Gaz naturel, gaz propane et gaz butane

2
| 1 avis

Gaz naturel, gaz propane et gaz butane	Le mot gaz vient du néerlandais gas qui désigne l'air. Il s'agit d'un combustible très présent dans la vie courante. Branchement au réseau, cuve et bouteille sont autant de possibilités de s'alimenter en gaz à la maison.

Qu'il s'agisse de se chauffer, de fournir de l'eau chaude ou même de cuisiner, le gaz se décline dans toutes ses formes à la maison. Méthane, propane et butane s'utilisent pourtant dans des cas différents.

Le gaz naturel de ville (méthane)

Puisque son prix est indexé sur celui du pétrole, ce dernier a augmenté et va très certainement continuer sur cette pente ascendante. Pour autant, si votre logement peut-être relié au réseau, le gaz naturel de ville peut encore demeurer une énergie intéressante du point de vue du compromis investissement/coût d'exploitation/confort. Il évite par exemple l'investissement d'une cuve de stockage. La chaudière au gaz coûte par ailleurs au minimum 800 € de moins qu'une chaudière au fioul. Une chaudière au gaz de ville demande également moins d'entretien, par son caractère plus « propre », qu'une chaudière au fioul. On estime toutefois que cette énergie sera totalement épuisée d'ici 2070 !

Pour aller plus loin...

  • Une aide pouvant atteindre 100 € pour les consommations de l'année 2008 sera accordée aux familles les plus modestes qui sont alimentées au gaz de ville.

Le gaz propane

Le gaz propane (livré en cuve) a maintenant un coût d'utilisation comparable à celui de l'électricité (donc encore plus élevé que le fioul), ce qui rend le choix de cette énergie peu opportun. Comme l'alimentation en propane ne peut pas se faire par un réseau, il faut équiper sa maison d'une citerne spécifique. Celle-ci peut être achetée ou louée. Certains déplorent ce système qui engendre de ce fait une perte de place « inutile » dans le garage ou le jardin.

Le gaz butane

Le gaz butane est certes moins utilisé que le GNV ou le propane mais sert tout de même à alimenter certains poêles, radiateurs d'appoint et gazinières. Relativement mobile, il s'achète en bouteille de 6 ou 13 Kg. Le modèle de 13 Kg est en général vendu 25 €.

Pour aller plus loin...

  • Le taux de TVA applicable pour les équipements individuels tels les chaudières, les citernes à gaz ou encore les chauffe-eau est de 5,5%.
  • Un crédit d'impôt pouvant aller jusqu'à 40% est accordé pour l'installation d'une chaudière basse température ou à condensation.

Le prix des énergies en euro TTC pour 100 kWh

Source du tableau : Ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie

 

Gaz de Ville

Propane

Fioul

Electricité

1989

3,31 €

4,02 €

3,11 €

10,57 €

2008

5,71 €

11,72 €

8,67 €

11,35 €

Le gaz peut être couplé à une solution solaire thermique pour la production de chauffage et d'eau chaude sanitaire. Dans ce cas, pour que la couverture solaire soit de 50%, il faut envisager une installation d'au moins 4m² de panneaux solaires. Le système au gaz vient prendre le relais pendant la période hivernale. Un seul ballon d'eau chaude suffit mais il doit être équipé de deux échangeurs (un pour chaque système).

Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :
Saliele 06/03/2013
Et les avantages/incovénients