Se chauffer au bois

0
| 0 avis

Se chauffer au boisLe charme d’un feu de bois est indéniable. Mais pour se chauffer au bois, que vaut-il mieux choisir entre cheminées inserts ou foyers fermés ?

Insert et foyer fermé

Un insert est constitué d'un foyer (généralement en fonte ou acier) qui est situé dans un caisson double paroi. Il s'installe dans une cheminée déjà présente et dispose en façade d'une vitre en micro-céramique. Un foyer fermé est quant à lui plus volumineux et, surtout, prend place dans une cheminée dès la construction de cette dernière. Il est composé d'une chambre à combustion sur laquelle on retrouve aussi une vitre en micro-céramique. Le principe de fonctionnement est le même pour l'insert et le foyer fermé. Il est basique, l'air extérieur de la pièce étant chauffé grâce aux calories provenant du feu de bois. En revanche, avec un insert, l'air frais est aspiré dans le caisson double paroi puis rejeté dans la pièce après avoir été chauffé par des bouches de sorties. Pour le foyer fermé, c'est différent. L'air est réchauffé en transitant dans l'habillage maçonné de la cheminée. Il est ensuite redistribué dans la pièce par les grilles latérales celles situées sur la hotte. Dans les deux cas, la vitre permet en plus de diffuser la chaleur dans l'habitat grâce au rayonnement.

Cheminées fermées ou cheminées traditionnelles ?

  Cheminées traditionnelles Cheminées fermées
Rendement Faible. 65% de la chaleur s'échappe par le conduit de fumées. Jusque 6 fois supérieur. La chaleur est canalisée dans la pièce.
Consommation de bois  Importante 5 à 6 fois inférieure. Faible
Possibilité de chauffer plusieurs pièces  Non Oui (utilisation de gaines en aluminium qui véhiculent l'air chaud et possibilité d'ajouter des turbines)
Sécurité Danger plus important car risque de projections. Ne pas s'absenter. Peu de danger si entretien régulier, pas de surveillance particulière.

Comment bien choisir ?

Si de nombreux critères entrent en compte au moyen de choisir votre produit, ces quelques informations sont en revanche quasiment indispensables à respecter pour disposer d'un système de qualité :

  • au niveau des risques d'incendie, l'appareil doit être conforme à la norme NF D-35 376
  • un modérateur de tirage doit être intégré. Ce dernier a souvent la forme d'un clapet/volet. Il permet d'une part de diminuer votre consommation de bois et d'autre part de limiter les risques de fissure de la fonte à cause de températures trop élevées.
  • c'est le volume de votre pièce qui déterminera la puissance de votre appareil. Pour un espace de 80 à 130 m² : 8 à 10 kW / plus de 150 m² : 12 à 18 kW
  • n'oubliez pas d'être vigilant sur le rendement, la capacité en vois et la durée d'autonomie. Ces points sont à affiner selon l'usage que vous prévoyez pour votre appareil (chauffage principal ou d'appoint).

Installer un insert

Vous vous êtes décidés à installer un insert ? La manipulation, si elle est assez simple, demande toutefois quelques précautions et s'articule autour de deux étapes :

  • encastrer le foyer dans la cheminée
  • raccorder le foyer au conduit de fumées.

Un professionnel devra en revanche et auparavant :

  • vérifier la conformité entre les dimensions de l'insert et celles de l'âtre de la cheminée
  • inspecter le conduit de cheminées (stabilité, ramonage, identification et colmatage des fissures et crevasses),
  • sécuriser le conduit de fumées : chemisage (paroi intérieure du conduit recouverte sur sa hauteur d'un enduit spécial étanche) tubage (introduction dans le conduit d'un tube en céramique qui prend en charge l'évacuation des fumées).

Pour aller plus loin...


id+

Quel bois ?

Le type d'essence que vous choisirez pour votre feu de bois aura une incidence sur les performances de votre appareil. Le chêne, le hêtre et le charme sont des essences à privilégier (combustion lente et calorifère) alors que le sapin ou le pin est à proscrire (combustion rapide et déchets importants).


Voici quelques conseils, produits et accessoires qui vous permettront de profiter pleinement de votre insert ou de votre foyer fermé.

Les accessoires La Foyère présentés ci-après concernent trois grands thèmes : l'installation de vos produits, l'entretien et l'allumage.

Installer

Colle réfractaire

Adhère sur le métal et la fonte.
Résiste jusqu'à 1000°C.

Joints thermiques (en fibre de verre tricotée)

Très souples pour une grande facilité de pose.
Conçus pour résister aux produits de nettoyage et aux températures élevées.

Entretenir

Mousse décapante

Nettoie les noirs de fumée et la graisse sur fonte, briques, bois, grille...

Mastic réfractaire

Pour montage et réparation sur poêle et cheminée.
Adhérence et résistance jusqu'à 1000°C.

Zoom

Peinture hautes températures pour rénover et protéger

Très résistante à la corrosion.
Résiste jusqu'à 900°C.

Poudre de ramonage

Complément idéal du ramonage mécanique.
Facilite l'entretien de vos conduits de cheminée, poêle, inserts, chaudière (bois ou charbon)

Zoom

Bûches de ramonage

Rend les goudrons ininflammables et élimine les dépôts de combustion par catalyse.
Produit breveté garanti sans soufre et sans chlore et Plus actif (+33% de matières actives)

Allumer

Zoom

Allume feu liquide multi-usages

Sûr, pratique et propre pour barbecue et cheminée.

Gel combustible multi-usages

Pour barbecue, cheminée et même service à fondue.

Carrés allume feu

Sans odeur, allumage efficace (brûle 8 min) et propre (sans risque pour l'environnement) pour poêle, barbecue, cheminée.

Zoom

Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :

Soyez le premier à donner votre avis !