Jardin d'hiver

0
| 0 avis

Jardin d'hiverLa neige a déjà bien fait son apparition, le temps est froid et humide… c'est l'hiver ! Pour autant, il reste toujours du travail pour le jardinier. En effet, vos jardins et vos plantes doivent être préparés à passer cette rude saison. Le point sur tous les travaux de jardinage à effectuer en hiver, en compagne de Jardibest, spécialiste du domaine.

L'hiver, saison pour planter...

Planter en hiverZoom

Certaines plantes ou fleurs doivent en effet être plantées pendant la saison hivernale. On pense notamment aux camassias ou ails d'ornement, que vous positionnerez entre les touffes de plantes vivaces ou à l'ail rose et l'échalote, à planter de préférence dans les terrains légers. Dans les régions au climat tempéré, c'est également le moment de mettre en terre les conifères. Pensées, myosotis ou giroflées, plantes bulbeuses qui fleuriront au printemps ou rosiers sont également à travailler dès maintenant. Enfin, vous pourrez aussi semer des fèves (climat doux), des pois de senteur ou des graines d'arbres et d'arbustes.

Jardin : que faut-il tailler en hiver ?

Tailler une planteZoom

Après avoir répertorié ce que vous pouvez planter, voici une petite liste des végétaux que vous devez tailler pendant les mois les plus rudes de l'année. Les pousses des rosiers arbustes et les haies de conifères (régions tempérées) figurent en première place de ces travaux de jardinage. Ensuite, n'hésitez pas à couper les tiges fanées des plantes vivaces, élaguer les arbres, terminer la taille des arbustes à floraison estivale et automnale ou débuter la taille trigemme sur les formes palissées. N'oubliez pas de vérifier les attaches. Si vous disposez d'abricotiers, il faudra couper leurs branches desséchées. En ce qui concerne les figuiers, vous pouvez également les tailler et les bouturer.

Entretenir vos plantations

Pour que vos plantations ne subissent pas trop les agressions climatiques de l'hiver, quelques précautions sont à prendre. Ainsi, buttez les rosiers, entourez le tronc des rosiers tiges avec un manchon protecteur dans les régions froides, placez les pieds de persil sous châssis ou sous tunnel, pour prolonger la récolte. Une bonne technique est également de pailler les légumes racines restant en place, les massifs ou les plantes vivaces et de protéger les arbres et arbustes non rustiques avec un voile d'hivernage par exemple. Lors de vos arrosages, utilisez impérativement une eau tempérée. Enfin, si votre compteur d'eau est placé en extérieur, protégez-le. Au niveau des plantes intérieures, notamment celles à feuilles lisses, vous pouvez utilisez un brumisateur.

Autres actions : réaliser un traitement d'hiver pour les abricotiers, cerisiers, pommiers et poiriers, surélever les potées qui restent en place pour éviter l'excès d'humidité, protéger les salades encore en culture...

Entretenir votre matériel

Si vous plantes doivent donc faire l'objet d'un soin tout particulier, il en est de même pour votre matériel. L'hiver est en effet un bon moment pour nettoyer et vérifier vos outils, afin de pouvoir les réutiliser au printemps en toute sécurité. Première précaution indispensable, placez à l'abri tous les accessoires du jardin. Si possible, suspendez les afin qu'ils ne touchent pas le sol, souvent humide.

 

Outils de jardinageZoom

Nettoyez les outils coupants avec un coton imbibé d'alcool à 90° ou d'alcool à brûler. Ainsi, vous éliminerez les virus ou bactéries qui auraient pu s'installer lors de leur utilisation sur des arbres malades. Pour vos piquets et tuteurs, enlevez la terre restant et trempez-les dans un récipient rempli d'un mélange d'eau et de Javel. Après séchage, badigeonnez à la bouillie bordelaise. Pour vos outils à manche, enlevez également la terre, changez les manches si ceux si sont abîmés et graissez les parties métalliques. Enfin, concernant les outils à moteur, débranchez les bougies sur les moteurs thermiques, faites la vidange des moteurs et videz les réservoirs. Vous pouvez également graisser les axes et affûter les lames en prévision de vos travaux de printemps.

Videz votre tuyau d'arrosage et rentrez-le. Veiller à ce que l'extrémité où l'eau va s'écouler ne soit pas pourvue d'un raccord avec aquastop. Rentrez ou retournez les pots vides. Protégez les robinets extérieurs en coupant l'eau, purgeant et enveloppant les robinets de chiffons. Rangez arrosoirs, seaux et autres objets

Protéger

Les plantes non persistantes doivent être recouvertes de terre, d'humus, de feuilles ou de tourbe. Si vous avez fait du compost, ajoutez-le. Couvrez impérativement les grandes plantes (rhododendrons) avec une couche de paille ou de feuilles. Laissez les feuilles et branches mortes au sol qui serviront de protection naturelle aux plantes (sauf sur gazon). Si les rosiers peuvent résister au gel, ce n'est pas le cas du greffon, aussi recouvrez le d'un sac lorsque de fortes gelées sont annoncées. Rentrez les fleurs et plantes qui se trouvent en pots et ne surtout pas donner d'engrais, les plantes produiraient des pousses de croissance, ce qui est mauvais en cas de gel.

Id+ Installer un tunnel plastique

Les tunnels en plastique servent à hiverner les planches de légumes et les jeunes semis du potager (mâche, salades, oseille, poireaux, etc.) Ils doivent être retirés pour permettre l'arrosage.

Trucs et astuces de grand-mère

- Nettoyez les outils de jardin de la terre collante en les frottant avec de l'huile de lin.

- Mettez quelques gouttes d'huile d'olive et laisser sécher sur les manches en bois.

- Déposez des craies de tableau ou des mini sachets de sel pour empêcher les outils de rouiller.

- Piquez les outils de jardinage dans un seau rempli de sable sec. Placé à l'abri des intempéries, le sable agit comme abrasif.

id+

Le pot de terre et la cloche

Retourné, un pot de terre permet de protéger efficacement les souches des petites plantes qui perdent leurs feuilles en hiver. L'orifice de drainage sert alors de bouche d'aération. Le pot doit être retiré dès l'apparition des premières feuilles. Pour les plantes à feuillage persistant, on utilisera une cloche transparente comportant un trou d'aération.

Si vous avez un étang

Etang hiverZoom

Otez les plantes fanées et les feuilles des arbres tombées, veillez à ce que l'étang ne soit jamais totalement recouvert d'une couche de glace (risque de manque d'oxygène). Avec un peu d'eau chaude, vous pouvez faire fondre la glace sur une surface de 5 à 10 cm. Ne jamais essayer de casser la glace (mauvais pour les poissons). Pour prévenir un gel total, placez une petite pompe à oxygène qui maintient en mouvement (une partie de) la couche d'eau supérieure. Autre solution, recouvrir l'étang de plantes. L'inconvénient est que celles-ci vont plonger les poissons dans le noir pendant quelques mois. Une alternative consiste donc à utiliser des plantes artificielles transparentes.

Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :

Soyez le premier à donner votre avis !