Aération de l'intérieur de sa maison

0
| 0 avis

La VMCLa VMC est un ensemble de dispositifs destinés à assurer le renouvellement de l’air à l’intérieur des pièces d’un maison, notamment pour les pièces dites humides. Mais en plus de ventiler, il est également nécessaire d'aérer son intérieur.

vmc : Obtenez gratuitement des devis !

En France, la pollution chimique touche trois logements sur quatre. D'après un article du magazine Que Choisir de janvier 2002, l'état de notre air intérieur est préoccupant. De nombreux polluants sont présents à l'intérieur de nos logements et à des seuils bien supérieurs aux normes américaines et allemandes et aux recommandations de l'OMS. Les produits incriminés : peintures, papiers peints, vitrificateurs, revêtements de sol stratifiés, cires, bombes aérosols, poêles à pétrole, parfums d'intérieurs, etc.

De nombreux sites internet traitent de ce sujet (par exemple, La Maison Empoisonnée). Toutes les sources s'accordent à dire qu'il faut bien sûr éviter les produits toxiques mais également et surtout bien aérer votre logement.

A l'heure actuelle, nous associons très souvent pollution à la mauvaise qualité de l'air extérieur et aux origines industrielles et aux véhicules. Pour autant, l'environnement dans la maison est rarement à la une des médias, alors que son impact sur la santé est encore plus important que celui de l'environnement extérieur.

Le constat

Durant l'année 2001, le magazine Que Choisir a analysé 855 logements pour en déduire les taux de composés organiques volatils et d'aldéhydes. Le constat est édifiant :

  • dans 90 % des cas, les concentrations d'aldéhydes ont été supérieures aux recommandations de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) qui est de 10µg/m3 pour les personnes sensibles. Quelques cas mesurés par Que Choisir : 70µg/m3 chez une personne ayant acheté 12 ans auparavant une bibliothèque Ikéa en panneaux de bois agglomérés ; 155µg/m3 chez une personne ayant fait posé un revêtement de sol stratifié 8 ans avant le test. Constat également de la mort par crise d'asthme d'une jeune femme qui travaillait dans un bureau au parquet fraîchement vitrifié (instruction en cours en janvier 2002).
  • dans 75 % des cas les concentrations de composés organiques volatils ont été supérieures au seuil maximal définissant un air de qualité aux USA qui est de 200 µg/m3. Les pires cas mesurés par Que Choisir : plus de 25000 µg/m3. chez une personne ayant fait refaire peintures et parquets un mois auparavant ainsi que dans le salon d'une maison dont le propriétaire fait des travaux réguliers de peinture au sous-sol.

Les polluants

  • Les composés organiques volatils (COV)

Il s'agit d'un ensemble de composés appartenant à différentes familles chimiques :

- hydrocarbures aromatiques (vapeurs d'essence, tabacs, poêles à pétrole, sous-couches de moquette, peintures, papiers peints)
- hydrocarbures aliphatiques et benzène (cires, vernis, huiles pour parquet, bombes aérosols, colles)
- formaldéhyde (bois agglomérés, sols stratifiés, colles à moquettes, papiers peints, carrelages, mousses isolantes, laques, colles, vernis, encres, résines, papier, produits ménagers, tabac)
- composés chlorés (antimites, nettoyage à sec, décapants, désinfectants WC)
- terpènes (désodorisants, parfums d'intérieurs, nettoyants parfumés)
- toluène (colles organiques, vapeurs d'essence)

Ils sont tous cancérigènes possibles voire probables pour l'homme et certains endommagent les cellules en empêchant leur développement normal. La plupart des bois agglomérés et contreplaqués (mobilier, matériaux de construction) en contiennent et en dégagent pendant plusieurs mois, voire quelques années. A cause des meubles, peintures papiers-peints, les COV sont souvents présents en forte teneurs dans les logements neufs ou récemment rénovés.

En cas d'exposition, ce sont les jeunes enfants qui présentent le plus de risques, car leur appareil respiratoire n'est pas complètement développé et est encore fragile par rapport à celui des adultes. En cas de forte concentration pendant une durée assez brève, les COV provoquent des irritations des voies respiratoires et digestives, et des yeux, et peuvent entraîner une réaction allergique.

