Comment évoluent les taux de crédit immobilier en 2021

0
| 0 avis
Comment évoluent les taux de crédit immobilier en 2021
Les impacts de la crise sanitaire de Covid-19 sur l’économie continuent de faire couler beaucoup d'encre. Le marché de l'immobilier ressent également les effets de cette pandémie. Selon les chiffres enregistrés au dernier trimestre de l’année 2020, les perspectives sont toutefois positives et la tendance dans le marché laisse entrevoir un scénario favorable pour 2021. Il faut souligner que c’est une excellente période pour investir, puisque la baisse des taux interbancaires (Euribor), a fait baisser les taux appliqués aux crédits immobiliers.
droit, finances et immobilier : Obtenez gratuitement des devis !

Taux immobilier : un facteur décisif pour le marché immobilier en 2020

Bien que dans des situations d'incertitude, comme celle que le monde entier connaît actuellement à cause de la pandémie de Covid-19, les gens ont tendance à mettre en suspens leur projet d'achat de bien immobilier, la tendance à la baisse des taux de crédit immobilier fait qu’il s’agit pourtant d’une période propice à la concrétisation de ce genre de projet. En ce sens, pour ceux qui souhaitent devenir propriétaires, le premier trimestre de 2021 est la période idéale pour acquérir leur propre maison.

Suite au déconfinement au début de l’été 2020, le marché immobilier affichait déjà une reprise après plusieurs mois de difficultés liées au ralentissement économique. En effet, la crise sanitaire a affecté la confiance des gens et les a amenés à reporter leur projet d'achat de leur propre maison, créant ainsi une baisse de la demande de crédits immobiliers. Une baisse accentuée par le durcissement des politiques des banques, malgré un taux immobilier qui est resté stable durant le premier confinement.

 

Zoom

L’année 2021 augure de perspectives optimistes pour le crédit immobilier

Les observateurs affirment que, tout comme cela s'est produit durant le dernier trimestre de 2020, l'année 2021 sera propice à l'investissement dans le marché immobilier. Que ce soit pour réaliser le rêve de posséder sa propre maison, ou pour acheter un bien immobilier comme investissement, les experts du secteur affirment qu'avec des taux d'intérêt bas et l’assouplissement des conditions de crédit immobilier, le scénario devrait rester positif tant pour les investisseurs que pour les particuliers.

Personne ne peut contester que la pandémie de Covid-19 a eu un impact sur le marché. En effet, les familles ayant dû rester confinée durant plusieurs mois, ont passé beaucoup plus de temps à la maison. Cela leur a permis de prendre conscience de l'importance d'un bon logement pour leur qualité de vie. Pour des raisons évidentes, une partie de la croissance du marché immobilier et par conséquent des demandes de crédit immobilier est également due à cette réalité.

Les facteurs qui favorisent la croissance du marché immobilier

En plus des taux de crédit immobilier qui ont atteint des niveaux très intéressants, la croissance qu’enregistre le secteur immobilier depuis le début du troisième trimestre 2020, est également due à un autre facteur. Il convient ainsi de souligner qu’une grande partie des ménages des classes moyennes n'ont pas subi les effets de la crise sanitaire sur les revenus, autant que les classes dites populaires.

Avec presque 1 million de transactions réalisées en 2020, le nombre de demandes de financements immobiliers continue d’augmenter durant le premier trimestre 2021, dans la mesure où le crédit immobilier est devenu plus accessible avec des conditions plus souples : augmentation du taux d’effort de 33 à 35 % et prolongement de la durée de remboursement qui passe de 25 à 27 ans, le crédit est ainsi redevenu plus attractif pour ceux qui souhaitent acheter un bien.

Si vous envisagez de demander un crédit pour financer l’achat d’une maison, un conseil que vous devez suivre est de mettre en place une bonne planification financière afin d’éviter le risque de compromettre votre investissement. Le mot d’ordre est donc : planification ! Vous ne devez pas investir au-delà de la limite de votre capacité de remboursement. Quoi qu’il en soit, il est déconseillé de demander un prêt qui engage plus de 25 % de votre revenu.

droit, finances et immobilier : Obtenez gratuitement des devis !
Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :

Soyez le premier à donner votre avis !