Construire une véranda

0
| 1 avis
Veranda
La véranda est un élément architectural très riche. Elle représente un espace de la maison non dédié à une utilisation particulière et où l’on bénéfice à la fois des avantages de l’extérieur et de l’intérieur.
véranda : Obtenez gratuitement des devis !

Les murs entre maison et véranda

Nous l'avons évoqué plusieurs fois, ces murs doivent être pleins et épais (de 25 à 27 cm, pas plus, pas moins).

Mais des murs épais et pleins sont chers, tant en coût des matériaux que de la pose. En outre, comme ces murs sont intégrés à la structure de la maison, il ne faut pas se lancer soi-même dans leur construction.

Une solution nous a été donnée par un particulier du Tarn qui, pour faire construire les murs entre la véranda et sa maison, a demandé à ses maçons de poser les parpaings creux à l'envers (alvéoles dessus) et de les remplir de sable avant de poser le rang suivant). Les maçons ont été très surpris mais le résultat a été aussi efficace que bon marché. Ce procédé n'est par contre pas valable avec de la brique creuse car les alvéoles sont "horizontales" et il est donc impossible de les remplir de sable.

Une autre solution donnée par un maître d'oeuvre est d'utiliser des murs en briques de terre crue. Dans le cas d'une construction maçonnée, les entourages de menuiseries ainsi que le linteau resteront en béton armé pour que les briques de terre crue ne participent pas à la solidité de la maison. Ces briques (pleines) ne servent que pour le stockage de la chaleur et en outre sont d'excellent régulateurs thermiques et hygrométriques. Elles peuvent être montées au ciment, à la chaux ou mieux encore au mortier de terre (1/3 de terre argileuse, 2/3 de sable). Si leur esthétique vous convient, elles peuvent parfaitement rester apparentes. Elles sont par contre difficiles à trouver (tentez de contacter les espaces info énergie près de chez vous) et assez onéreuses (à partir de 100€ par m² de mur sans la pose).

Pour améliorer la performance thermique de la véranda (jusqu'à 20%), la couleur des murs intérieurs de la véranda devra être relativement foncée pour mieux capter les rayons solaires d'hiver (couleur brique, marron ou ocre par exemple). Cette disposition est cependant un peu moins critique dans le cas d'utilisation de double-vitrages faiblement émissifs.

Le sol de la véranda

Pour accroître le sentiment d'espace ressenti depuis l'intérieur de votre maison, nous vous recommandons d'avoir le même carrelage entre le sol du logement et celui de la véranda et qu'il n'y ait pas de différence de niveau entre les deux. Comme précédemment, un sol relativement foncé (type terre cuite) est intéressant pour capter les rayons solaires.

La structure de la véranda

Les matériaux sont les mêmes que ceux que vous trouverez pour les menuiseries extérieures.

Le matériau le plus courant est l'aluminium et vous trouverez de nombreux vérandistes qui le proposent. Ses qualités sont reconnues : esthétique, absence d'entretien et résistance mécanique. Par contre, sa fabrication nécessite beaucoup d'électricité, ce qui se ressent dans son prix. En outre, si vous optez pour une véranda "chaude", l'utilisation de profilés à rupture de pont thermique est un réel plus, ce qui en augmente encore le prix.

Le bois n'entre plus dans les habitudes constructives actuelles mais il peut être utilisé pour les vérandas. Les qualités exigées des essences sont les variations dimentionnelles (faible dilatation en cas de chaleur pour ne pas faire casser les vitres) et l'imputrescibilité. Ces exigences conduisent à l'utilisation de bois rouges américains comme le Red Cedar. Les avantages du bois sont sa bonne isolation (bien meilleure que les profils aluminium standards) et son plus faible coût (à nuancer par le fait qu'il y a moins de concurrence que dans le secteur des véranda alu). A noter que les bois rouges ne nécessitent pas d'entretien mais dans ce cas prennent une couleur grise côté extérieur.

id+

Sécurité

  • Il va de soi que l'obtention d'une sécurité anti-effraction à moindre coût se fera au niveau des portes et fenêtres qui séparent la maison de la véranda (dimensions standards, surfaces réduites). Toutes les solutions "classiques" sont alors envisageables: volets battants, roulants, etc.

Pour aller plus loin...

  • Pour les vérandas en aluminium, le choix est large : consultez les pages jaunes, rubriques "véranda" et "menuiseries métalliques".
  • Pour les vérandas en bois et les portes et fenêtres à simple vitrage : consultez les pages jaunes, rubrique "menuiserie (entreprises)" et sélectionnez celles qui font du sur-mesure.
véranda : Obtenez gratuitement des devis !
Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :
Celestin Cuqle 28/09/2016
les co-propriétaires de l'immeuble peuvent-ils interdire l'installation d'une veranda en rez de jardin