Mise en place d'un oeil de boeuf

0
| 0 avis
Oeil-de-boeuf
Egalement appelé « oculus », l’oeil-de-boeuf, une lucarne ronde dans un mur, est idéal pour éclairer et aérer des combles.
oeil de bœuf : Obtenez gratuitement des devis !

Sommaire de l'article

oeil-de-boeufZoom oeil-de-boeufZoom

Ce n'est pas le tout de construire notre oeil-de-boeuf, il nous faut maintenant le placer à l'endroit souhaité. Les figures suivantes valent mieux qu'un long discours et vous montrent la façon selon laquelle j'ai opéré (Fig. 9).

oeil-de-boeufZoomJe réalise un moule en tronc de cône de trois épaisseurs en fil croisé. Pour mener cette opération, collez puis chantournez à la scie à ruban, table inclinée ou fausse table inclinée (Fig. 10). Il est possible de faire appel au montage décrit dans Le Bouvet n°100.
Les deux panneaux de multiplis du coffrage sont percés ainsi que le moule pour recevoir une tige filetée qui assure le positionnement et le maintien de l'ensemble. Sur le moule, côté intérieur, nous devons visser trois taquets pour positionner et immobiliser le châssis sur le moule.
Les faces latérales du tronc de cône seront ensuite poncées et huilées pour assurer une surface en béton brut de décoffrage (Fig. 11). Des clous à bateau (gros clous) sont lardés sur le chant extérieur du châssis, resté brut de sciage, pour assurer la liaison entre le bois et le béton.
A présent, décoffrez, puis terminez le mur jusqu'au faîtage. Après finition des enduits extérieurs, vous brosserez, rincerez si nécessaire, vitrerez le châssis et appliquerez une dernière couche de vernis.

Pour aller plus loin...

Téléchargez la fiche brico !

oeil de bœuf : Obtenez gratuitement des devis !
Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :

Soyez le premier à donner votre avis !

écrit par Roger Massouline, Le Bouvet