Détecteurs avertisseurs autonomes de fumée

0
| 1 avis
Incendies domestiques, un constat alarmant
La température d'un incendie peut atteindre 600°C en 5 minutes...Le nombre d’incendies a doublé ces vingt dernières années. Ils ont causé la mort de plus de 800 personnes et en ont blessé 10 000. Certains pays ont obligé leurs ressortissants à s’équiper de détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF) ce qui leur a permis de diviser le nombre d’incendies par deux. Le point.
alarme incendie : Obtenez gratuitement des devis !

Sommaire de l'article

Les députés Damien MESLOT et Pierre MORANGE ont déposé à l'Assemblée nationale une proposition de loi qui a pour objet de réduire le nombre de décès et de dommages corporels graves causés par les incendies domestiques en rendant obligatoire la mise en place de détecteurs de fumée dans les logements.

Les points clés de cette proposition de loi :

Rendre obligatoire l'installation de détecteur

L'obligation concerne tous les logements - qu'il s'agisse de résidences principales ou secondaires, de logements privés ou publics, qu'ils soient neufs ou anciens - et s'applique à tous les occupants qu'ils soient locataires ou propriétaires. Cette obligation devra être respectée sous un délai de 5 ans maximum.

Clarifier le lien avec l'assureur du logement

Evaluer l'obligation d'installer des détecteurs

Un détecteur avertisseur autonome de fumée est un petit appareil qui fonctionne sur pile - un signal sonore indique quand la pile doit être changée. Dès les premières fumées, il émet une alarme puissante d'environ ~ 85db, soit le bruit que ferait un TGV qui passe dans le couloir.
Le prix d'un détecteur de qualité varie entre 10 et 30 euros. Il est impératif de le choisir certifié selon la norme européenne EN 14604.

Les DAAF seront prioritairement installés au plafond dans les espaces de séjour et le couloir menant aux chambres à coucher. Il faut par contre éviter d'installer un détecteur dans la salle de bains ou dans la cuisine, les particules de condensation pouvant déclencher l'alarme. Les espaces frais comme les buanderies sont également déconseillés, car un DAAF ne fonctionne bien qu'à une température définie entre 4°C et 38°C. Enfin, il ne doit pas être installé près d'une source d'air qui éloigne la fumée.

Source : dossier de presse du ministère
alarme incendie : Obtenez gratuitement des devis !
Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :
IncendieElectrile 04/03/2015
Une nouvelle protection contre l’incendie électrique : Il y a quelques jours, l’émission Télé Matin a présenté un détecteur d’arc sous le nom de D’clic ARC, qui permet une protection contre le risque d’arcs électriques. L’arc électrique étant selon les experts, responsable de la majorité des incendies d’origine électrique. Cette innovation est très intéressante puisque le D'clic ARC anticipe et interrompt tous départs de feu en détectant immédiatement l’arc électrique, contrairement au DAAF qui agit une fois l’incendie déclaré… Plus d’informations ici : Qu’en pensez-vous ? Cordialement