Intérieur écolo

0
| 0 avis

Intérieur écoloEconomies d'énergies, intérieur sain, isolation naturelle... Voici quelques trucs et astuces qui s'avèreront bien utiles pour vous constituer un intérieur écolo !

décoration : Obtenez gratuitement des devis !

Suivez l'actu de cette rubrique en partenariat avec logo ecolomagZoom

Mars 2010

L'isolation phonique des parquets

On peut distinguer 3 types de pose de parquet :

  • la pose sur lambourdes,
  • la pose collée,
  • la pose flottante.

On distingue aussi 2 types de bruit :

  • les bruits aériens (transmis par l'air)
  • les bruits d'impact (lorsqu'on marche sur un parquet par exemple).

Avant d'isoler, il faut veiller à l'état du sol sur lequel le parquet est posé. Sur une dalle béton coulée récemment, mettez une barrière contre les remontées d'humidité. Pour une pose sur lambourde, clouez le parquet sur des lambourdes en bois. Pour éviter les bruits aériens, remplissez l'espace entre les lambourdes avec un matériau léger, dont le but est d'éviter que l'air ne transmette le son linéairement. Pour cela, un isolant en vrac type chènevotte ou ouate de cellulose fait parfaitement l'affaire et laissez une lame d'air entre l'isolant et le parquet d' 1 cm. Attention toutefois avec la chènevotte, il faut la stabiliser en la saupoudrant de chaux aérienne. Contre les bruits d'impact, disposez des feutres résilients entre les lambourdes et le parquet. Pour une pose collée ou flottante, mettez des rouleaux ou des plaques de feutre résilients (de chanvre, de liège ou de fibre de bois) entre le parquet et le sol. L'avantage du chanvre est qu'il peut se comprimer plus que les 2 autres. En revanche, il n'y a pas de données précises sur l'affaiblissement acoustique obtenu. Comptez 130 euros TTC pour un rouleau de 25 m2 en 5 mm. Le liège existe en rouleaux, en panneaux et en lès spécialement conçus pour les lambourdes. Il a l'avantage, d'être imputrescible (il ne moisit pas), son principal inconvénient : il reste cher, 150 euros TTC pour un rouleau de 24 m2 en 4 mm. Il est à noter que dans la plupart des cas, ces sous-couches en liège sont assemblées à l'aide de colles polyuréthane. La fibre de bois est l'un des produits ayant le meilleur rapport qualité prix. Les feutres de sous plancher existent en différentes épaisseurs, mais c'est en 7 mm que l'on obtiendra les meilleures performances. Ses performances acoustiques seront de 19 à 26 dB. Comptez environ 3 euros TTC du m2.
Guillaume Demarque - Matériaux Naturels d'Ile de France (www.mnidf.fr)

Chaudière cogénératrice biomasse

La cogénération est la production simultanée de la chaleur et de l'énergie mécanique, le plus souvent transformée en électricité. La chaudière produit de l'eau ou de l'huile thermique à 110°C qui est envoyée dans un échangeur de chaleur permettant la vaporisation du fluide (l'évaporateur). Le fluide organique sous pression qui s'est vaporisé dans l'évaporateur est injecté dans une turbine. Après détente, il traverse un régénérateur pour un pré-refroidissement puis un condenseur où sa chaleur latente de condensation permet la production d'eau chaude de chauffage.
Source : www.leboisdanstoussesetats.org

Janvier 2010

L'enduit vénitien

Enduit sous forme de poudre à mélanger soi-même, à base de chaux ; sans dispersion synthétique l'enduit vénitien est idéal pour l'égalisation des supports, pour la réparation des endroits abîmés et pour l'application sous des peintures et crépis à la chaux, à l'intérieur. Grâce à la technique de l'enduit vénitien, vous obtenez une magnifique surface à l'aspect marbré et satiné au toucher. Source : www.auro.com

Septembre 09

Le bien air chez soi

On ne se soucie que trop peu de la qualité de l'air intérieur et pourtant... Après avoir profité durant les vacances des bienfaits des embruns marins, nous revoilà, pour la grande majorité d'entre nous, tributaires de nos voitures et du confinement de nos appartements et bureaux. Pour limiter la présence des allergènes et ne pas ressentir dès la rentrée les effets du stress, mieux vaut mettre toutes les chances de notre côté.

