Dalle de pierre

0
| 0 avis

Dalle de pierreLe granit reste considéré comme l’un des meilleurs dallages extérieurs. Il présente de nombreux avantages, notamment en termes de résistance et de couleurs. Noir, rose ou gris, les dalles de granit permettent de créer une vraie décoration extérieure et donne un réel cachet à une terrasse, par exemple.

Le granit reste considéré comme l'un des meilleurs dallages extérieurs. Il présente de nombreux avantages, notamment en termes de résistance et de couleurs. Noir, rose ou gris, les dalles de granit permettent de créer une vraie décoration extérieure et donne un réel cachet à une terrasse, par exemple.

    Les avantages du granit

  •           Sa pose est simple
  •           Ce type de dallage est parfaitement résistant dans le temps 
  •           Aucun entretien 
  •           Matériau correspondant aux exigences de développement durable 
  •           Prestigieux 
  •           Disponible dans une très large palette de couleurs 
  •           Rugueux donc antidérapant, ce qui est idéal pour un usage extérieur 
  •           Résistant aux agressions extérieures, aux rayures, aux acides

    La pose du granit

Pour réussir une pose pérenne de dalles de granit, il faut avant tout creuser le sol sur une dizaine de centimètres avec une pente de 1 à 2 % pour favoriser le drainage des eaux de pluie et d'écoulement. Débarrassé des branches et racines, on posera dans le fond un géotextile, éventuellement un lit de graviers. 

Une fois coulée la chape de béton, on posera les dalles de granit sur un mortier sec. La chape devra sécher 2 ou 3 jours. On posera une chape de 3 ou 4 cm d'épaisseur dont on vérifiera l'horizontalité avec un niveau.

Les dalles de granit seront ensuite posées et collées avec mortier hydrophobe. Les joints seront ensuite réalisés comme pour tout autre carrelage ou dallage, avec un mortier lui-même hydrophobe deux à trois jours après la pose des dalles de manière à ce que le mortier de collage soit parfaitement sec.

Les dalles de granit étant disponibles dans plusieurs formes et plusieurs tailles, de 40 x 40 cm à 60 x 60 cm, en gris, en jaune, en rose ou en noir, un calepinage pourra être nécessaire avant d'effectuer la pose définitive. En effet, on peut jouer sur les couleurs, la matière, les rugosités, les grains de la pierre de granit pour réaliser un dallage décoratif sur une terrasse ou une allée.

    A quel prix?

Plus on sera éloigné de la région d'origine du granit, plus le coût sera élevé, en raison des contraintes de transport et du poids du granit. Toujours est-il que cette pierre fait partie des plus chères, certes, mais aussi des plus résistantes. C'est dont un investissement sur un très long terme. Le prix oscillera entre 60 et 200 euros € /m².

    Préparation du terrain

Pour daller une terrasse, une allée carrossable ou un chemin de circulation à l'extérieur, il faudra commencer par délimiter la zone à creuser. On creuse ensuite sur une dizaine de centimètres de profondeur. Il faut ensuite débarrasser le fond de toutes les racines, poser un géotextile et une éventuelle couche de gravier. Il faudra creuser en respectant une pente de 1 à 2 % pour favoriser l'écoulement des eaux d'infiltration.

On coule ensuite une chape de mortier en prenant grand soin à tenir compte de l'épaisseur des pierres, celle-ci pouvant aller jusqu'à 5 cm, il ne faudrait pas avoir de grandes différences de niveau entre le sol et la terrasse, les allées carrossables ou les chemins à daller.

Pour le grès, l'ardoise et les pierres calcaires, on privilégiera les mortiers à base de chaux. 

    Choix de la pierre

Il existe un choix pléthorique. On peut poser des dalles de pierres reconstituées mais aussi et surtout, bien que le coût soit plus élevé, des pierres naturelles. On les privilégiera dures, résistantes, pérennes et parfaitement adaptées à un usage extérieur, bien sûr. Il peut arriver que certaines pierres craignent les trop grandes humidités parce qu'elles sont poreuses ou qu'elles craignent le gel.

On peut ainsi opter pour du granit, du grès, des dalles en ardoises, en basalte, en marbre ou encore en béton, notamment.

    Les joints

Pour les pierres naturelles, on utilise soit du mortier soit du sable.

On choisira un sable très fin tassé à la taloche et à l'eau. L'autre solution consiste à utiliser un mortier composé de deux tiers de sable et d'un tiers de ciment. On tamise à sec pour pouvoir faire un mélange très fin. On fera ensuite un mélange assez liquide pour qu'il pénètre en profondeur entre les pierres, sachant que celles-ci sont parfois très épaisses. On le versera entre les pierres avec un récipient à bec verseur jusqu'à ce que les joints soient parfaitement remplis.

    Le calepinage

Si l'on veut créer une décoration avec le dallage, jouer sur les nuances de couleurs ou utiliser des formes et des couleurs très différentes, un calepinage est nécessaire pour déterminer le plan de pose et les quantités à acheter. La pose peut en effet être en pas japonais (pierres très espacées posées directement sur le sol), en  opus incertum ou en opus romain (deux types de poses géométriques)

    A quel prix?

Hors pose, en dehors de la chape, les dalles de pierres, suivant les choix que l'on fait, coûtent de 12 à 250 € /m².

Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :

Soyez le premier à donner votre avis !