Incendies domestiques : la prévention

0
| 1 avis
Incendies domestiques, un constat alarmant
La température d'un incendie peut atteindre 600°C en 5 minutes...Le nombre d’incendies a doublé ces vingt dernières années. Ils ont causé la mort de plus de 800 personnes et en ont blessé 10 000. Certains pays ont obligé leurs ressortissants à s’équiper de détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF) ce qui leur a permis de diviser le nombre d’incendies par deux. Le point.
incendie : Obtenez gratuitement des devis !
  • Identifier les différentes sources possibles de départ de feux pour limiter les négligences et maladresses
  • Valider en amont les mesures de sécurité : portes et détecteurs de fumée
  • Prohiber des comportements dangereux : jeter de l'eau sur une friteuse en feu vouloir éteindre les flammes alors que les fumées commencent à envahir la pièce, créer des appels d'air
  • Connaître le fonctionnement d'un incendie et les moyens de s'en protéger évite les réactions de panique fatales : défenestration, sortie par des escaliers enfumés

La protection passive concerne toutes les mesures préventives prises dès la construction ou la rénovation d'un bâtiment destinées à éviter la progression d'un feu. Tissus ignifugés, cloisons ou encore matériaux d'isolation sont plus ou moins inflammables. Leur degré de résistance au feu fait l'objet de règlements. Dans les immeubles, la présence de portes anti-feu et de sas n'est pas anodine. C'est pourquoi il est important de ne pas empêcher leur bon fonctionnement.

Un quart des incendies est dû à la vétusté des installations électriques ou à la mauvaise utilisation des appareils. Prises arrachées et fils électriques aux gaines usées présentent des risques facilement identifiables. L'intervention d'un électricien professionnel est la seule garantie possible d'une pose réglementaire. Mais le boom des appareils électriques et leur mauvais usage engendrent plus d'incendies. La surchauffe des lignes et prises est due à la multiplication des blocs multiprises placés en cascade. Les défaillances d'appareils électriques laissés en mode veille 24h/24 sont également en cause. La façon dont les produits sont installés est également sensible. Il est indispensable de prévoir une ventilation naturelle suffisante derrière les appareils électriques, notamment les téléviseurs et ordinateurs, de ne pas placer une lampe halogène trop près d'un rideau, et de valider que la grille de protection est encore en place ou encore éviter de faire sécher du linge sur des radiateurs électriques d'appoint rayonnants ou soufflants.

En dehors des installations et équipements électriques, les sources d'incendie sont multiples.

  • La cigarette
  • Les fritures : une huile sale présente plus de risque d'incendie
  • La cuisinière à gaz : un feu ne doit jamais rester allumé sans surveillance
  • Le conduit d'insert ou de cheminée doit obligatoirement être ramoné une à deux fois par an pour éviter aux suies de s'enflammer.
  • Le pare feu est indispensable pour que la flambée reste circonscrite dans le foyer
  • Les canapés rembourrés en mousse, qui dégagent en brûlant des fumées très toxiques.
  • Les bougies
Source : dossier de presse du ministère
incendie : Obtenez gratuitement des devis !
Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :
IncendieElectrile 04/03/2015
Une nouvelle protection contre l’incendie électrique : Il y a quelques jours, l’émission Télé Matin a présenté un détecteur d’arc sous le nom de D’clic ARC, qui permet une protection contre le risque d’arcs électriques. L’arc électrique étant selon les experts, responsable de la majorité des incendies d’origine électrique. Cette innovation est très intéressante puisque le D'clic ARC anticipe et interrompt tous départs de feu en détectant immédiatement l’arc électrique, contrairement au DAAF qui agit une fois l’incendie déclaré… Plus d’informations ici : Qu’en pensez-vous ? Cordialement