Cet été, climatiseur ou ventilateur ? Telle est la question !

0
| 0 avis

Cet été, climatiseur ou ventilateur ? Telle est la question !En fonction de la surface à refroidir, de la puissance que vous recherchez, de la mobilité que vous demandez à l’appareil et de votre budget, votre choix sera très différent. Voici un petit guide présentant les produits types & alternatives qui orientera peut-être votre décision et vous permettra de brasser de l’air!

climatiseur réversible : Obtenez gratuitement des devis !

Qu’est-ce qu’un climatiseur ?

Un climatiseur est une pompe à chaleur qui aspire l’air extérieur,  le refroidit via un compresseur et le rejette à l’intérieur. Il s’agit d’un équipement frigorifique ayant pour but d’assurer le confort et la température d’une pièce en modifiant et en régulant les conditions climatiques. Un climatiseur classique sert à refroidir une pièce de 20 à 30 m2.  Il existe deux familles de climatiseurs : Les « monoblocs », composés d’une seule pièce et les « splits », constitués d’une partie placée à l’extérieur évacuant l’air chaud et d’une autre placée à l’intérieur de la pièce diffusant l’air frais. Le climatiseur peut être soit mobile (sur roulettes par exemple), soit fixe (climatiseur réversible, gainable, cassette, plafonnier…)

Zoom

 

Avantages et inconvénients de chaque type de climatiseur

Dans les climatiseurs mobiles, les monoblocs sont utilisés pour rafraichir de petites surfaces. Pratiques et peu encombrants, il suffit juste de passer le tuyau d’évacuation par la fenêtre, ils ne nécessitent donc aucune installation. L’inconvénient des climatiseurs monoblocs mobiles est le bruit du condensateur. On peut trouver ce type de climatiseur à partir de 200 euros.

Les climatiseurs mobiles splits permettent de refroidir des pièces supérieures à 30 m2, de plus, ils sont très silencieux, ils sont un peu plus contraignants que les mobiles monoblocs car il faut trouver une place supplémentaire pour la partie extérieure du climatiseur (sur le balcon par exemple). Bien plus couteux, on les trouve dans une fourchette de 700 à 3000 euros.

Quant aux climatiseurs fixes, ce sont toujours des modèles splits en au moins 2 parties. Bien plus performants que les monoblocs, les fixes amènent néanmoins une contrainte supplémentaire : les conditions d’installation sont lourdes (perçage de murs et faire appel à un professionnel est indispensable) et l’entretien coûteux, comptez 120 euros pour le contrat d’entretien. Ce type de climatiseur est néanmoins très confortable en terme de chaleur et de plus il est silencieux. Les prix de démarrage sont de 1000 euros en comptant les frais d’installation. Le climatiseur réversible a la particularité d’être multifonctions : il permet à la fois de rafraichir la température, de chauffer, de déshumidifier et de purifier l’air ; il fonctionne donc en inversant son cycle frigorifique en pompe à chaleur. Notez qu’un climatiseur réversible permet d’économiser 30% par rapport à un convecteur électrique !

En règle général, le climatiseur reste nocif pour l’environnement puisqu’il il est très énergivore et augmente la consommation énergétique de tous les espaces qui en sont équipés. Ainsi, lorsque vous achèterez un climatiseur, pensez au prix mais également à la consommation d’énergie, celle-ci reste un cout variable qui sera présente sur votre facture chaque mois !

 

Qu’est-ce qu’un ventilateur ?

Le ventilateur est un appareil qui crée du vent artificiel. Ce courant d’air fabriqué a pour but d’aérer et de rafraichir une pièce : il s’agit en fait d’une soufflerie. Le ventilateur fournit de la fraîcheur en homogénéisant la température de la surface (cela permet de rafraichir la pièce)  et en favorisant l’évaporation de la transpiration (cela permet d’aérer la pièce), mais en aucun cas il ne régénère l’air intérieur. Il existe deux familles de ventilateurs, ceux dits « hélicoïdaux » et les « centrifuges ». La première catégorie est réservée à l’usage domestique. Il en existe différents types : sur pied, en colonne, mural, sur bureau, oscillant, à différentes vitesses… 

Zoom

Avantages et inconvénients de chaque type de ventilateur

Les brasseurs d’air et ventilateurs de plafonds sont les plus performants pour rafraichir une pièce. Ils sont très puissants. Comptez un budget compris entre 30 et  50 euros suivants les modèles.

Les rafraichisseurs peuvent faire baisser la température d’environ 6 degrés. Le bémol est qu’il faut aérer la pièce pour évacuer les petites gouttelettes diffusées générant de l’humidité. Ce type de ventilateur a un prix moyen de 100 euros.

Les colonnes et ventilateurs sur pied sont les moins performants mais aussi les moins chers. Ils servent à rafraichir une personne en particulier et non une pièce dans sa totalité, ils sont très maniables, silencieux et économiques. Les premiers prix sont de 15 euros.