  • Le monoxyde de carbone (CO)

Il est inodore, incolore et dangereux. Dans la maison, il est produit par les systèmes de chauffage et de cuisson de gaz, le tabagisme.

  • Le radon

Gaz radioactif naturel. Le radon et ses dérivés proviennent principalement des terrains sous-jacents, mais peuvent aussi être émis par certains matériaux de construction. Il est après le tabac, le deuxième facteur de risque de cancer du poumon.

  • Amiante

On n'en dira pas plus. Si votre habitation est récente, pas de risque d'y trouver de l'amiante.

  • Les oxydes d'azote (NOx), et dioxyde d'azote (NO2)

Dans la maison, ils sont principalement produits par la cuisson au gaz. Si vous possédez une cuisinière ou un four à gaz, il faut impérativement se munir d'une hotte aspirante à évacuation extérieure et ... la mettre en marche à chaque fois que vous allumez le gaz.

  • Les bio-contaminants

Les acariens, et surtout leurs excréments sont des biocontaminants majeurs de la maison. Ils sont friants des squames (particules de la peau que nous perdons constamment). Les microbes des animaux, les hommes eux-mêmes, les plantes, les moisissures sont également source de bio-contaminants. Ils sont parfois allergéniques, c'est-à-dire qu'ils peuvent induire une réaction allergique respiratoire (rhinites, sinusites, asthme) ou cutanée (eczéma). Là encore, un bon renouvellement d'air et l'exposition régulière de la literie à l'extérieur permettent de diminuer les effets des bio-contaminants.

  • Le tabac

La fumée de tabac est un véritable cocktail comportant 4000 composés partagés entre gaz et particules. Elle est cancérigène, renforce le risque d'apparition d'asthme chez l'enfant et aggrave les symptômes des enfants asthmatiques.

Les solutions

1. Bien choisir ses produits

En attendant que les professionnels consentent (ou soient obligés) d'afficher la composition de leurs produits, préférez le naturel : meubles et parquets massifs, revêtements sans colle, peintures et vitrificateurs naturels. Evitez les produits d'entretiens en aérosols.

2. Aérez quotidiennement votre maison

Un logement bien aéré au centre de Paris est bien moins pollué qu'une maison mal ventilée aux fins fonds de la Creuse. Tous les spécialistes le disent et l'étude de Que Choisir l'a constaté, les maisons bien aérées sont infimiment plus saines que les autres.
Si vous possédez une maison récente, ne comptez pas sur votre seule VMC (ventilation mécanique contrôlée) pour renouveler suffisamment l'air de votre maison !

Comment aérer en grand une pièce l'hiver sans perdre trop de chaleur ?

1. Fermez tous les appareils de chauffage de la pièce
2. Ouvrir en grand les fenêtre pendant 5 à 10 minutes

L'air sera renouvelé rapidement sans que les murs et le mobilier aient le temps de se refroidir. Par contre, si vous entrebaillez votre fenêtre pendant une longue durée, le renouvellement de l'air restera insuffisant. La pièce et son mobilier se refroidiront durablement, entraînant un gaspillage de chauffage.

vmc : Obtenez gratuitement des devis !
Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :

Soyez le premier à donner votre avis !

Dans nos forums

Posez toutes vos questions dans le Forum Ouvertures

Message Réponses Dernier message
portes et fenêtres
de chiribibi74 » Le 02/03/2008 à 06:38:18
165 de wnjdegfmeo
Le 29/08/2014 à 09:10:56
serrure portes coulissantes aluminium
de botel » Le 28/09/2010 à 08:07:30
66 de Josephsap
Le 19/08/2014 à 02:36:58
Que faire avec ma porte de garage basculante ?
de Laetitia11 » Le 17/07/2014 à 02:40:44
53 de Jeffreyea
Le 01/09/2014 à 09:42:53
changement fenetres
de lmpeinture » Le 17/04/2008 à 11:39:38
39 de PIcjOSpnuu
Le 02/09/2014 à 01:06:25
repeindre des fenetres
de gasti49 » Le 03/04/2008 à 03:23:27
34 de Arthurnib
Le 24/06/2014 à 12:15:02