  • Le saviez-vous ?

La qualité de l'air dépend de la température, du taux d'humidité mais aussi de la densité d'ions négatifs. Un ion d'oxygène négatif est bénéfique pour l'organisme, tandis qu'un ion d'oxygène positif est néfaste pour l'organisme. Les ions négatifs sont naturellement présents dans l'air, mais dans des concentrations différentes selon les endroits. Ainsi, si vous vivez près d'une cascade, l'air ambiant est alors très chargé en ions négatifs, on se sent serein et apaisé, tandis qu'en milieu urbain, la présence d'ions négatifs est très faible, on se sent alors oppressé et stressé. L'environnement créé artificiellement par l'homme modifie profondément la ionisation naturelle de l'air (pollution et fumées, chauffage électrique, appareils électroniques, ordinateurs...). De plus, l'air peut être 2 à 10 fois plus pollué dedans que dehors alors que nous passons 60 à 90% de notre temps à l'intérieur.
Comment détruire les allergènes ?

  • Pour un air sain et sans allergène, mieux vaut adopter quelques bonnes habitudes :

- Dépoussiérez votre intérieur à l'aide de chiffons humides qui vont déloger la poussière et l'empêcheront de se redéposer ailleurs.
- En cas d'allergie aux pollens, aérez chaque pièce tous les jours, de préférence le matin.
- Maintenez la température de la chambre à coucher autour de 18°C,
- Contrôlez le taux d'humidité de la chambre et maintenez-le en dessous de 60 % (entre 45 et 50%). Si l'air est trop sec, utilisez un humidificateur d'air avec un hygrostat, et si au contraire l'air est trop humide, un déshumidificateur d'air est indispensable.
- Changez les draps des lits chaque semaine.
- Nettoyez très régulièrement les moquettes, les tapis, les rideaux non lavables, et les canapés en tissus.
- Utilisez un purificateur d'air doté de plusieurs niveaux de filtration et étudié pour filtrer les différents allergènes et offrir ainsi un air sain et pur.
(Source www.lebienairchezsoi.com)


Peinture naturelle et pigments

C'est la rentrée, vive le changement, les emménagements, les nouvelles vies....Vous avez décidé de repeindre votre « chez vous » avec de la peinture naturelle, c'est bien ! Mais celle ci est généralement vendue blanche. Vous pouvez donc y ajouter des pigments à votre guise afin d'obtenir le coloris que vous désirez, sachez cependant les manipuler avec soin ! Il existe deux types de pigments : naturels ou synthétiques. Les pigments sont des substances insolubles, constitués de très fines particules (0,1 à 1 micron). Les pigments naturels, aussi appelés Terres ou Ocres, sont issus de minerais ou de terres et sont parfois mélangés à des sables ou à des terres végétales.

Les pigments subissent un triage, puis ils sont lavés, séchés et broyés pour obtenir les poudres fines. La couleur de ces pigments est déterminée par la teneur en oxyde de fer, en manganèse ou en argile et c'est là toute la différence : les pigments synthétiques sont obtenus par voie chimique, à partir d'oxydes de fer ou de métaux lourds, difficiles à éliminer ! Les pigments naturels peuvent être utilisés avec les peintures, les enduits à la chaux ou le plâtre et sont très résistants à la lumière. Reste à savoir les mélanger !