 

L’inconvénient principal des ventilateurs est qu’ils ne permettent pas de faire baisser la température, ils se contentent de brasser l’air. De plus, les éléments moteurs dégagent une chaleur supplémentaire. 

 

 Fonctionnement du climatiseur et du ventilateur

Par un système de filtration de l’air, le climatiseur évalue l’humidité de la pièce et la quantité d’air intérieur pour mieux la réguler. Il assure ainsi un rafraichissement personnalisé ou du moins plus adapté à chaque espace. Il fonctionne comme un réfrigérateur, c’est-à-dire que d’une part, il produit du froid vers l’intérieur, et d’autre part, il évacue la chaleur vers l’extérieur. 

Le ventilateur est constitué d’une partie mobile (l’hélice ou les pales) et de 2 parties fixes, que sont le diffuseur et le distributeur. Le fluide arrive par le distributeur qui l’envoie au diffuseur. Ce dernier projette alors le fluide dans l’hélice. Pour les ventilateurs les moins sophistiqués, un moteur électrique entraine simplement une hélice provoquant un déplacement d’air.

 

Risques et précautions d’emploi

Le ventilateur reste moins nocif pour la santé. Irritation des yeux et rhume sont les seuls « effets secondaires »  entrainés par un ventilateur dans le cas où il serait en permanence orienté sur une personne. Choisir le mode oscillant permet d’éviter ces désagréments. Quant au climatiseur, les risques sont plus importants. En effet, certains types produisent des eaux où des organismes pathogènes peuvent proliférer, entrainant la légionellose dans le cas d’un mauvais entretien ; il faut ainsi changer ou nettoyer les filtres régulièrement. De plus, une climatisation trop importante peut entrainer un choc thermique entre intérieur et extérieur ; ainsi, il ne faut pas excéder une différence de température de 6 degrés. 

 

Climatiseur

Ventilateur

Type

Mobile

Fixe

Splits

Brasseurs d’air et ventilateur de plafond

Rafraîchisseurs d’air

Colonnes, ventilateurs sur pied

Monobloc

Splits

Avantages

Pas de frais de pose.

 

Silencieux

Très performant.

Silencieux.

Très performant.

Très puissant.

Pas d’entretien.

Il fait baisser la température.

Très bon prix.

Maniable.

Silencieux.

Economique.

Pas d’entretien.

Inconvénients

Nuisance sonore.

Nettoyer les filtres 1 fois par an.

Un peu encombrant.

Contraignant car une partie dehors, une dedans.

Nettoyer et changer les filtres régulièrement.

Frais d’installation.

Perçage mur.

Entretien coûteux.

 

 

Ne fait pas baisser la température.

Très grosse soufflerie.

Il émet des gouttelettes et entraine de l’humidité.

Il faut aérer la pièce.

Encombrant.

Peu performant. Ne fait pas baisser la température.

Uniquement pour petits espaces.

Les éléments moteurs diffusent de la chaleur.

Nocif pour l’environnement et forte consommation d’énergie

Ne renouvellent pas l’air

Surface prise en charge

Inférieure à 30m2.

Supérieure à 30m2.

Supérieure à 30m2.

De 20 à 40 m2.

Supérieure à 30m2.

Inférieure à 15m2.

Prix

A partir de 200 euros.

De 700 à 3000 euros.

Entre 1000 et 5000 euros dont frais d’installation.

De 30 à 50 euros.

Environ 100 euros.

Dès 15 euros.

Précautions, risques, conseils

Préférez l’étiquette énergétique de type A, désignant des appareils plus économiques et respectueux de l’environnement.

Risque de choc thermique, rhume, légionellose si mauvais entretien.

Risques d’irritation, rhume.

id+

Il existe des solutions alternatives à l’utilisation de climatiseurs ou de ventilateurs comme le rafraichisseur d’air par évaporation (bioclimatisation). Cela permet de faire diminuer la consommation électrique et d’avoir un air plus sain.

climatiseur réversible : Obtenez gratuitement des devis !
Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :

Soyez le premier à donner votre avis !

Dans nos forums

Posez toutes vos questions dans le Forum Chauffage

Message Réponses Dernier message
renovation : quel chauffage ?
de mlena » Le 03/10/2010 à 05:00:20
28 de Auafojko
Le 31/08/2014 à 07:08:43
Changer de chauffage
de chrisbidu » Le 29/01/2008 à 07:04:00
23 de RaymondKl
Le 12/09/2014 à 11:17:28
Quel type de chauffage choisir?
de celynoux » Le 11/01/2010 à 11:05:35
21 de Michaelki
Le 13/08/2014 à 01:11:22
Chauffage électrique
de Julien017 » Le 11/06/2014 à 10:32:19
20 de Michaelhok
Le 18/06/2014 à 05:33:28
renseignement mode de chauffage
de syl63 » Le 22/10/2010 à 11:23:48
18 de tutu465
Le 27/12/2012 à 01:15:39