de pannes nécessaires.

Le support de couverture

Les matériaux assurant le support de couverture vont évoluer en fonction de la composition de la couverture. Si la couverture est constituée de tuiles ou d'ardoises fixées par des crochets, ce sont des lattes qui vont être utilisées comme supports.

En revanche, lorsque la couverture présente des ardoises fixées au moyen de clous, le support de couverture sera la plupart du temps un voligeage (planche de bois rectangulaire, de faible épaisseur) mais peut également accueillir des panneaux de bois.

charpente : Obtenez gratuitement des devis !
Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :

Soyez le premier à donner votre avis !

Dans nos forums

Posez toutes vos questions dans le Forum Toiture

Message Réponses Dernier message
La couverture et la zinguerie
de laurent.caletti » Le 14/01/2008 à 08:21:39
9 de afournery
Le 12/04/2008 à 07:24:04
Climaplus 4S pour toiture veranda ?
de pronto27 » Le 29/04/2009 à 12:01:14
9 de Polmar
Le 05/05/2009 à 09:26:30
Probleme Toiture
de christoff » Le 02/04/2010 à 05:29:52
7 de Polmar
Le 13/04/2010 à 09:52:25
choix du type de toiture
de fab22 » Le 11/12/2010 à 07:39:51
6 de fab22
Le 14/12/2010 à 11:27:42
Terrasse au dessus d'une toiture existante
de Geobaz » Le 07/05/2011 à 01:36:40
6 de andremar
Le 23/01/2012 à 10:35:35