Pour le mélanger, ne versez pas directement les pigments dans la peinture, sous peine de connaître le phénomène de fusées: il s'agit de pigments qui ne se sont pas bien dilués et qui vont éclater en laissant une traînée plus soutenue lors de l'application de la peinture (comme des grumeaux dans la pâte à crêpe !). Sur un mur le résultat donnera l'impression d'un mouchetage non homogène. Ne diluez pas non plus les pigments préalablement avec de l'eau, car cela peut changer son pouvoir couvrant et son apparence finale. La bonne technique consiste, comme pour le chocolat chaud, à prendre une petite quantité de peinture, la quantité souhaitée de pigment (en général pas plus de 10% en poids de la quantité de peinture), et à faire un pré-mélange. Ensuite, on verse ce pré-mélange dans la quantité de peinture totale à utiliser, et on mélange le tout énergiquement. Vous pouvez enfin améliorer la qualité du mélange en filtrant le pré-mélange dans un tamis avant de le verser dans la peinture.

  • L'exemple en pratique

J'ai une peinture dont la densité est de 1,4kg par litre. Je souhaite une couleur soutenue, aussi je vais ajouter 10% de pigments. Je sais que ma peinture couvre 10m2/L environ. J'ai 30m2 à réaliser, en
2 couches, soit 60m2. Il me faut 6L de peinture, soit 8,4Kg. Je vais donc ajouter au maximum 840g de pigment. Je prends mes 840g, je prends 1/2L de peinture, et je mélange l'ensemble. Ensuite, je passe ce mélange au chinois. Je verse mon mélange au 5,5L de peinture restant, et je mélange à nouveau.

  • Les goûts et les couleurs

Les tons obtenus avec les pigments naturels sont la plupart du temps pastels, car la base à colorer est déjà blanche. Si vous souhaitez des couleurs plus soutenues, plus vives, utilisez des gels chiffonnés, de la cire saponifiée ou des glacis !
(Guillaume DEMARQUE - MNIDF - www.materiauxnaturelsdefrance.com)

Juin 09

Des revêtements pour murs multi-fonctions !

La société familiale Erfurt, crée en 1827 est à ce jour le spécialiste des revêtements à peindre en respect avec l'environnement. Ecodesign, nous voilà ! Parmi leurs produits, découvrez l'indémodable papier « Ingrain », crée en 1864, composé de papier recyclé, papier blanc, et de copeaux de bois calibrés. Il reste le papier peint le moins cher sur le marché tout en étant respectueux de l'environnement. Vous pouvez aussi utiliser un revêtement de la gamme des « intissés », à base de fibres de cellulose et fibres textiles sans métaux, ni PVC, ni fibres de verre. Son gaufrage est fait à chaud, ce qui empêche la perte de la structure ou du dessin. Il est anti-griffe et facile de pose (technique de l'encollage murale) et de dépose en cas de renouvellement de son intérieur. Ce revêtement est idéal pour les endroits de passage tels que couloir, cage d'escalier, collectivités, hôpitaux, maison de retraite, bureaux et toujours en respect avec l'environnement. Et pour les régions froides, à tendance humide, découvrez « Klimatec », un revêtement énergétique qui permet une augmentation de la température plus rapide dans la pièce de 75% et donc une économie de chauffage jusqu'a 36%. Il évite aussi la sensation de murs froids, régule l'humidité dans la pièce et demeure aussi un atténuateur phonique. Enfin, les plus adeptes de la « dépollution » intérieure seront ravis d'utiliser le « EMV80 », un revêtement en fibre de carbone qui bloque les ondes électromagnétiques tels que les lignes à haute tension ou les ondes des téléphones portables. Bye bye troubles du sommeil et maux de tête à répétition, bonjour intérieur beau et sain!
(Source : www.erfurt.com)

Evitez de prendre le jus

Le matin, si vous marchez sur du parquet laminé, vous risquez en ouvrant une fenêtre métallique ou en PVC de prendre une décharge électrique, due à l'électricité statique du sol. Pour éviter cela, c'est tout simple, déposez un tapis de coton devant votre fenêtre ! Rappelons tout de même que le parquet laminé ne se place pas en ami de l'écologie. En effet, pour assembler les multicouches de ce bois, déjà transformé, il faut de la colle d'où le risque accru d'émanation de formaldéhyde. Si vraiment vous ne pouvez pas changer tout le parquet et passer à un matériau plus vert, pensez aux plantes dépolluantes ! (Source : extrait du livre « Une chambre d'enfant saine et écologique », par Corinne Bullat, aux éditions Ulmer)

Mai 09

Des luminaires design & recycables !

