Le béton armé

0
| 0 avis
Le béton
Faire une dalle, c’est avant tout faire du béton (hé oui…) ! Pas de panique pourtant, ce n’est pas si compliqué. Petit guide sous forme de rappel pour les chevronné(e)s du bricolage maison et de découverte d’un univers somme toute pas si compliqué que cela pour les autres.
Béton : Obtenez gratuitement des devis !

Sommaire de l'article

Le  béton, c'est bien ; armé, c'est mieux

Réaliser une dalle, c'est se lancer dans une structure qui doit pouvoir répondre et résister à de nombreuses contraintes, surtout si elle est en extérieur. Le froid, le ruissellement, le passage des personnes ou des véhicules, autant de facteurs qui peuvent abimer, voire fracturer votre dalle.

Un béton simple, une fois solidifié, présente une masse unique et cohérente qui, si soumise à des contraintes trop fortes, se brisera. La présence de joints de dilatation entre les différents éléments d'une grande dalle permet de résoudre une partie de ce problème, même si chaque élément individuel reste soumis à ce risque.

Les armatures de ce liant armé permettent d'un autre côté de lui conférer une structure interne capable de résister aux contraintes et qui retiendra entre elles les différentes parties de la dalle en cas de fissure. La résistance et la longévité de votre dalle en seront grandement augmentées.

Comment armer son béton ?

L'idée de base est de réaliser un ferraillage. En utilisant des grillages en acier soudés spécifiques, autour desquels le béton sera coulé, on « arme » la structure. Il est important que le grillage utilisé soit robuste et que sa surface soit rouillée. En effet, il fera une meilleure prise sur une surface légèrement oxydée.

id+

Ce genre de grillage en acier est disponible dans le commerce et nous vous recommandons de l’utiliser et non pas de partir sur des solutions « faites maison » dont la robustesse pourrait faire défaut et surtout dont l’oxydation ou la décomposition (si d’autres matériaux sont présents) pourrait lui nuire.

Dans la pratique, ce liant armé s'utilise plus pour les travaux de fondations qui devront supporter un certain poids. S'il est toujours recommandé de l'armer, une terrasse de jardin de faible surface ou une dalle de plancher en intérieur peuvent éventuellement s'en passer. Il y a un choix à faire entre le surcoût du ferraillage et la résistance de l'ouvrage. Si vous hésitez, un professionnel pourra utilement vous renseigner en plus de réaliser les travaux.

id+

Ne pas armer est un vrai choix, nous recommandons toujours un ferraillage si un poids particulier est supporté par la dalle ou si l’ouvrage est « important ».

Dans certaines circonstances, le béton fibré peut constituer une alternative.

Le réaliser soi-même

Toutes les étapes de la réalisation sont les mêmes que pour un liant classique, il faudra seulement intégrer l'armature en acier oxydé avant de le couler.

Deux solutions s'offrent au bricoleur amateur :

Poser le ferraillage avant de le couler en le surélevant avec des cales, quitte à le remonter à la main en coulant le liant s'il s'enfonce trop dans la structure

Couler la moitié du béton, poser le ferraillage, couler la seconde moitié.

id+

L’armature armé doit être au cœur de la structure, invisible de l’extérieur et ne doit jamais toucher directement le sol (risque d’oxydation avancée si l’isolation est mauvaise)

Des idées pour votre Béton
Béton : Obtenez gratuitement des devis !
Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :

Soyez le premier à donner votre avis !