Savoir réagir en cas d'incendie

0
| 1 avis
Incendies domestiques, un constat alarmant
La température d'un incendie peut atteindre 600°C en 5 minutes...Le nombre d’incendies a doublé ces vingt dernières années. Ils ont causé la mort de plus de 800 personnes et en ont blessé 10 000. Certains pays ont obligé leurs ressortissants à s’équiper de détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF) ce qui leur a permis de diviser le nombre d’incendies par deux. Le point.
incendie : Obtenez gratuitement des devis !

En présence de flammes sans fumée, il est encore temps d'intervenir pour essayer d'éteindre le feu. Mais si la fumée a pris le pas sur les flammes, il faut absolument entamer l'évacuation. Appeler le 18 ou le 112 - appel européen - reste une priorité. Il est impératif de ne pas mettre sa vie en danger en tentant de lutter contre un incendie d'où l'importance d'en évaluer l'état.

Plusieurs solutions se présentent pour tenter d'éteindre un début d'incendie :

  • Jeter de l'eau à la base des flammes ou près du sol si le feu a pris sur un objet (carton, canapé...)
  • Etouffer avec une couverture ou un tissu épais s'il s'agit d'un feu de poêle à mazout, pétrole...
  • Toujours fermer le robinet avant d'essayer d'éteindre un feu de gaz - gaz naturel, butane, propane,...
  • Jeter un couvercle ou une serviette mouillée sur la casserole d'une huile de cuisson en flamme et couper l'alimentation sous le récipient. Le recours à un extincteur à poudre ABC ou un aérosol à fonction extinctrice reste privilégié puisqu'il est compatible avec tous les types de feu. La distance d'attaque doit être d'au moins 3 mètres pour un extincteur à poudre et au moins 1 mètre pour un extincteur à mousse. Le jet d'extinction sera dirigé vers la base des flammes mais jamais sur une fuite de gaz.

Quand il n'est plus possible d'intervenir directement sur le feu, et tant que la combustion ne dégage pas trop de fumée, si un jet d'eau est à disposition, il est toujours possible d'arroser la pièce et notamment son mobilier pour limiter son embrasement. Enlever si nécessaire les produits très inflammables susceptibles d'aggraver la situation puis quitter rapidement la pièce en refermant la porte. Une porte fermée et arrosée d'eau ralentit la progression des flammes et de la fumée. Elle peut résister près de 30 minutes. Multiplier ces obstacles reste la meilleure façon d'éviter les appels d'air, de retarder la progression de l'incendie et d'en protéger les occupants.

Quand cela est possible, il est prioritaire d'évacuer l'habitation. Ce doit être systématique quand on est en maison individuelle. Par contre, quand on habite un appartement, il peut être dangereux de chercher à évacuer. Il faut être sûr que l'incendie et les fumées n'ont pas atteint la cage d'escalier de l'immeuble. En général, si le feu a pris dans un appartement situé au-dessous du vôtre, il ne faut pas chercher à sortir, les fumées ayant tendance à monter. Avant d'ouvrir une porte, il est nécessaire de la toucher. Si elle est chaude, l'incendie est actif de l'autre côté, il ne faut pas l'ouvrir. Il faut alors utiliser un autre itinéraire de sortie. Un point de rendez-vous, à l'extérieur, permet de valider que tout de monde est bien sorti. Quand l'incendie bloque l'issue ou que les fumées empêchent toute visibilité, il faut s'éloigner de la fumée en laissant dans la mesure du possible les portes fermées et en disposant un linge mouillé. L'idéal est donc de se réfugier dans un local qui comporte un robinet et de colmater la porte au maximum. Une fois seulement les portes fermées pour éviter les appels d'air, il est possible de se mettre à la fenêtre et de signaler sa présence.

En attendant les secours, si une personne est brûlée, il faut, si cela est possible, lui enlever ses vêtements. Pour empêcher la brûlure de se propager plus profondément et calmer la douleur, il faut lui passer de l'eau fraîche sur la partie du corps brûlée pendant au moins 15 minutes.

Source : dossier de presse du ministère
incendie : Obtenez gratuitement des devis !
Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :
IncendieElectrile 04/03/2015
Une nouvelle protection contre l’incendie électrique : Il y a quelques jours, l’émission Télé Matin a présenté un détecteur d’arc sous le nom de D’clic ARC, qui permet une protection contre le risque d’arcs électriques. L’arc électrique étant selon les experts, responsable de la majorité des incendies d’origine électrique. Cette innovation est très intéressante puisque le D'clic ARC anticipe et interrompt tous départs de feu en détectant immédiatement l’arc électrique, contrairement au DAAF qui agit une fois l’incendie déclaré… Plus d’informations ici : Qu’en pensez-vous ? Cordialement