Fabriquée dans un matériau 100% recyclable, cette lampe écodesign s'intègre à tous les lieux de votre demeure (intérieurs ou extérieurs). Disponible à ce jour en 8 coloris, elle est à utiliser avec des lampes exclusivement fluocompactes pour une meilleure économie d'énergie. Son matériau résulte d'un procédé de fabrication non consommateur d'eau, et donc sans risque de pollution des sources d'eau. Ce matériau ne rejette pas de substances dangereuses en cas de combustion. De plus, tout au long du processus de fabrication, de vente et de livraison, Yumelight® s'emploie à n'avoir qu'un impact minimum sur l'environnement (proximité géographique des partenaires et fournisseurs, notice d'utilisation et d'assemblage imprimée sur papier recyclé, livraison à plat et emballage en carton recyclé...). Petit plus : chaque lampe est une oeuvre unique car authentifiée par un certificat d'authenticité numéroté et signé de la main du designer.
www.yume-light.com

Avril 09

Préserver l'eau et économiser

Notre petite chouette se baladait sur le salon Vivre Autrement en mars dernier et a remarqué de nombreuses trouvailles pour combattre le calcaire et économiser l'eau. Parmi elles, voici quelques unes des innovations complémentaires que vous pouvez vous procurer afin d'éviter la formation de tartre, pièce par pièce ! Pour vos robinets, vous pouvez ajouter par exemple des embouts anti-calcaire qui permettent d'éviter l'entartrage (grâce à la présence d'aimants qui mettent le calcaire en suspension), tout en vous faisant économiser jusqu'à 50% d'eau ! Dans votre salle de bain, vous avez la possibilité de poser un embout à la source du flexible ou avant le pommeau de douche, afin de rendre à votre eau ses qualités originelles et ainsi neutraliser tous vos problèmes de peaux fragilisées. Côté buanderie, munissez votre lave linge d'une boule de lavage en remplacement des produits lessiviels (la boule émet des ions négatifs qui affaiblissent l'adhésion des saletés sur les tissus) et ajoutez-y la boule antitartre Magnofix, dont les aimants en action empêchent une fois de plus la formation du tarte sur la résistance et sur les parois de la machine ainsi que le dépôt sur les vêtements. Vous pouvez également utiliser cette boule magnétique pour votre lave-vaisselle, avec la moitié de votre produit lessiviel bio habituel en supprimant le produit de rinçage pour une vaisselle propre et brillante ! Côté cuisine, c'est dans l'eau de la cafetière que vous pouvez placer un anti-tartre en forme de cercle dans le bac à eau. Enfin, dans les toilettes, vous pouvez aussi placer un anti-tartre dans la réserve d'eau de vos WC. Et pour compléter toutes ces actions, posez un anti-tartre sur les lignes d'eau de votre maison. Voilà, la composition de votre eau n'est pas modifiée mais vous empêchez le calcaire de s'incruster et vous éliminez les dépôts existants !
Astuce : Le charbon actif présent dans la boule sans détergent désinfecte et élimine les mauvaises odeurs... placez-la donc dans votre réfrigérateur ! (Source : www.duoma.fr)

Les lampes à diode électroluminescente sont-elles recyclables ?

Oui, et à 95% en interne, c'est à dire chez le premier fabricant français
LEDPOWER ! Les 5% restants représentent les matériaux tels que la carte électronique, l'insert ... difficilement remplaçables. Les LED ne contiennent aucun métal toxique (mercure ou plomb), même sous forme résiduelle. Le système interne de recyclage permet aux particuliers de renvoyer la lampe usagée, qui est ensuite recyclée et/ou réparée !
(Source : Romuald Fromentin - C2M-LedPower)

Mars 09

Des plantes d'intérieur, oui mais où ?

