Quel budget prévoir pour un chauffe-eau à gaz ?

2
| 2 avis
Autour du chauffe-eau à gaz
Moins répandus que leurs analogues électriques, les chauffe-eau à gaz sont pourtant très performants, notamment pour un usage familial. Conseils d’achat, estimation du budget et revue des différents modèles pour vous aider à trouver le chauffe eau gaz adapté à vos besoins.
chauffage-climatisation-aération-isolation-fermetures : Obtenez gratuitement des devis !

L’achat d’un chauffe-eau à gaz

Pour un chauffe-eau à production instantanée, comptez entre 300 et 600€. Pour un chauffe-eau à accumulation, prévoyez entre 400 et 3 000€. Et pour un chauffe-bain, la fourchette de prix est comprise entre 300 et 500€.

De nombreux professionnels et entreprises vous proposent des devis défiant parfois la concurrence. Ainsi, vous pouvez bénéficier de remises. N’hésitez pas à demander plusieurs devis à différentes entreprises afin de sélectionner celui qui correspond le plus à votre budget. 

Coût d’installation d’un chauffe-eau à gaz

Le coût de l’installation du chauffe-eau est souvent compris dans le prix du chauffe-eau lui-même, mais il peut aussi être rajouté. Vous pouvez compter près de 10 000€ pour être assuré d’avoir une installation de bonne qualité par un professionnel qualifié. Ainsi, vous aurez l’installation du chauffe-eau avec son ballon, des tuyaux, des radiateurs et du thermostat. De plus, vous pourrez demander au professionnel des renseignements plus approfondis sur des points qui restent encore obscurs pour vous.

Cela peut paraître exorbitant comme prix, mais vous pouvez trouver meilleur marché en faisant jouer la concurrence entre plusieurs entreprises et professionnels auxquels vous pouvez demander des devis. Sachez cependant que l’installation coûtera plus ou moins cher suivant le lieu où vous habitez.

Coût d’entretien et de réparation

L’entretien et le dépannage d’un chauffe-eau à gaz coûtent environ une centaine d’euros. Sachez cependant que l’entretien et la révision doivent obligatoirement être réalisés tous les ans. Vous pouvez choisir de prendre un contrat d’entretien (entre 100 et 150 € par an). Ainsi, si votre chauffe-eau tombe en panne, vous n’aurez que les pièces de rechange à financer.

Cependant, méfiez-vous des arnaques qui sont nombreuses ! Si quelqu’un vient chez vous pour une vérification ou un entretien alors que ce n’était pas prévu, attention ! Vous avez sûrement affaire à des arnaqueurs. Le mieux est donc d’être sous contrat. Sinon, recherchez un professionnel près de chez vous qui vous fournira un devis personnalisé.

chauffage-climatisation-aération-isolation-fermetures : Obtenez gratuitement des devis !
Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :
Catherine Grisonle 11/05/2015
Je viens de faire remplacer mon chauffe eau gaz dans ma cuisine. Avec le nouveau toute la tuyauterie est apparente entre le chauffe eau et le mitigeur, ce qui est très laid, le plombier me dit qu'il ne peut rien y faire!!!! Qu'en pensez vous?
Aline59le 21/08/2019
Un chauffe-eau électrique est composé d'une cuve émaillée, isolée afin de garder l'eau à température constante et d’éviter les déperditions de chaleur, d'une résistance et d'un joint, d'un thermostat de régulation, d'une anode anti-corrosion en magnésium ou en titane et du groupe de sécurité. https://www.npm.fr/chauffe-eau-a-13/tous-nos-produits Le chauffage de l'eau peut être continu et régulé par un thermostat ou effectué pendant les heures creuses de 22h à 6h, afin de bénéficier d'un prix de l'électricité inférieur. Par effet thermique, l'eau chaude se situe dans la partie supérieure du chauffe-eau, d'où elle est puisée. L'eau froide arrive dans la partie inférieure du chauffe-eau et monte progressivement à mesure qu'elle chauffe. L'eau chaude est disponible à tout moment et à température constante. Les différents types de chauffe-eau électrique Il existe deux types de chauffe-eau : Chauffe-eau Blindé : résistances thermoplongées : la résistance est directement au contact de l'eau. Elle permet une chauffe rapide de l'eau. Chauffe-eau Stéatite : résistances stéatites : la résistance est insérée dans un fourreau émaillé ou corps de chauffe et n'est pas au contact direct de l'eau. le corps de chauffe a l'avantage de protéger la résistance des risques d'entartrage. Ce système évite de vidanger votre cuve lors de l'entretien et de la vérification du chauffe-eau. L'entretien du chauffe-eau électrique L'entretien du chauffe-eau électrique est relativement simple et facile. Actionnez une fois par mois le groupe de sécurité. Il est normal que votre groupe de sécurité coule pendant la chauffe. Si votre groupe se met à couler constamment, pensez à installer un réducteur de pression afin d'obtenir une pression inférieure à 6 Bars. Si votre groupe fuit toujours, il y a de grandes chances pour que le ressort de soupape soit défectueux ou qu'un morceau de calcaire obstrue le clapet de la soupape. Dans ce cas, remplacez le groupe de sécurité. Vérifiez régulièrement l'état de l'anode et de la résistance électrique, 1 fois par an si votre eau est particulièrement calcaire ou acide. Lors de la vidange de la cuve, veillez à remplacer votre ancien joint par un neuf. A chaque panne la bonne pièce : Votre chauffe-eau électrique ne chauffe plus... - Vérifiez le thermostat en regardant tout d'abord si la sécurité thermique du thermostat n'a pas été déclenchée par une surchauffe. Dans ce cas il suffit de la réarmer en l’enfonçant à l'aide d'un petit tournevis. Cela vous permettra de récupérer temporairement de l'eau chaude, mais il vous faudra penser à remplacer le thermostat par un neuf et à détartrer votre chauffe-eau. Les chauffe-eau ACI (à Courant Imposé - appellation du groupe Atlantic Sauter Thermor Pacific) ou les chauffe-eau HPC (Anode Titane + anode magnésium du fabricant Ariston) sont équipés d'un thermostat électronique qui a pour rôle la régulation de la température et l'optimisation du chauffage de l'eau. Cette platine électronique régule également l’alimentation de l'anode en titane. - Vérifiez la résistance de votre chauffe-eau. Pour tester la résistance de votre chauffe-eau : Coupez le courant et débranchez les fils de la résistance. A l'aide d'un ohmmètre, testez les bornes de la résistance. Si l'ohmmètre reste à 0 ou indique une valeur de résistance infinie : votre résistance est défectueuse. Si une valeur s'affiche : votre résistance fonctionne. Le problème est certainement dû au tartre ou au thermostat. Si le chauffe-eau fait disjoncter votre installation électrique, pensez à vérifier et à tester la résistance. Celle-ci doit être à la masse et il faut remplacer la résistance.