Installer et utiliser son chauffe-eau en toute sécurité

0
| 1 avis
Tout savoir sur le chauffe-eau
Chaque jour, nous apprécions de pouvoir bénéficier d’eau chaude dans nos habitations. Chauffe-eau indépendant ou couplé à une chaudière, cet équipement est devenu indispensable. Quels que soient vos besoins et votre budget, vous trouverez le modèle qui vous conviendra.
chauffage-climatisation-aération-isolation-fermetures : Obtenez gratuitement des devis !

Evacuer les gaz de combustion

Pour une chaudière à gaz, il est essentiel de s’assurer qu’il n’y a pas formation de gaz toxique (monoxyde de carbone) et que l’évacuation est correctement assurée. Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz issu d’un mauvais fonctionnement du chauffe-eau. Incolore, insipide et inodore, il provoque maux de tête puis perte de connaissance pouvant aller jusqu’au décès. C’est pourquoi le tirage de l’appareil doit toujours être de bonne qualité : évacuation des gaz de combustion et entrée d’oxygène.

Pour cela, deux aérations sont conseillées : une haute et une basse, toujours en position ouverte. C’est pourquoi les chauffe-eau à gaz ne peuvent être installés dans les chambres ou pièces d’eau. La norme NF s’applique également pour les installations au gaz (robinetterie et joints plats).

Température optimale de l’eau

Le thermostat doit lui aussi être régulièrement vérifié, car il assure le maintien de l’eau à une température entre 60°C et 65°C. Or, sous cette température, vous risquez le développement de bactéries responsables de légionelloses, maladies pouvant être graves, surtout pour les personnes fragiles (bébés, femmes enceintes, personnes âgées ou malades).

Au-dessus de cette température, le risque de brûlure au troisième degré est très important, notamment chez les enfants. Pensez d’ailleurs à installer, si possible, des robinets mitigeurs pour éviter ce type d’accident, de l’eau froide étant systématiquement mélangée à l’eau chaude.

Assurer un bon entretien

Pour un chauffe-eau électrique, sachez qu’il doit être positionné au moins à 60 cm d’un point d’eau, afin de limiter les risques de court-circuit ou d’électrisation. De plus, assurez-vous que le modèle choisi porte bien le sigle NF électricité.

Enfin, chaque chauffe-eau comprend des éléments de sécurité. Le groupe de sécurité évite la montée en pression du cumulus. Le thermocouple coupe le gaz en cas de dysfonctionnement. Il est fortement conseillé de souscrire à un contrat de maintenance de votre ou vos appareils. C’est d’ailleurs obligatoire pour les appareils à gaz. Sinon, votre assurance ne prendra pas en charge tout dégât dû à un dysfonctionnement du chauffe-eau.

Chaque année, l’entretien devra être assuré et, en cas de besoin ponctuel, un spécialiste peut se déplacer pour intervenir. Vous aurez ainsi une installation maintenue en bonne qualité et pourrez l’utiliser en toute sécurité.

chauffage-climatisation-aération-isolation-fermetures : Obtenez gratuitement des devis !
Donnez votre avis ou posez une question

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour poster un commentaire.

Vous pouvez également vous connecter avec votre compte Facebook :
Aframple 31/03/2016
Plutôt intéressant comme article, car il est de moins en moins évident de s'y retrouver avec tout les modèles existants sur le marché à présent. Après il reste les devis en ligne comme avec www.plombriedevis.com entre autre.