Dans le salon ?
Choisissez dans ce cas des plantes vertes qui nécessitent de la lumière. Parmi elles : ficus, tilleul, pin de Norfolk, yucca...

Dans la cuisine ?
Oui mais il est conseillé d'y placer des plantes aromatiques telles que les pommiers d'amour, le cyclamen persicum ou encore le cactus-jonc. En effet ces plantes supporteront mieux les variations de températures auxquelles la cuisine est généralement soumise.

Dans la salle de bain ?
Pas mauvaise idée, d'autant plus que sa teneur en humidité est idéale, surtout pour les plantes tropicales. Laissez aller vos envies et dites oui aux orchidées, broméliacées, palmiers en tous genres, bananiers mêmes, ou encore fougères... la jungle est à vous !

Zoom

Avez-vous du nez pour dénicher les peintures ?

Du flair peut être...Mais l'odorat est à prendre en compte avec parcimonie. En effet, naturel ne veut pas dire sans odeur et sans odeur ne signifie pas sans danger (cf les intoxications au dioxyde de carbone). Par exemple, les produits à l'huile de lin, qui ont une odeur assez prononcée et qui perdure au moins une semaine, sont absolument inoffensifs, quand ils sont 100% naturels. À contrario, une odeur agréable n'implique pas forcément l'absence de nocivité, à l'instar du distillat d'agrumes ou terpène, pourtant tout à fait naturel, mais très souvent allergène, auto combustible, toxique par ingestion également pour les organismes aquatiques.
(Conseils délivrés par Jean-Luc MONFORT, responsable Bâtiment et Natura chez DERIVERY SAS www.peintures-natura.fr)

Ça sèche dur

Le « sec au toucher » d'une peinture naturelle est sensiblement le même que celui d'une peinture conventionnelle. En revanche, le délai de durcissement à coeur, c'est-à-dire après lequel le film est insensible à l'eau, est bien plus long (environ 10 jours à 20°C). C'est pourquoi il faut attendre au moins 24h avant d'appliquer une nouvelle couche et 10 jours avant de pouvoir nettoyer une éventuelle tache. À défaut, on détrempe la couche déjà appliquée et le résultat n'est pas celui escompté, bien au contraire. Un conseil avisé!
(Conseils délivrés par Jean-Luc MONFORT, responsable Bâtiment et Natura chez DERIVERY SAS www.peintures-natura.fr)

Trouvez facilement du bois de chauffage

Alternative efficace, et désormais reconnue, le chauffage au bois sert de contre balance face à l'augmentation du prix des énergies fossiles (gaz, fuel). Accompagné d'une fiscalité attractive d'impôt, l'équipement des ménages en appareils de chauffage au bois connaît un essor considérable. Lemarchedubois.com est un nouveau site créé pour vous aider dans cette démarche. Il permet de déposer gratuitement une annonce classée par région, prix et ville, et de trouver rapidement des acheteurs ciblés et intéressés. Quelqu'un cherche du bois de chauffage dur (hêtre ou chêne) dans la région du limousin ? En un seul clic vous saurez si des annonces peuvent répondre à votre demande. Mais lemarchedubois.com ne s'arrête pas là et propose également des fiches conseils sur le bois de chauffage et les équipements de chauffe. Vous n'avez plus qu'à vous laisser guider ! (www.lemarchedubois.com)

TV

20% seulement des téléviseurs usagers sont recyclés alors que le vendeur de votre nouvelle télévision est tenu de reprendre l'ancienne. Pensez-y et réclamez vos droits, qui sont bénéfiques pour l'environnement en plus !

