Matériaux de construction: La Pierre

0
| 0 avis
Matériaux de construction
Le gros oeuvre, première étape de la construction d’un ouvrage, est la réalisation des parties structurelles de la maison : fondations, charpente, murs, toiture. Cette étape est essentielle à la solidité et à la durabilité de la maison.
construction pierre : Obtenez gratuitement des devis !
PierreZoom

Matériau de tradition, la pierre se fait aujourd'hui de plus en plus rare dans le gros oeuvre, eu égard à sa mise en oeuvre et à son prix. Elle n'en reste pas moins un matériau de structure dont il faut parler. Ceci dit, il faut noter que la pierre offre de multiples facettes... et différentes qualités : certaines roches sont ainsi très dures (ce sont les roches dites primaires) et d'autres le sont moins et seront donc moins appropriées à un rôle en structure. Pour l'éco-construction un autre paramètre entre en ligne de compte : la provenance, car un long trajet annihile le faible impact environnemental de ce matériau. Côté bilan, son exploitation (les carrières d'extraction et le bruit qu'elles génèrent) représente pour certains un inconvénient pour l'environnement. Côté avantage, la pierre a la particularité de capter les calories et de l'accumuler pour la restituer doucement (inertie). Un bon point pour le confort qui peut même être exploité en construction neuve pour réaliser un mur à accumulation... à la condition écologique d'utiliser une pierre régionale. En retour, elle est un piètre isolant (elle l'est malgré tout deux fois plus qu'un béton ordinaire...) et devra la plupart du temps être doublée d'un isolant. Mais l'alliance (inertie de la pierre / isolation avec un matériau naturel) est très prometteuse, et l'esthétique indiscutable. Le coût d'un tel chantier est cependant rédhibitoire et la plupart des chantiers en pierres (sèches ou appareillées au mortier) sont aujourd'hui des restaurations où il convient de vérifier la cohésion des pierres entre elles (joints) et d'améliorer l'isolation.

La pierre en détails

  • Renouvelable : disponible
  • Fin de vie : recyclable
  • Transformation : nulle
  • Utilisations dans le gros oeuvre : murs, cloisons
  • Mises en oeuvre : en moellon (avec de la maçonnerie) ou en pierre sèche
  • Types de pierres utilisées : granit, pierre calcaire, gneiss, schiste, lauze, meulière
  • Energie grise : extraction des carrières et transport (choisir local)
  • Coefficient de conductivité thermique (pouvoir isolant) : 0,55 W/m.°C
  • Capacité thermique (inertie) : de 1120 kJ/m3.°C
  • A retenir : très résistant, très bonne capacité thermique garantie de confort, doit être accompagnée d'un isolant

Comprendre

Le coefficient de conductivité thermique indique la capacité d'un matériau, indépendamment de son épaisseur, à conduire la chaleur. Plus cet indice est élevé plus le matériau est conducteur, plus il est faible, plus le matériau est isolant.
La capacité thermique d'un matériau est l'aptitude à stocker les calories dans sa masse. Cette valeur est d'autant plus élevée que le matériau est dense

Le béton de chanvre

Chènevotte + chaux aérienne (liant) + pouzzolane (carbonatation et durcissement) = béton de chanvre
Ce matériau affiche, selon ses mélanges, des propriétés de résistance qui permettent soit de réaliser des murs banchés (sans rôle structurel) soit des couches isolantes et résilientes en terre-plein ou en dalle. Mais ce n'est pas tant pour sa résistance que pour d'autres qualités que le béton de chanvre est apprécié : respirant (grâce à sa porosité naturelle), isolant (avec un coefficient de conductivité thermique égalant à peu près celui du bois), il offre aussi d'excellentes propriétés hygroscopiques.

construction pierre : Obtenez gratuitement des devis !
Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :

Soyez le premier à donner votre avis !