Chauffage : les sèche-serviettes

0
| 1 avis
Chauffage : les sèche-serviettes
Les sèche-serviettes chauffent votre salle de bains et sèchent… vos serviettes en limitant la buée dans la pièce. Il existe trois grandes sortes de sèche-serviettes.

Sèche-serviettes à eau chaude, électriques ou mixtes ?

Zoom

Quelle différence entre ces trois types de produits ? Les sèche-serviettes sanitaires à eau chaude sont raccordés au chauffage central alors que les « électriques » sont quant à eux reliés au circuit électrique.

Ces deux systèmes vous offrent un confort identique grâce à la circulation d'eau chaude. Les « mixtes » fonctionnent selon la saison comme l'un ou l'autre des deux modèles, en hiver avec le chauffage central et en été à l'énergie électrique.

Quelle puissance pour mon sèche-serviettes ?

Zoom

Ce sont les deux fonctions du sèche-serviettes qui vont vous permettre de connaître la puissance nécessaire à laquelle vous devez recourir.

- Fonction sèche-serviettes : c'est la taille du produit qui indique le nombre de serviettes qu'il peut accueillir. Plus la taille du sèche-serviettes sera grande, plus il pourra sécher de serviettes simultanément et plus la puissance sera forte.

- Fonction chauffage : tout dépend de la superficie de votre salle de bains et du rôle du sèche-serviettes (chauffage principal ou d'appoint). Exemple, pour une salle de bains où la température est correcte sans sèche-serviettes, vous pourrez choisir une puissance de 500W qui sera largement suffisante. En revanche, si vous prévoyez de chauffer entièrement votre salle de bains avec le sèche-serviettes, vous devrez recourir à une puissance de 60 W à 130 W par mètre carré selon l'isolation de la pièce.

id+

Ecart de température
La puissance des sèche-serviettes sanitaires est définie avec un écart de température de 50°C. Pour avoir la puissance fichée, l'eau du chauffage central doit être à 70°C si la température ambiante est de 20°C (20°C + 50°C = 70°C). La puissance des sèche-serviettes électriques est constante et ne dépend d'aucune condition externe.

Type de régulation des sèche-serviettes

Les « sanitaires » seront équipés d'un robinet thermostatique pour la température (non fourni).
Les « électriques » sont équipés d'un thermostat électrique ou électronique, plus précis et économe.

Programmation des sèche-serviettes et économie d'énergie

Trois astuces peuvent vous permettre d'économiser l'énergie avec des radiateurs sèche-serviettes :

- réguler précisément la température.
- baisser la température pendant vos absences.
- diminuer la température consigne lors de grand froid.

Vous pourrez aisément réaliser ces actions avec un thermostat électronique et un programmateur associé à un gestionnaire d'énergie.

Il faut aussi savoir que les sèches-serviettes sanitaires ne se programment pas individuellement et dépendent du chauffage central. Les électriques équipés du fil pilote (de 2 à 6 ordres) sont programmables à distance mais l'installation électrique de votre maison doit être d'abord équipé du système fils pilote, programmateur, gestionnaire d'énergie multizones.

Un produit innovant breveté par le Groupe HUST

Les sèche-serviettes électriques équipés du Thermostat à Contrôle intègrent les 3 fonctions (régulation électronique, diminution de température en fonction de plages horaires et des périodes de grand froid) pour réaliser des économies d'énergie substantielles.

Ces économies d'énergie sont réalisées automatiquement sans fil pilote, sans programmateur sans gestionnaire et sans aucune programmation à effectuer par l'utilisateur.

Sèches-serviettes, contraintes d'utilisation

Zoom

- Les sèches-serviettes sanitaires n'ont pas de contraintes réglementaires d'installation. Vous pouvez donc les installer à n'importe quel endroit de votre salle de bains. Evitez cependant de les placer dans des endroits à courant d'air pour limiter les perturbations sur la régulation du robinet thermostatique.

- Les sèche-serviettes électriques ont quant à eux des contraintes réglementaires strictes.

Ils doivent :

1. être protégés par un disjoncteur différentiel dédié de 30mA.
2. être installés dans le volume 3 afin d'être suffisamment éloignés d'une douche ou d'une baignoire. Là encore, ne placez pas le thermostat trop bas ou dans un courant d'air.
- Les sèches-serviettes mixtes ont les contraintes des sèche-serviettes électriques et doivent être obligatoirement équipés d'un robinet thermostatique pour isoler en été le sèche-serviettes du circuit de chauffage central (ce robinet n'est pas fourni avec les sèche-serviettes).

Ces conseils vous sont proposés avec l'aimable participation de notre partenaire Zoom

Réchauffez vous
avec les prix bas Bricomarché

Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :
Philippe Gouyle 19/11/2014
Bonjour, Très bon article sur le sujet. Il est facile d'installer un sèche serviette par soi même. Pour autant, vous avez raison si vous souhaitez installer vous même votre sèche serviette pensez à bien lire la documentation sur les normes à respecter pour lesappareils électriques des salles d'eau (norme NF C 15-100). Les sèches serviettes électrique et mixte doivent impérativement être installés dans les zones de sécurité 2 et 3. Si vous disposez chez vous d'un sèche serviette à eau, sachez qu'il existe des kits pour sèche serviettes vous permettant de transformer votre sèche serviette en sèche serviette mixte. Cela pour permettra de ne pas avoir à remettre votre chauffage central en marche si vous souhaitez utiliser le sèche serviette pour chauffer votre salle de bain et/ou vos serviettes.