Contre les émanations nocives de votre chaudière et de votre voiture

En conditionnant spécifiquement les carburants liquides ou gazeux, il est possible d'obtenir un mélange plus rapide et plus homogène avec l'oxygène de l'air. Ce mélange plus performant provoque une meilleure combustion qui se traduit par une amélioration du rendement des moteurs ou des chaudières. Cette meilleure combustion permet aussi une diminution des émanations nocives et donc de la pollution de l'air. Il existe des techniques magnétiques très élaborées pour cela : les économiseurs issus de ces techniques sont constitués avec des combinaisons d'aimants permanents de très hautes performances qui permettent d'accomplir le conditionnement souhaité sans apport d'énergie et sans modification des circuits d'alimentation habituels. Leur installation est simple et rapide. Ils sont peu coûteux et donc très vite rentabilisés. L'emploi de champs magnétiques particuliers pour améliorer la combustion est connu depuis les années 1930 environ. Ces petits appareils sont appelés écomodules. Économie d'énergie et amélioration de l'environnement, pour se chauffer et pour rouler sans que ça chauffe d'un point de vue environnemental !
(Source : JPL Innovation - jplinov@club-internet.fr)

Moquette recyclée

Et oui ! il existe aujourd'hui des moquettes qui respectent l'environnement. Le fabriquant, s'engage à réduire ses émissions de carbone, ou bien utilise des matériaux recyclés. Par exemple : les fibres de polyester PET sont obtenues à partir de bouteilles de soda en plastique. D'autres alternatives existent et là on tope carrément dans le naturel : les moquettes en laine, écologiques, qui résistent naturellement au feu, les moquettes de PLA (acide polylactique, dérivé du maïs) qui produisent une très faible quantité de gaz à effet de serre, ou enfin les moquettes à base de chanvre, robustes et réutilisables en tant que compost lorsqu'on s'en débarrasse. Ces moquettes écolo, certifiées par le label GUT, permettent une économie de 8kg de CO2 par m3 par rapport aux moquettes classiques. Et si l'écologie commençait aussi par les pieds... Il est peut être temps de changer la déco de votre sol ? (Source : « Environnement, la bonne équation »,Alex Shimo-Barry, éditions Tornade.)

Jan - Fév 09

Peinture : solutions concrètes

La peinture solaire, c'est à l'état de projet, mais il existe de véritables solutions concrètes et écologiques où la peinture devient un outil pour l'écohabitat. Finis les COV et émanations toxiques en tous genres, la peinture se fait douce et naturelle pour assainir votre intérieur, l'isoler etc... Si Si ! Voici donc quelques exemples pour embellir votre habitat tout en le préservant. Tout d'abord la peinture à la chaux ou encore badigeon : elle possède des vertus bactéricides connues depuis l'antiquité et assainit les endroits les plus humides ! Ensuite, il existe des peintures minérales au silicate de potassium à effet photocatalytique. Son action ? Au contact de la lumière, artificielle ou naturelle, une molécule va neutraliser les mauvaises odeurs et supprimer les substances polluantes de votre intérieur. Antioxydable, incombustible, algicide, germicide, elle demeure également stable face aux UV. Une autre « variante », la peinture « air frais », est basée sur les même principes, vous n'avez donc que l'embarras du choix ! Enfin, la peinture iso-céramique est votre alliée en ce qui concerne l'isolation. Elle permet, par son rayonnement d'éviter les perditions ou les entrées de chaleur trop importantes. La peinture n'est donc plus qu'un simple élément de décoration car elle agit de manière efficace au niveau de la pollution et de l'isolation, pensez-y ! Vous pouvez vous procurer ces produits via le réseau de distribution de MNF.
(Source : Guillaume Demarque, Matériaux Naturels de France - www.mnf-gie.fr)

Zoom

« Stop au gaspillage : rénovez vos menuiseries »

C'est le titre et le thème de la fiche pédagogique que l'UFME (Union des Fabricants de Menuiseries Extérieures) a conçue pour le grand public. Cette fiche est une sorte de guide pour permettre aux particuliers de mieux comprendre les enjeux liés à la rénovation des menuiseries extérieures (portes et fenêtres), en termes d'économies d'énergie et dans le respect des exigences du Grenelle de l'Environnement. Elle apporte aussi des exemples concrets pour répondre aux préoccupations des particuliers et les aider dans le choix de leurs menuiseries. Téléchargeable en un seul clic sur le site www.ufme.fr, la fiche conseil est également disponible gratuitement sur simple demande auprès de l'équipe permanente de l'UFME.

