VMC simple flux

0
| 0 avis
Choisir et entretenir sa VMC
Renouveler l’air de votre logement est absolument nécessaire. C’est aussi obligatoire depuis 1982. Grâce aux différents systèmes de Ventilations Mécaniques Contrôlées et aux ventilations alternatives, vous apportez un air sain et confortable dans votre habitation. Toutefois, tous les systèmes d’aération n’offrent pas tous des performances équivalentes. Certains sont plus adaptés à la rénovation, quand d’autres sont réservés aux logements neufs. Tour d’horizon pour comprendre le fonctionnement, l’installation, le coût et l’entretien des solutions d’aération.
vmc : Obtenez gratuitement des devis !

De quoi s'agit-il?

La Ventilation Mécanique Contrôlée simple flux est le système de ventilation le plus répandu dans les maisons et les appartements. Elle permet de faire circuler l’air de votre habitation en aspirant l’air vicié vers l’extérieur pour qu’il laisse place progressivement à de l’air neuf. L’air sain entre dans la maison par des entrées percées dans les menuiseries ou dans les murs.

Le moteur de la VMC entraîne un ventilateur qui évacue l’air malsain de la maison par l’intermédiaire de bouches d’extraction et de gaines.  Les bouches d’extraction sont situées de préférence dans les pièces humides comme la cuisine, la salle de bain, la buanderie ou les toilettes.

La VMC simple flux a un débit constant. Son réseau de gaines et de bouches doit être pensé dès la conception du bâtiment. La plupart du temps, le moteur assez bruyant est situé dans les combles de la maison ou dans un placard si vous vivez en appartement.

Les différents types

Le débit constant des VMC simple flux de base est une faiblesse dans les régions où les conditions climatiques sont assez variables. C’est pourquoi certains systèmes hygroréglables tiennent compte automatiquement de la pluie, du vent ou encore du nombre d’occupants qui dégagent de l’humidité. Ce système permet de réduire la condensation et d’éviter les odeurs désagréables.

On distingue 2 types de VMC hygroréglables :

  • Les VMC Hygro A fonctionnent avec des entrées d’air auto réglables. La modulation du débit n’est réalisée qu’au niveau du dispositif d’extraction.
  • Les VMC hygro B sont plus perfectionnées et permettent une régulation du flux d’air beaucoup plus fine. Les entrées d’air sont elles aussi hygroréglables. Des capteurs d’humidité équipent également les bouches d’extraction et modulent le débit en fonction du taux d’humidité.

Avantages et inconvénients

La VMC simple flux est la solution la plus simple pour qui veut faire des économies. L’installation coûte environ 400 € lors de la construction d’une habitation. Dans le cas d’une rénovation, les travaux nécessaires peuvent faire monter le prix jusqu’à 800 €.

Peu onéreuse à l’installation, la VMC simple flux entraîne une surconsommation de chauffage. C’est un système assez bruyant qui provoque également des courants d’air.

vmc : Obtenez gratuitement des devis !
Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :

Soyez le premier à donner votre avis !