Association Effinergie: Construire efficace, habiter économe

0
| 0 avis
Effinergie, seconde partie
Suite de notre dossier consacré à Effinergie, avec l'interview de Catherine Bonduau, coordinatrice de l'association.
bâtiment basse consommation : Obtenez gratuitement des devis !

Comparaison européenne

Pour parler chiffres, le label Effinergie comptabilise les dépenses énergétiques liées au chauffage et à l'eau chaude sanitaire, comme Minergie. Mais en plus du label suisse, la maison basse consommation à la française prend en compte les dépenses d'éclairage et de refroidissement. En bout de course, Minergie admet 42 kWh/m²/an, mais avec moins de postes. Passiv'Haus, quant à lui, fixe le plafond à 120 kWh/m²/an... mais il tient compte d'un très gros poste de dépenses : le matériel électro-domestique.

Les exigences Effinergie pour les différents bâtis :

  • pour la construction neuve : 50 kWh/m²/an (label existant)
  • pour le tertiaire : réduction de 50% par rapport à la RT2005 (label existant)
  • pour la rénovation : 80 kWh/m²/an (label en cours d'achèvement)

Construire efficace, habiter économe

Pour aboutir à un tel résultat, pas de secret, ni de techniques de pointe. Car Effinergie propose la performance, sans attendre une hypothétique révolution technologique, mais bien en faisant appel à des techniques et matériaux connus et disponibles. La recette est donc évidente : 1-Une excellente isolation thermique des parois, vitrées et opaques2-Une enveloppe parfaitement étanche à l'air3-Une VMC optimisée (hygro-réglable, de type B, ou double flux)4-Des équipements de chauffage performants5-L'introduction des énergies renouvelables

Ce cahier des charges, simple, permet d'atteindre la performance « basse consommation ». Une étiquette (au propre comme au figuré) qui ouvre la voie à de nombreux avantages, aussi bien en termes économiques qu'en matière de confort. En plus, autorisation de dépassement du Coefficient d'Occupation des Sols (de 20%), accès à des prêts spécifiques (Banque Populaire), crédits d'impôts sur les systèmes d'exploitation des énergies renouvelables... sont autant d'arguments qui achèvent de convaincre sur l'intérêt d'un label Effinergie.

Ici présentée, la carte des coefficients de pondération, par zone climatique et altitude, pour les objectifs de consommation annuelle. Il suffit de multiplier l'objectif de référence (50kWh/m²/an, par exemple pour la construction neuve) par le coefficient correcteur.
Un label, une étiquette
Le label Effinergie donne lieu à un étiquetage, relativement similaire à l'étiquette énergie que l'on connaît. Sur cette étiquette, on retrouvera les lettres affichant le degré de performance énergétique (calculé, pour plus de simplicité, selon les mêmes méthodes que celles imposées par la RT2005) ainsi qu'un calcul de l'équivalence en émissions de CO2.

id+

  • Les membres fondateurs d'Effinergie

    - la région Languedoc Roussillon,
    - le CEFIIM,
    - la région Franche-Comté,
    - l'association Ajena en Franche-Comté,
    - la région Alsace
    - l'Agence Régionale de l'Energie et de l'Environnement Rhône-Alpes,
    - le collectif « Isolons la Terre contre le CO2 »,
    - le groupe Banque Populaire,
    - le CSTB,
    - la Caisse des Dépôts et Consignations,

Aujourd'hui, l'association a grandi et tire sa richesse de la multitude d'horizons qu'apportent ses membres : des collectivités (17 régions, un département, la ville de Paris), des organismes (l'Anah, le FCBA, le CNDB, l'Inserm, l'UNCMI, réseau Amorce, le Costic ou encore la fédération des tuiles et briques) et des entreprises partenaires.

bâtiment basse consommation : Obtenez gratuitement des devis !
Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :

Soyez le premier à donner votre avis !