Les vieux journaux se recyclent dans l'isolation

Les vieux journaux trouvent une nouvelle jeunesse dans l'isolation. Il existe donc un isolant conçu à partir de flocons en ouate de cellulose, fabriqué avec du papier journal recyclé et des borates. Excellent isolant thermique et phonique, ce matériau est très malléable, parfaitement étanche et comble totalement coins et creux. Il se pose par injection dans les murs et toitures. Les sels de bore additionnés (minéraux non toxiques) empêchent également la moisissure et protègent la cellulose de l'incendie et de ce fait la construction aussi. Il est agréé par le CSTB et isole toits, parois, plafonds, planchers des maisons nouvelles comme celles à rénover. Sans COV, ni formaldéhyde, il permet une économie de 30% sur votre facture de chauffage en hiver. Un isolant 100 % fiable d'une performance innovante ! (www.isofloc.ch - www.ecovibio.fr)

Il fallait y penser

C'est tout bête, tout petit, tout simple mais ça peut rapporter gros. Particuliers et entreprises, que diriez-vous d'un petit boîtier installé sur le tableau électrique, qui permet de suspendre pendant 15 à 30 minutes la consommation des radiateurs électriques ? Pour quoi faire ? Et bien, une si courte interruption n'a aucune incidence sur le confort des occupants mais permet d'alléger instantanément de 100 MW l'appel de puissance national. Résultat une réduction jusqu'à 30% des émissions de gaz à effet de serre et une diminution moyenne de 10% des consommations annuelles d'un foyer. Ça fait réfléchir...Depuis le mois de septembre 2008, cette solution est accessible au grand public.
(Source : www.voltalis.com - Renseignements : 01 56 43 63 78)

« lin » comme isolant phonique, l'autre thermique

Quel est le textile que l'on porte en été pour rester « au frais » et en hiver pour se réchauffer ? Le lin ! Et si nous mettions à profit les avantages de cette matière pour l'habitat ? En effet, il se révèle que le lin est un excellent isolant phonique mais également thermique puisqu'il garde la fraîcheur l'été et la chaleur durant l'hiver. La fibre de lin permet également une bonne absorption de l'humidité de l'air ambiant et évite ainsi les problèmes de condensation. Extrêmement malléable, il suffit de se munir d'une paire de ciseaux ou d'un couteau ou de déchirer le produit dans sa largeur pour découper les morceaux à insérer dans les rampants pour isoler les combles de la maison, les cloisons, le parquet mais aussi les murs extérieurs ! Pas d'émanations toxiques, pas de colles, pas de masques, pas d'outils... Avec très peu on obtient une isolation pratique, saine et respectueuse de l'environnement extérieur et intérieur à notre maison !
(Source et renseignements : Natur'lin - Tél. 03 44 46 41 17 - www.naturlin.fr)

Illustrations : Jicé
décoration : Obtenez gratuitement des devis !
Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :

Soyez le premier à donner votre avis !

Dans nos forums

Posez toutes vos questions dans le Forum Maison écolo

Message Réponses Dernier message
Quel matériau pour fenetre double vitrage?
de titimicola » Le 12/06/2012 à 07:07:48
13 de streamizfilmze
Le 23/05/2014 à 08:06:44
Maison passive : température
de » Le 26/01/2008 à 05:30:00
12 de Donaldenut
Le 03/11/2014 à 05:20:10
Construire sa maison écolo
de anthonydunord » Le 24/06/2011 à 12:56:53
9 de chantalB
Le 16/05/2014 à 04:27:09
Récupération des eaux pluviales
de eureka » Le 16/01/2013 à 04:14:32
9 de fpartasse
Le 08/10/2013 à 02:21:42
maison bioclimatique
de maisonrouge » Le 02/06/2009 à 06:52:58
7 de rossignol
Le 11/12/2009 à 02:51:05