Humidité

0
| 0 avis

HumiditéParce que vivre dans un environnement sain est indispensable pour votre santé, il est essentiel de porter une attention particulière à la qualité de l’air dans votre habitat. Trop souvent négligés et causes de dégradations, tant sanitaires que patrimoniales, un air vicié et une humidité excessive peuvent pourtant être combattus simplement, à l’aide d’installations faciles à mettre en œuvre et de petits gestes quotidiens. Air malsain et maison humide, quels sont réellement les dangers ? Quelles solutions pour les combattre ?

Des conséquences graves

Si nous savons tous qu'évoluer dans un environnement chargé d'humidité où l'air n'est que rarement renouvelé est malsain, peu d'entre nous y prêtent réellement attention. Pourtant, les conséquences peuvent être très sérieuses, tant sur la santé de toute la famille, et notamment des plus jeunes, que sur votre bien immobilier.

Naturellement présente dans un logement, si elle s'installe de manière excessive et durable, peut avoir des effets néfastes. Dans un tel cas, il est impératif de réduire le taux  afin d'éviter :

La dégradation du logement : décoration des murs, du mobilier et même de la charpente

L'apparition de mauvaises odeurs

Le développement de champignons nocifs : moisissure, salpêtre, mérule

Les problèmes de santé : difficultés respiratoires,  allergies, rhumatismes

L'augmentation des factures de chauffage : poussé à l'excès pour combattre la sensation de froid

id+

Réaliser un diagnostic, accompagné par un professionnel averti, est recommandé dès l’apparition des premiers signes dans votre logement. Gratuit, ce diagnostic est un outil de choix pour glaner des conseils, faire le point sur les sources et envisager des solutions durables.

Parallèlement aux problèmes entrainés, pour rester sain, un logement doit jouir d'un air régulièrement renouvelé. Là encore, manquer à cette obligation peut entrainer des conséquences désastreuses.  Assainir l'air permet de :

Lutter contre les mauvaises odeurs : tabac, cuisine, ...

Evacuer les polluants accumulés à l'intérieur et issus du mobilier, des peintures, des produits d'entretien...

Limiter la présence d'allergènes dans l'air

Assécher l'air

Renouveler l'air qui circule moins bien en raison des isolants actuels, très performants

Comment la réduire  dans nos logements ?

Conscient des dangers, il vous reste désormais à sélectionner la solution la plus adaptée à votre logement. Si agir est évidemment nécessaire, prévenir est également une option judicieuse. Ainsi, plusieurs stratégies existent pour vous aider.

Option 1 : adopter de bons réflexes

Objectif : limiter la production  par des gestes simples et gratuits :

Cherchez à amoindrir la production de vapeur d'eau : douche trop chaude, linge mal essoré, plante verte en excès...

Prenez de bonnes habitudes : aérer quotidiennement, laisser l'air circuler dans la maison, optez pour un réglage raisonnable du chauffage

Utilisez, au besoin, des absorbeurs  en complément

Option 2 : réduire par la ventilation

Objectif : remplacer l'air humide présent à l'intérieur par de l'air sec, en provenance de l'extérieur

Via la ventilation naturelle : installez des grilles d'aération sur les menuiseries. Une action nécessaire mais pas suffisante

Poser une Ventilation Mécanique Contrôlée adaptée. Les systèmes sont multiples. La VMC simple flux et la VMC double flux sont, aujourd'hui, celles qui offrent le meilleur rapport qualité prix.

Option 3 : La stopper à l'aide de la climatisation

Objectif : Réguler la température dans la maison et assécher l'air ambiant.

Installer un climatiseur est une méthode efficace. La climatisation permet ainsi de profiter du confort d'un air rafraîchi, voire chauffé à l'aide d'une climatisation réversible, tout en assainissant l'intérieur de la maison.

Installer une climatisation n'est pas une solution suffisante en cas d'infiltration ou de graves problèmes d'humidité. De plus, ceci impose de lourds travaux et une installation complexe. Toutefois, un climatiseur fixe, déjà posé, permet de :

Réduire le taux  constant dans la maison à 50%

La réguler dans les logements situés en régions maritimes

Option 4 : La chasser  à l'aide d'un déshumidificateur

Objectif : transformer la vapeur d'eau en liquide  avant de l'évacuer

Il existe des déshumidificateurs thermoélectriques ou à compresseur. Si leur fonctionnement est différent, l'un comme l'autre offre de bons résultats. Placer un déshumidificateur dans votre maison :

Est économique

Ne nécessite pas de travaux

Est énergivore et bruyant

Reste une solution d'appoint

Assainir l'air, quelles solutions adopter ?

Parce qu'on sait aujourd'hui que l'air à l'intérieur de nos maison est davantage pollué que l'air des grandes villes, il est également important de le renouveler régulièrement afin de vivre dans un environnement sain. Là encore plusieurs solutions sont envisageables.

Option 1 : procéder à une ventilation régulière de la maison

Objectif : favoriser le flux d'air entre l'intérieur et l'extérieur

Afin d'évacuer les polluants, pollens et autres acariens qui vivent sous notre toit, deux possibilités s'offrent à vous :

La ventilation naturelle : pose de grille d'aération, rarement suffisante

La ventilation mécanique : pose d'une VMC simple flux ou d'une VMC double flux

Option 2 : assainir l'air via la climatisation

Objectif : s'appuyer sur le système de filtration des climatiseurs pour retenir les polluants, allergènes et autres acariens...

Contrairement aux idées reçues, la climatisation est aujourd'hui reconnue pour ses facultés à filtrer l'air intérieur. Toutefois, son efficacité est corrélée à la qualité du système de filtration et surtout à son entretien régulier.

Option 3 : purifier l'air via la déshumidification

Objectif : absorber l'humidité ambiante afin d'en décharger l'air intérieur.

Selon le taux  ambiant, et donc la pièce concernée, vous opterez pour :

Un absorbeur : un bac équipé de cristaux qui captent l'air. Peu cher, facile à installer et adapté aux pièces d'eau. Un déshumidificateur électrique : possibilité de récupérer jusqu'à 100 litres d'eau par 24h, le plus efficace

Un climatiseur : assèche et donc réduit l'humidité, capacité de récupération équivalente à 50 litres d'eau par 24h, idéal pour toute la maison.

Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :

Soyez le premier à donner votre avis !